20 avril 2021

Sakura-7: Hasedera

Hasedera. C'est l'endroit que j'avais repéré par hasard en allant sur Ouda. En rentrant de ce lieu de pélerinage sakural 2021, nous avons donc fait une petite pause d'une demie heure dans cette petite gare de Kintetsu. Bon, la lumière du soir est parfaite, on ne va pas faire la fine bouche et on prend ce qui passe, un tokkyu ouvre la marche. Un Hinotori le talonne à distance de bloc. Deux minutes plus tard, un autre Hinotori affronte allègrement la rampe précédant Hasedera... ...et fait un rapide passage en "scène... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

15 avril 2021

Sakura-6: Ouda

Quant on parle de sakura dans la région de Nara, il y a un lieu qui s'impose: Ouda. C'est là qu'un sakura monumental vieux de 300 ans attire tous les regards... et les touristes. Qui viennent, pour la plupart d'entre eux, en voiture dans ce lieu un peu à l'écart d'une ligne ferroviaire. C'est ce lieu que j'ai choisi pour les premiers sakura de 2021. La foule des grands jours pour un cerisier exceptionnel (images prises par ma femme) Ouda  est accessible avec les transports publics. C'est Nara Kotsu qui exploite la ligne de... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 avril 2021

L'incessante ronde des relégations

Le Hinotori a pris ses emprises sur le réseau de Kintetsu. On le voit ici traverser Goido à pleine vitesse, reléguant d'un battement d'ailes les oiseaux les plus âgés, qui regardent passer son pelage rouge avec appréhension. C'est le cas des 12200, dont les derniers exemplaires ont disparu du service régulier au changement d'horaire de mars 2021. Ici à Goido... ...et à Kashihara-Jingu-mae. La vie est faite ainsi. Il y a toujours eu des oiseaux plus jeunes, plus rapides, plus voraces ou plus agiles qui relèguent les autres vers des... [Lire la suite]
Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 avril 2021

Sakura-5: le "tunnel" en nocturne

Toujours en 2018, sur le Keifuku (Randen tram, Kyoto-Arashiyama), sur la Kitano line. La nuit commence à tomber, les wattmen allument les phares, pendant que l'équipe chargée de la surveillance du spot "spécial Sakura" d'Omuro branchent l'installation de projecteurs. La "nocturne" commence. Ce soir, c'est "Sakura-tunnel", une féérie en rose et blanc. Le froid mordant rappelle que l'hiver n'est pas encore tout-à-fait terminé.  La fête ne dure que trois jours, annoncée à très court terme. En principe en fin de semaine. Il faut... [Lire la suite]