2020-JP-Sangi(3) (1)

2020-JP-Sangi(1) (1)

2020-JP-Sangi(5)Ah quand même, le train de 15 heures circule bien aujourd'hui! Sur la Sangi line, le trafic marchandises est nettement plus conséquent que celui des voyageurs. Il y a chaque jour plusieurs trains-blocs remorqués généralement en double traction. Une dizaines de locomotives, dont certaines datent de l'électrification de la ligne en 1954 et d'autres similaires provenant de Tobu, assurent la traction. Ici, le ciment est roi et le chemin de fer est intimement lié à la cimenterie d'Higashi-Fujiwara. La ligne a d'ailleurs été construite en 1928 pour le transport de ce matériau, le transport de passagers ayant été introduit en 1952 seulement!

2020-JP-Sangi(6)Comme il n'y a pas d'autre "marchandises" prévu dans l'immédiat, nous prenons le chemin du retour. A Misato, croisement avec une rame vide montante.

2020-JP-Sangi(7)Devant le dépôt, une autre paire de locomotives croquée au passage. La cabine du pont roulant est assortie...

2020-JP-Sangi(8)Un dernier croisement juste avant d'arriver au terminus de Kintetsu-Tomida. Le fumikiri pour piétons de la voie 1 est ouvert et l'écolière traverse sans se soucier du train qui arrive sur la voie 2...

Kintetsu nous ramènera ensuite à Yokkaichi, pour découvrir l’un des plus petits réseaux du Japon et ses illuminations pour les Fêtes...