Je suis retourné en gare de Yurigaoka et j'attends un train local pour Noborito. A l'origine, j'avais prévu d'aller un peu au delà, dans une gare où l'on peut voir les trains rapides passer à fond sur les voies centrales. Mais comme le trafic des Romancecar est complètement aléatoire, je passe à l'étape suivante : aller intercepter le Seibu Laview sur la ligne Ikebukuro.

Odakyu 8000 Yurigaoka

Odakyu 3000 Yurigaoka

Dans le train qui m'emmène à Noborito, j'ai la confirmation de la situation perturbée.

Accident Odakyu

A Noborito, je change pour la ligne Nambu de la JR East. Le matériel a bien changé depuis mon dernier passage. Fini les 205 et les 209, place aux E233.

E233 Nambu 2

E233 Nambu

E233 Nambu 3

Nouveau changement à Fuchû-Hommachi, cette fois-ci pour la ligne Musashino. Les services voyageurs ont leur terminus ici, même si la ligne continue vers le sud jusqu'à Tsurumi.

205 Musahino 2

A ma grande surprise, les 205 sont encore bien présents, ici avec une face modernisée. Mais avec l'arrivée des E231 de la ligne Chûô-Sôbu, ça sent la fin.

205 Musahino

Je prends la ligne jusqu'à Nishi-Akitsu, à Higashimurayama. Mais avant d'aller voir chez Seibu, je reviens un peu en arrière car j'ai vu un véhicule qui m'a intrigué peu avant d'arriver en gare. Un 209-500 ex-ligne Keiyô passe.

209-500 Musashino

Voici le véhicule en question, un tracteur électrique KuMoYa 145. Il a été construit à partir de la caisse d'un ancien 101 et sert pour les manoeuvres dans les dépôts. Ça me fait un peu penser aux anciens trains de travaux du métro parisien, construits à partir de Sprague.

Kumoya 145

Apparemment, il appartient au centre de formation de Hachiôji.

Kumoya 145 (2)

Bon c'est pas tout ça, maintenant on va chez Seibu.