2019-2020-JP-Yoshino(1)

2019-2020-JP-Yoshino(2)Yoshino, c'est le terminus de la ligne d’Osaka-Abeno de Kintetsu, à la montagne. C'est là que le Sakura liner déverse habituellement sot lot de passagers friands de sakura ou de momiji, deux spécialités de la région... En novembre 2020, il était remplacé par une rame standard à deux éléments, les touristes étant fort rares cet automne-là en raison du covid-19.

C'est juste derrière cette gare de montagne que part ce qu'ils appellent ici le "tramway aérien" qui relie la gare au village: un téléphérique surgit tout droit de la préhistoire du transport à câble. C'est le plus vieux du genre au Japon, il a été remis en service en 2019 après deux ans d'inactivité, les années générant des coûts de rénovation pas toujours évidents à financer pour une installation devenue essentiellement touristique.

2019-2020-JP-Yoshino(3)Construit en 1928, le téléphérique de Yoshino est largement exploité comme à l'origine.

2019-2020-JP-Yoshino(4)Les cabines ont été modernisées en 1966, mais le "décor technique" (pylônes, etc) est encore intact.

2019-2020-JP-Yoshino(5)On remarque la lourdeur des installations fixes, qui documentent bien le style de construction des installations à câble de l'époque. Exploiter au quotidien un téléphérique devenu presque un musée s’est avéré de plus en plus lourd à assumer ces dernières années. De fréquentes interruptions d'exploitation sont également nécessaires pour assurer l'entretien. En général, hors haute saison (sakura), le téléphérique ne fonctionne pas du mardi au jeudi, un bus assurant la liaison. Durant la période des sakura, il peut par contre y avoir jusqu'à deux heures d'attente, pour un trajet qui dure cinq minutes environ... Un chemin piéton escarpé permet toutefois de rallier le village en une vingtaine de minutes.

2019-2020-JP-Yoshino(7)Yoshino est un charmant village de montagne, avec un superbe sommet que nous découvrirons tout bientôt. Juste une petite heure de marche, à la montée évidemment...