Je vous emmène aujourd'hui sur la ligne privée Akita Nairiku.
Cette ligne prend sa source à Kakunodate, à côté de la gare JR, où passe et s'arrête le shinkansen E6系 'Komachi'.
Alors que notre train est déjà prêt pour son prochain départ, un shinkansen marque l'arrêt sur le quai d'à côté ...

IMG_4596DSC09527

Nous partons.
Cette Akita Nairiku line est absolument magnifique. Nous roulons au milieu de superbes paysages de campagne, entre forêts et montagnes, rizières et bourgs tranquilles.

DSC09531

Je me dis toujours que d'habiter par là, ce doit être 'la mort' tellement il n'y a rien. 

Quand on y passe en train pour un moment, ça va. Une nuit dans un ryokan, c'est sympa, au calme, en pleine nature. Mais tous les jours ici, si tu ne travailles pas la terre, qu'y fais-tu ?

DSC09534

C'est bien pour cette raison que tant  de zones rurales se dépeuplent au Japon. Le déclin de la population, en plus de son vieillissement, est largement amorcé. Il y aurait pas loin de 10 millions de maisons abandonnées au Japon. A tel point que le gouvernement est prêt à les donner à qui veut s'en occuper, les retaper. J'en veux bien une, mais il faut quand même s'en occuper, le mettre au norme antisismique, payer des frais.
Vu sous ces angles, les camapgnes japonaises font parfois pitié. 
Croyez-moi, me baladant souvent dans ces petits bourgs de campagnes, je les ai repéré ces maisons vides. Elles sont parfois grandes, encore en bon état. A Tazawako, il y en avait pas mal.

IMG_3238

Sur la Akita Nairiku line, je ne sais pas s'il y avait des maisons vides à prendre, mais certaines gares dans lesquelles notre train s'arrêtaient semblaient au milieu de nulle part !! Quelques maisons par-ci par-là, puis c'est tout.

Les paysages étaient très beaux, ce n'est pas ça le problème.

IMG_3520

IMG_4277

IMG_6268