A peine arrivés dans la gare de Shin-Kanaya qu'entre en gare une composition électrique très sombre "venue d'ailleurs", d'une autre planète. D'une époque où la couleur n'existait presque pas, où beaucoup de convois étaient propulsés à la vapeur, les voitures salies par la suie. Mais là, pas de "SL". C'est un convoi "Covid" qui ne roule que depuis Ieyama, en milieu de ligne.

2021-JP-Oigawa-Sakura(1)Heureusement, il manoeuvre encore devant le dépôt de Shin Kanaya, ce qui permet de prendre quelques images... En temps normal, il n'y a pas de convoi tracté uniquement électrique en ligne mais, chaque jour, trois "SL" différents qui montent le matin vers Senzu et en reviennent dans l'après-midi. Le trafic sur Oigawa Testudõ est avant tout touristique et la crise sanitaire a, comme partout, fait chuter la fréquentation. S'il reste des touristes individuels, les groupes ont disparu. Résultat, il n'y a plus qu'un aller-retour "SL" jusqu'à Senzu par jour, complété par une course électrique qui, lors de notre visite fin mars, était limitée à Ieyama. Bon à savoir, tout ça, pour aller en ligne le lendemain.

2021-JP-Oigawa-Sakura(2)A peine arrivée, la " E 102", une machine d'origine de la ligne qui date des années 1950, va manoeuvrer une composition en réparation.

2021-JP-Oigawa-Sakura(3)La E 102 et une "7200" ex Towada Kanko, qui roule parfois en service local. Mais les deux "7200" ne semblaient pas être en état de marche lors de notre visite...

2021-JP-Oigawa-Sakura(4)Puis la E32, ex-Seibu, est à son tour déplacée.

2021-JP-Oigawa-Sakura(5)Les E 32, 33 et 34 étaient stationnées à Shin-Kanaya. Je ne sais si elles sont toutes en état de marche. Elles ne roulent toutefois que rarement en ligne, parfois en appui des "SL" ou pour les "courses électriques covid" si les E101 ou 102 sont indisponibles, ou encore pour des manoeuvres des compositions "SL" à Senzu.

2021-JP-Oigawa-Sakura(6)Enfin, la deuxième rame 21003-21004 ex Nankai était déplacée à son tour, pour assurer le service local du lendemain. Toutes les aiguilles sont manoeuvrées à la main. Il s'agit de ne pas perdre de temps: dans quelques minutes, c'est le "SL" venu de Senzu qui doit entrer en gare...