Une nouvelle journée commence sur le Japon, sur mon voyage, sur ma passion pour ce pays et ses trains.

On recommence, je me lève toujours aussi tôt, et direction Tsurumi eki, pour un petit shooting de réveil avec les trains de la JR, surtout de la Tôkaidô line et de la Keihin-Tôhoku du quai sur lequel je me trouve. Mais il y a aussi les trains de Fret qui peuvent passer dans une petit interstice au large de cette gare. Ce sont surtout ces derniers qui m'intéressent. 
Au fil du termps, je me suis vraiment pris à aimer ce type de trains, les trains de marchandises et les locos qui se trouvent en tête. C'est à chaque fois une surprise. Pourtant il y a des sites, des magazines qui permettent de savoir où sera telle ou telle locos, mais moi je fais au hasard, au petit bonheur, et j'aime ça.
Et très rapidement après mon arrivée, un premier Fret va se présenter, EF66-100 en tête de wagons unifiés 'Seino' ...

DSC07843DSC07845

Un deuxième plan en mode 'filé' sur ce premier passage. La distance est grande entre le quai Keihin-Tôhoku et les voies de passage Fret, alors ce n'est pas difficile de réussir un bon filé.
Il ne faut pas se faire 'bouffer' un bon fret par un E233-1000 de la K-T, ce qui n'est pas si simple car la fréquence est forte, surtout que le rush s'amorce alors ça brasse fort.
Par deux fois je verrai une doublette de shashô ...

DSC07851DSC07856

La JR les forme durant le rush pour leur envoyer la dose maximum de stress. C'est pô gentil !

Et bien sûr, ce qui devait arriver, arriva. Un bon passage de fret avec double traction se fait 'bouffer' par un train de la K-T. Trop dommage, avec une EF65 en tête et une EH200 + des citernes ...

DSC07855

Je ne rêve que d'elle, ou presque, une belle EF64, et en voilà une parfaite.
J'ai zoomé trop fort, le rendu n'est pas bon. Dommage, car avec le fond de 'susuki', bien plus net que la loco c'était joli.

DSC07858

Mais cette EF64-1004 ne va pas s'enfuir vite et loin, elle va même rester en attente un moment au large de la gare de Tsurumi. 

Je décide de quitter la zone après presque une heure de shooting. Le rush s'accèlère et il y a trop de trains croiseurs, gêneurs. 
En prenant la passerelle au-dessus des voies, je retrouve cette Ef64 alors qu'un autre train de Fret se pointe, EF66-100 en tête. Collé contre une fenêtre donnant dessus, deux otakus avec gros matos s'apprêtent à cliquer. Je fais de même par dessus leurs têtes, juste pour ce plan et je dégage. Ils n'ont pas eu le temps de comprendre qui j'étais et ce que je faisais.

DSC07862

 Je file vers la gare Keikyû. Un autre objectif m'attend, ainsi qu'une surprise !