Aujourd’hui j’ai largué les frangins. Ils vont au Edo-Tokyo museum, puis ils ont une réservation l’après-midi pour le Musée Ghibli (billets arrachés à 3 heures du mat le jour de la mise en vente tellement c’est prisé. Lorsque je l’ai visité en 2006, il suffisait de passer dans un Lawson 2 jours avant…)

Du coup j’ai la journée pour moi. Comme je l’avais annoncé avant de partir, je tenais absolument à voir le nouveau Romancecar d’Odakyû et l’étrange Laview de Seibu. J’ai donc mis au point un petit itinéraire qui me ferra arriver vers 16h30 en gare de Kichijôji où je récupérai les frangins

J’arrive en gare d’Uguisudani quand je remarque qu’il y a quelques spotters sur le quai d’en face. Plutôt du genre père-fils que des pros avec leurs énormes objectifs. Mais je suis intrigué. Le matin le soleil n’est pas du bon côté, s’ils sont quand même là, c’est qu’il peut y avoir du lourd. Je vais voir.

E231 Uguisudani

Pendant 10 minutes il n’y a que du banal. Puis ça s’active un peu. Apparemment ça arrive de Ueno, et quelques instants après, un 251 « Super View Odoriko » passe vers le nord.

251 Uguisudani

251 Uguisudani (2)

Ce n’est son itinéraire habituel. Train spécial ? marche à vide ? je ne sais pas trop.

Peut-être qu’il y avait encore plus intéressant après, mais j’ai un planning assez serré à respecter et je prends la ligne Yamanote pour ma prochaine étape. Je descends en gare de Komagome, puis je marche un peu le long des voies. Enfin voilà mon premier but de la journée, l’unique passage à niveau de la ligne Yamanote.

Passage à niveau Yamanote

E235

Le Densha Otaku est déjà venu plusieurs fois ici, mais c’est la première fois pour moi. C’est une période intéressante actuellement, puisque deux modèles cohabitent sur la ligne : les nouveau E235 et les anciens E231-500. Ces derniers commencent à se faire rare, le remplacement complet étant prévu pour 2020.

E231-500

La grosse boule à coté du passage à niveau m’a toujours intrigué. On la voit même dans le jeu Densha de GO final. Il s’agit en fait de l’enseigne de l’entreprise Lite, qui a son siège ici et qui fabrique des équipements de golf. Oui, c’est une balle de golf géante !

Balle de golf

La ligne Yamanote n’est pas le seul intérêt du lieu, il y a aussi la ligne Shônan-Shinjuku qui passe ici. Par contre, pas de passage à niveau, mais une courbe assez serrée, ce qui fait qu’on entend les trains arriver suffisamment tôt.

E231 Shonan-Shinjuku

C’est ici que passent les Limited Express « Nikkô » qui relient Shinjuku à Nikkô justement. Quelques anciennes rames série 253 du Narita Express ont été recyclées pour ce service.

253-1000 Nikko

253-1000 Nikko 2

On peut aussi avoir des Spacia de la compagnie Tôbu, mais ce n’était pas la bonne heure.

Après avoir pris quelques séquences vidéos du passage à niveau, je retourne en gare de Komagome.