A Mukogaoka-Yuen eki, gare Odakyû, je m'éjecte hors des quais de la gare pour aller tâter du train vers le fumikiri tout proche. ah ben ça oui avec moi, c'est ou au bout d'un quai, ou collé à un fumikiri. Y'a aussi le choix 'au milieu des rizières' mais fin octobre dans le Kantô c'est plus bon.

Ce mignon petit..., non pas si petit que ça, presque 4 voies, en fait y'en a 2 direction Shinjuku mais qu'une seule en venant de là-bas. C'est le mic-mac à la Odakyû qui doit faire avec la place qu'elle a. 
On se fait la main avec un série 1000 qui vient, parfaitement dans la lumière ...

DSC07805

Un peu plus tard, j'ai un trio sympa constitué d'un Tôkyô Métro, Chiyoda line, hors secteur normal (depuis Yoyogi-Uehara), 16000系 & d'un JR E233-2000 agissant aussi sur la Jôban line, puis d'un Odakyû 8000系.

DSC07807

Bien plus tard, l'opération va se renouveler mais avec moins de diversité.

DSC07812

J'aime bien ce plan d'un Romance Car MSE 60000系 au fumikiri. 
Grand ciel bleu dégagé. Livrée bleue toujours magnifique du MSE et les équipements jaune & noir du fumikiri pour contrebalancer le tout.

DSC07809

Le Tôkyô Metro 16000 (16024-124) qui était à quai avant, j'en ai fait un plan quand il arrivait à ma hauteur au fumikiri car ça donnait pas mal.
Juste avant ce plan, alors que j'attendais patiemment les bons densha bien frais du bled, une femme m'acoste, tout sourire, en anglais, me dit qu'elle aime les étrangers.

- Euh... ouais OK, good good ! But I'm french.

- French ?! Bonjoul, meleussi bokou, j'aimeu Pali et Mont sinmichel. 

- Ah ben moi non plus, ça tombe bien ma grande !

( Non sans déconner, je n'ai pas répondu ça, je ne suis pas salop comme ça, je les aime bien ces japonais(es) qui aiment la France et sont au moins une fois allés se faire voler leur affaires dans le métro parisien (à Bordeaux dans le tram ça marche aussi, putain de roumaines !!))

- J'aimeu la foulanssu, ... sé bô !
Elle était vraiment sympathique, toute joyeuse, affable et pour peu m'aurait invité chez elle en un rien de temps. Heum, bon, ne profitons pas de la situation, j'ai du travail, d'ailleurs voilà ce Tôkyô Metro qui arrive, donc pas de blague ni de dispersion. Allez, allez Denshô, reprends-toi, le nez dans le guidon c'est comme ça que tu es le meilleur.

Go !

DSC07811