Le festival de la rose trémière (Aoi matsuri) se déroule tous les ans le 15 mai. Il consiste en une longue procession d'environ 500 figurants en costumes de l'époque de Heihan. Le défilé part du Palais Impérial, passe par Shimogamo-jinja et finit au Kamigamo-jinja. Le mieux est de le voir dans ces lieux, mais il faut réserver sa place au préalable. Sinon il faut se placer sur le parcours de la procession, façon Tour de France. J'ai choisi de l'attendre au niveau de la confluence des rivières Kamo et Takano, juste avant le Shimogamo-jinja.

Comme sur le Tour, le spectacle commence par le passage de plusieurs voitures.

Police

Pas de caravane publicitaire, on enchaîne directement sur la course, enfin le défilé. L'avantage c'est que ça va nettement moins vite et on a tout le temps d'en profiter !

Aoi matsuri (1)

De nombreux rôles sont représentés dans ce défilé : religieux, cavaliers, servants, gardes, fonctionnaires, nobles, etc.

Aoi matsuri (4)

On voit de nombreuses furyugasa dans le défilé, des grandes ombrelles décorées de fleurs.

Aoi matsuri (3)

Un rôle important, le messager de l’Empereur.

Aoi matsuri (2)

Mais le rôle phare de la procession c'est celui de Saiô-dai, la grande prêtresse. Le rôle est tenu par une jeune femme de la ville (Ça me rappelle les fêtes johanniques ça).

Aoi matsuri (5)

Les petites filles de sa suite s'éclataient bien !

Aoi matsuri (6)

Derrière, on a les servantes et les cavalières.

 Aoi matsuri (7)Aoi matsuri (8)

 Le défilé se termine par un char à bœuf décoré de roses trémières.

Aoi matsuri (9)

Sinon voici un métier de merde, littéralement !

Pire métier du monde

Il est temps d'aller ailleurs, mais ça bouchonne sur la rivière aux canards !

Kamo-gawa