Je suis arrivé à Komoro, petite ville de la préfecture de Nagano, non loin de Karuizawa. 
Avec ma fille, nous nous faisons une après-midi 'densha'. En mode shooting père-fille

Cela me rappelle une photo gagnante du concours photo Canon d'il y a presque 10 ans, sur laquelle on voyait un père (je pense) et sa fille en train de shooter un Panorama Car 7000 de la Meitetsu. A l'époque je me disais que je rêverai de faire cela un jour !

8504

Ce jour est arrivé !

Après avoir voyagé à bord du Rokumon, ce qui était déjà une belle expérience, nous voici embarqués dans une autre aventure. Nous reprenons un train local de la Shinano Tetsudô, pour nous rendre à Hirahara eki (c'est le titre pour ceux qui ne maitrisent pas le basque !!).

J'ai repéré ce petit bijou en pérégrinant sur Google Maps, lorsque nous avions choisi Komoro comme point de chute pour une nuit. Je voulais juste un bon spot sur la Shinano Tetsudô line pour shooter tous les trains spéciaux de cette compagnie.

Et là, je découvre Hirahara.

Ce n'est même pas une gare ce... 'truc' !! c'est mieux que ça, c'est un joyau vous dis-je !
Quand tu le découvres, tu n'y crois même pas tellement c'est improbable. 

Il n'y a rien, ici. Une halte avec un bâtiment qui est une sorte de vieille voiture des années... je ne sais pas, 1930-40-50 ??! posée là au bord des voies. Et des rizières partout autour, et des collines boisées qui englobent le tout. Magnifique. Ce sera notre écrin pour notre shooting père-fille. 

Et en plus c'est un train à la livrée spéciale qui nous y amène, un 115系 à la mode taiwanaise ...

Shinano 115 Taiwan

Une première image lors de notre descente du train taiwanais, dans la livrée des trains de là-bas (je n'ai jamais vérifié sur place) mais c'est en lien paraît-il. J'aime bien en tout cas et il faisait partie de mes objectifs.
Nous laissons filer le train taiwanais sous l'objectif de la caméra.
Puis nous filons découvrir cette incroyable gare. Pour cela il faut emprunter un chemin protégé de barrières au milieu des voies, passer un mini-fumikiri rien que pour les piétons et revenir vers ce bâtiment improbable ...

DSC09637DSC09640DSC09676

A l'intérieur, ce n'est pas le grand luxe. S'il ne pleut pas à fond, ou grand froid, pas la peine d'y rester, c'est plutôt glauque. Il y a plus de grandes toiles d'araignée qu'autre chose. Mais ça vaut le coup d'oeil. Le parapluie oublié, ça c'est un grand classique du Japon.

Cette 'gare' est dans un état lamentable, d'énormes traces de rouille parsèment l'extérieur. Des 'plaques' de peinture tombent.

A part ça, le coin est magnifique. 

J'ai les horaires de quelques trains qui vont passer, alors il faut se mettre en place pour le boulot.
Je serai à la vidéo, ma fille aux photos, mon iphone en main (vivement que je lui paye un bon APN pour Noël).

Une vue de loin, au milieu des rizières en étages, avec un 115系 livrée Shônan à l'arrêt en gare ...

DSC09643