La prochaine étape du voyage est la petite ville de Tsuwano, à la frontière entres les préfectures de Shimane et Yamaguchi. Depuis Izumo il y a un train direct, le Super Oki. Mais pour une question d'heure limite d'arrivée au ryokan réservé à Tsuwano, nous sommes obligés de prendre un Super Mazukaze et de changer à Masuda.

Super Matsukaze

Il y a un endroit génial dans le KiHa 187, ce sont les deux sièges de droite de la première rangée : on a une vue directe sur la voie sans être gêné par quoi que ce soit.

Cab view 1

Cab view 2

Mais il ne faut non plus oublier la vue latérale. La ligne principale San'in suit la côte de la mer de Japon. Certaines portions sont à quelques mètres du rivage. C'est splendide, par contre c'est dingue le nombre de déchets qui traînent sur les plages : bouées, filets de pêche, morceaux de bois et plastique...

Mer du Japon 2

Mer du Japon 1

La ligne s'écarte régulièrement du bord de mer, notamment à chaque fois que l'on passe dans une ville, ici Hachi-chô.

Hashi-cho

A Masuda, on a presque une heure d'attente, et malheureusement pas grand chose à voir. Le Super Mazukaze repartira vers Tottori.

Gare de Masuda

Pour la suite du trajet, nous aurons droit à un KiHa 47 orange, un classique dans cette partie du Japon. Et ça sera en mode "futsu" avec arrêt dans chaque patelin !

KiHa 47

On quitte la mer pour la montagne, mais c'est joli aussi !

KiHa 47 cabine

Ligne Yamaguchi 1

Ligne Yamaguchi 2

A Tsuwano, les trains se croisent. La photo ne le montre pas, mais quelques secondes avant c'était la cohue des écoliers sortant de l'école et regagnant les villages voisins. Puis tout est redevenu calme.

Gare de Tsuwano

La ville est également très calme. Ca tombe bien, c'est ce qu'on est venu chercher.

D51 194