Aujourd'hui on va à la station Imadegawa du métro de Kyoto.

Kyoto Metro

De là on rejoint la confluence des rivières Kamo et Takano. Pourquoi venir ici ? Deux raisons : c'est sur le trajet du défilé d'Aoi Matsuri qui a lieu aujourd'hui, et c'est à coté du terminus de la compagnie Eiden.

Tadasu-gawara

En attendant la procéssion, j'ai le temps d'aller chez Eizan Dentensu, alias Eiden.

Gare de Demachiyanagi

Je fais un passage rapide au terminus de Demachiyanagi puis je pars un peu plus loin sur la ligne.

Gare de Demachiyanagi 2

Premiere rame à passer, un Eiden 800. Ne vous étonnez pas du logo Keihan, c'est le propriétaire d'Eiden depuis 2002. Mais avant cela, elle avait contribué à relancer la fréquentation en creusant (à grands frais) la ligne Ôtô, qui permet une liaison directe depuis Osaka jusqu'au terminus d'Eiden.

Eizan 801

Voici venir l'Eiden 900 "Kirara", qui était tout à l'heure au terminus. C'est le train panoramique de la compagnie. Il existe un autre modèle en rose.

Eizan 904

Entre chaque passage, des travailleurs s'activent sur les voies. Mais ils n'ont que quelques minutes devant eux.

Travaux

Et voilà ce que je suis venu chercher ici, l'Eiden 732 "Hiei".

Eizan 732

On ne peut pas considérer que c'est un nouveau train car il s'agit de la rénovation profonde d'un Eiden 700 dont voici la forme classique.

Eizan 711

Mais la transformation est tellement radicale qu'on lui a attribué plusieurs prix (Good Design Award, Laurel Prize) comme si c'était un modèle neuf. Le design peut surprendre, mais moi il me plaît bien.

Eizan 732 2

Ma mission étant accomplie, je retourne doucement vers la rivière, mais en m'arrêtant à chaque passage à niveau.

Eizan 852

Eizan 724

Gare de Demachiyanagi 3

Demain, on retourne à l'époque Heian.