Comme chaque année à la mi-mars c'est le Daiya Kaisei (ダイヤ改正), c'est à dire le changement de service chez les JR et certaines compagnies privées. Les horaires bougent, des services sont créés ou disparaissent et de nouveaux trains en poussent d'autres à la retraite. Malheureusement cette année n'est guère réjouissante avec des réductions du nombre de train un peu partout et une fin de service avancée, généralement vers minuit. Saleté de Covid...

Au niveau du matériel, quelques disparitions importantes cette année, à commencer par les 185系 de la JR East qui partent après 40 ans de carrière. C'était les derniers "Limited Express" de l'époque JNR à rouler encore dans la région de Tokyo. Il y avait évidemment beaucoup de monde pour leur dire adieu, même si on devrait encore les voir occasionnellement pendant un an sur des trains supplémentaires.

185

Autre train emblématique à partir, le 215. Il disparait avec le service Shônan Liner. Il restera l'unique tentative de train de banlieue à 2 niveaux au Japon.

215

C'est aussi la fin des locomotives diesel DD51, que l'on voyait par exemple en tête des trains de nuit à Hokkaidô. Elles effectuaient encore quelques trains de fret sur la ligne principale Kansai.

DD51Seule nouveauté chez les JR, les E131系 qui viennent remplacer les 209 sur les lignes de la préfecture de Chiba.

E131(Wikipédia)

Du coup je rajoute le Tokyo Metro 17000. Il est en service depuis le mois dernier sur les lignes Fukutoshin et Yurakuchô et leurs différentes lignes interconnectées.

Tokyo Metro 17000(Wikipédia)

Sinon en vrac on a la fin des 2000 de la JR Shikoku sur les services Nampu et Shimanto, des 413/415 de la JR West, des KiHa 40 de la JR East, du service Ariake de la JR Kyûshu et de la vente ambulante dans les RomanceCar d'Odakyu.

2000

riake

 Ah et sinon, il faut s'attendre à la fin du Shinkansen E4 à l'automne.