20201212030148 (1)Le Covid semble avoir généré des envies d'évasion et de se rapprocher un peu plus de la nature. Même le Rapi:t - qui est d'habitude très fidèle à sa ligne de l'aéroport du Kansai - semble y avoir succombé... Ce week-end, un charter organisé par Hankyu Kotsusha et Nankai dans le cadre de Go to travel convoyait son lot de touristes direction Kõyasan. Avec le Rapi:t entre Namba et Hashimoto. Le sprinter n'est malheureusement pas conçu pour affronter les longues rampes et les courbes serrées de la ligne de montagne de Nankai jusqu'à Gokurakubashi.

Evidemment, la densité des otaku était proportionnelle à la rareté de l'événement... L'opération devrait toutefois se renouveler ces prochains mois, mais le gouvernement pourrait interrompre prochainement l'opération de promotion touristique Go to travel dans les régions où la progression de l'épidémie est marquée, ce qui est le cas du Kansai. Il est donc possible qu'il n'y ait pas d'autres courses de ce genre dans l'immédiat.

20201212030148(2)Arrivée à Hashimoto...

20201212031914 (1)...où la composition-salon de la ligne Kõyasan prend le relais.

20201212033909(1)Rare rencontre entre le futsu JR de la Wakayama line (série 221) et le Rapi:t. Bien que les réseaux de JR et de Nankai aient le même écartement et la même tension, ils ne sont pas reliés entre eux à Hashimoto. 

20201212032100(2)Non, il ne vient pas de Gokurakubashi...

20201212032100(1)