Bonjour à tous et toutes! Après une longue absence, je reviens ici avec deux ou trois "posts" pour meubler la longue attente d'une encore très hypothétique réouverture des frontières japonaises à moyen terme. J'avais juste envie de vous faire partager ces quelques images bien hivernales prises tout près de chez moi, sur la toute petite ligne à adhérence et crémaillère qui relie Vevey aux Pléiades. Evidemment, les puristes me rétorqueront qu'il n'y a aucun rapport avec le Japon. Ce qui est à la fois vrai et pas tout à fait.

2021-CEV-Chasse-neige(1)

Ce qui fait le charme de la ligne, c'est qu'on peut y rencontrer, en 2022, quelques jours par an, une composition "chasse-neige" tractée par une vénérable machine de 1911. C'est la composition de réserve, qui roule surtout lorsqu'il y a de petites quantités de neige. Avec (beaucoup) de chance, on peut même l'apercevoir sur la webcam des Pléiades.

20211209141252 -2

Depuis deux ans, une composition moderne a pris le relais. La fraiseuse a remplacé l'étrave. Elle roule surtout lorsqu'il y a de grosses quantités de poudreuse. Ce qui, à 1400 mètres d'altitude, n'est pas très fréquent. L'inconvénient de la rotative, c'est qu'elle est relativement lente et qu'il faut souvent passer une deuxième fois pour élargir la tranchée. Sans compter le mazout qui actionne les fraises. La vieille étrave et sa locomotive He 2/2 1 de 1911, qui montent plus rapidement et plus économiquement, ont encore quelques atouts dans leur manche... Jusqu'à quand?

DSC00026

Le lien avec le Japon? La ligne fait partie d'un vaste réseau à voie métrique en terres vaudoises et fribourgeoises. Et comme l'une de ces lignes a un peu de Nankai dans ses veines, on a même vu la composition "japonaise" descendre un jour à Vevey... Je vous présenterai cette composition dans quelques jours.