18 novembre 2019

Souffrir à Zendôji

Zendôji encore, à Kyûshû. J'y suis resté plus de 2 heures, presque jusqu'à la tombée de la nuit. Le spot et ses possibilités sont tellements fabuleux que je ne voulais plus partir.Pourtant je crevais de chaud comme c'est pas possible !! Rester 2 minutes sur la passerelle avec le soleil qui me tapait dessus était affreux. Mais les plans qui en sortaient étaient tellement magnifiques, que j'étais prêt à tout accepter. Puis ce n'est pas tous les jours ... Là c'est un JR キハ220系 qui arrive à Zendôji, pris juste avant l'aiguillage. Il... [Lire la suite]