Un titre mathématique, ce n'est pas si commun dans ce blog, surtout que les calculs ardus ne sont pas mon fort.

Après un petit tour chez Odakyû, je passe chez Hakone Tozan pour faire la 'deuz'. Du moment que l'on est à Hakone-Yumoto, il est impossible de ne pas faire un tour sur la Hakone Tozan line. Surtout qu'à l'époque, la ligne était complète, en parfait état, et que quelques semaines après des pluies diluviennes dévastèrent la zone. Si cela vous rappelle un événement très récent dans le sud des Alpes françaises, ce n'est que pure malheureuse coincidence. Le Japon est bien trop habitué à ces catastrophes à répétition, Hakone, Nagano (les Shinkansens noyés), Kyûshû (bien trop de répétitions pour cette charmante île si souvent durement touchée).

DSC01427Et donc, ce jour d'août 2019, j'allais une fois de plus me faire une petite virée chez Hakone Tozan. Tout simplement parce que c'est trop bon et les trains trop mignons.

Sinon le titre du jour indique juste que j'ai croisé deux fois le train '2001' depuis le '1002' et je vous gratifie du macaron indiquant son "Blue Ribbon Prize" en 1982 (ça t'intéresse Erebos ?) ...

DSC01429

DSC01433