28 décembre 2020

Retour des Romance Car

Salut à tous,C'est le Densha Otaku, celui qui d'habitude tient la baraque. JeanMiSan a pris le relais avec brio et nous scotche tous avec ses supers messages. Il a bien le droit de faire une petite pause de fin d'année, alors je reprends la main.Et puisque bien entendu je n'ai aucune nouveauté, je continue de vous parler et de vous montrer les images restantes de mon dernier voyage. Retour chez Odakyu, au terminus d'Hakone Yumoto. On prend un 'local' pour un saut de puce jusqu'à la gare suivante, Iriuda. Une toute petite gare mais... [Lire la suite]
Posté par Otaku à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 décembre 2020

Rouen, Texas

Voici une petite histoire sympatique qui m'est arrivée cette année. En mai dernier, j'ai été contacté depuis les États-Unis via ma vidéo sur Sotteville, et pour une fois, ce n'était pas au sujet du cimetière de locomotives. C'était un Texan dont le père avait combattu en France pendant la Seconde guerre mondiale et avait été basé un temps à Rouen. Il avait 2 photos prises par son père dont il souhaitait identifier l'emplacement exact. Il savait aussi que le camp était près d'un atelier de locomotives (il fallait bien un rapport... [Lire la suite]
Posté par ErebosSan à 12:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2020

Tout habillé de rouge...

Tout habillé de rouge, et sans faire de bruit... (celui du fumikiri). Un ciel superbe au "Pays du soleil couchant". Une belle image pour Noël, que je sors de ma "hotte" de cadeaux de pixels, bien emballés dans leur papier de légendes. Le Yokkaichi Asunarō Tetsudō, avec son écartement de 762 mm et ses deux lignes en Y totalisant 5,7 kilomètres, est l'un des plus confidentiels du Japon. Pourtant, le trafic est plus que correct sur cette ligne que Kintetsu avait renoncé à exploiter en 2015. La Municipalité de Yokkaichi avait alors créé... [Lire la suite]
23 décembre 2020

Sangi: le ciment d'abord, les voyageurs après...

Ah quand même, le train de 15 heures circule bien aujourd'hui! Sur la Sangi line, le trafic marchandises est nettement plus conséquent que celui des voyageurs. Il y a chaque jour plusieurs trains-blocs remorqués généralement en double traction. Une dizaines de locomotives, dont certaines datent de l'électrification de la ligne en 1954 et d'autres similaires provenant de Tobu, assurent la traction. Ici, le ciment est roi et le chemin de fer est intimement lié à la cimenterie d'Higashi-Fujiwara. La ligne a d'ailleurs été construite... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
20 décembre 2020

大雪 à Minakami !

Vous en avez sans doute entendu parler, le Japon vient d'être frappé par une vague de froid et d'importante chutes de neige. Vers Gumma et Niigata, les quantités ont été très importantes, à Minakami sur la ligne Jôetsu, il est tombé plus de 2 mètres !! Voyez ces images hyper impressionnantes.Je ne vous raconte même pas comme j'aimerais y être, c'est vraiment ce que je préfère, me retrouver dans la grosse neige et sortir de belles images. Je l'ai fait souvent, et je recommencerai ... Il y a un an déjà sur la même ligne, le même... [Lire la suite]
Posté par Otaku à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 décembre 2020

Sangi: un petit air de Seibu...

En traversant à pied depuis le "spot" photographique de la Hokusei ligne (après Sohara, voir post précédent), on arrive en une petite demi-heure à Misato, sur la Sangi line à l'écartement de 1067 mm. L'horaire des trains de voyageurs n'est pas très généreux, il n'y en a que toutes les 40 minutes environ. Le matériel ne paie pas de mine, des occasions qui proviennent intégralement de chez Seibu, et qui ont, pour certaines unités, gardé le "look Seibu" d'alors. Bon, il faudra patienter encore quelques décennies jusqu'à ce qu'ils... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

17 décembre 2020

Sangi: le "Canari" japonais

A mi-novembre, petite excursion de deux jours pour partir à la découverte -entre autres- des deux lignes à voie de 762 mm dans la préfecture de Mie. L'écartement de 762 mm n'est pas très répandu au Japon; ces deux lignes sont, avec celle des Gorges de Kurobe, les seules en exploitation régulière aujourd'hui. Allez, on commence avec le "Canari" japonais... Exploitée jusqu'en 2003 par Kintetsu, qui souhaitait se défaire de ses deux "corps étrangers" aux voies trop étroites pour être dignes de figurer au catalogue d'une grande compagnie... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 décembre 2020

Rapi:t en vadrouille

Le Covid semble avoir généré des envies d'évasion et de se rapprocher un peu plus de la nature. Même le Rapi:t - qui est d'habitude très fidèle à sa ligne de l'aéroport du Kansai - semble y avoir succombé... Ce week-end, un charter organisé par Hankyu Kotsusha et Nankai dans le cadre de Go to travel convoyait son lot de touristes direction Kõyasan. Avec le Rapi:t entre Namba et Hashimoto. Le sprinter n'est malheureusement pas conçu pour affronter les longues rampes et les courbes serrées de la ligne de montagne de Nankai jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 décembre 2020

Kuro - noir

Décidément, le Japon a parfois des critères esthétiques et sécuritaires qui sont très éloignés des conceptions occidentales en la matière. Dans l'Archipel, plusieurs compagnies de tramway possèdent au-moins un véhicule qui arbore une livrée toute noire. En Europe, je ne me souvient pas avoir vu un tramway noir, sauf une seule fois: à Berne, une motrice avait roulé un jour, un seul jour - et seulement avant le coucher du soleil - , tout habillée de noir. Il s'agissait, dans les années 2000, d'une farce du 1er avril organisée... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 décembre 2020

Hankai: le mystère de la "165"

Parfois, et même en 2020, c'est une lourde motrice à caisse en bois de 1928/1929 qui attend les passagers au terminus de Tennoji, juste à côté de la tour "Harukasu”, la plus haute d'Osaka. Le tramway Hankai, qui relie Tennoji et Ebisuchõ à la cité de Sakai, est énigmatique pour le profane. Car pas moins de quatre générations de véhicules s'y côtoient, sans compter les sous-catégories de véhicules. Il y a sur ce réseau encore quatre motrices des années trente en service en 2020: la "161", plus ou moins destinée à devenir motrice... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :