20210212054613(3)Le Japon est connu pour ses "neko-café" où l'on paie pour caresser des chats et s'offrir un petit moment de bonheur en leur compagnie. Il y en a dans toutes les grandes villes et c'était, avant le covid, une attraction bien fréquentée. Ikoma, dans le district de Nara, possède probablement le seul "Neko-inu-fumikiri", passage à niveau où l'on peut voir passer un chat ou un chien derrière la barrière baissée...

20210212054613(2)Le funiculaire d'Ikoma recèle plusieurs particularités. Ici, nous sommes à mi-parcours et les voitures des deux funiculaires parallèles se croisent juste en-dessus du passage-à-niveau. Le fumikiri traverse donc quatre voies et quatre "cable-car" peuvent donc passer presque en même temps... Il faut un peu de chance, et beaucoup de trafic pour que les deux funiculaires fonctionnent en même temps, ce qui n'arrive en temps normal qu'en période de vacances scolaires, car il y a un parc d'attraction au terminus supérieur de la ligne.

2021-JP-ikoma(4) (1)Et si on veut avoir les quatre voitures qui se croisent sur la même photo - comme on peut le voir sur certaines images publicitaires -, il faut encore qu'ils partent en même temps des stations terminales... Mais la géométrie parfaite du double évitement le permet! Et pour qui connaît les habitudes des cheminots japonais, on peut être quasiment certain que les voitures roulent en parallèle au millimètre près à chaque course! Ou presque...

2021-JP-ikoma(2) (1)Tant pis pour moi, mais ce ne sera pas cette fois. J'ai au-moins eu Mike le neko et Bull l'inu, mais pas les voitures standard numéros 3 et 4.

2021-JP-ikoma(4)

2021-JP-ikoma(1) (1)La première partie de la ligne - celle aux funis parallèles - connait aussi un trafic urbain non négligeable. Mais il y a encore une deuxième partie. Avec, dit-on, une spécialité de cake aux fraises...