Dans certaines gares japonaises, on trouve de curieux chefs de gare. Petite revue d'effectif :

Tama

La plus connue, c'est Tama, une chatte calico qui officiait dans la gare de Kishi de la Wakayama Railway. Elle est décédée en 2015 et c'est Nitama qui a pris sa succession. La compagnie a formé d'autres chats, Sun-tama-tama et Yontama.

Nitama

Bien que Tama soit la plus célèbre, elle n'était pas la première chatte chef de gare. La distinction revient à Kotora, nommé en 2005 à la gare de Kichigahara dans la préfecture d'Okayama. Hotofu lui a succédé en 2015.

Kotora Hotofu

La gare d'Ashinomaki-Onsen dans la prefecture de Fukushima a aussi ses employés félins. Il y a eu la chatte Basu (Bus), remplacée par Rabu (Love) en 2014. Elle est assistée par ses soeurs Pichi (Peach) et Sakura.

Rabu

La gare de Miyauchi de compagnie Yamagata Railway est dirigée par Mochii, une lapine née en 2010.

Mochii

Toujours dans la préfecture de Yamagata, on trouve le chat Chocolat dans la gare d'Uzen-Komatsu (JR East). Il lui arrive de collaborer avec Mochii.

Chocolat

A Ôdate, la ville d'origine du célèbre Hachikô, deux chiennes Akita nommées Asuka et Ako travaillent à l'office du tourisme de la gare.

Asuka et Ako

La gare d'Ajigasawa dans le département d'Aomori a aussi ses chiens Akita. Ici on officie en famille avec Wasao, Tsubaki et leur fille Chôme. Malheureusement Wasao est mort en juin dernier.

Wasao

La gare de Shiwaguchi à Hiroshima avait son chef de gare star, le chat Ryôma, décédé en 2019. Une stèle a été posée en son honneur.

Ryoma (2)

En 2010, la compagnie Hôjô Railway dans la préfecture de Hyôgo a nommé chef de gare deux singes, Nehime et Rakan. Cependant, il semble bien que l'expérience a tourné court en 2015.

Hojo-cho_1741921c

Enfin le plus étrange pour la fin : La gare de Shishikui à Shikoku a comme chef de gare deux homards : Asa-chan et Tetsu-chan.

Asa et Tetsu