Sur la ligne principale Keihan, dans la banlieue d’Osaka, il y a une gare plutôt insolite, la gare de Kayashima. En effet l’un de ses quais a été aménagé de façon à laisser passer un arbre vieux de près de 700 ans (dit-on) qui semble transpercer la gare !

Kayashima

Cette bizarrerie date des années 1970. A l’époque le vieil arbre (un camphrier) était situé à côté de la gare, avec son petit sanctuaire shinto associé. Mais voilà, pour faire face à l’augmentation du nombre de voyageurs, la Keihan lançait de grand travaux de modernisation de sa ligne (surélévation des voies, quadruplement). La gare de Kayashima devait être reconstruite et pas le choix, le camphrier devait dégager.

Les riverains ne l’entendaient pas de cette oreille. L’arbre est sacré et celui qui tenterait de l’abattre s’exposerait à de graves conséquences. On rapporte qu’une personne ayant brisé une de ses branches a été frappé d’une forte fièvre. Un serpent blanc aurait été vu enroulé autour du tronc. Pour calmer le jeu, la Keihan fit la proposition suivante :  la gare serait reconstruite de façon à épargner l’arbre et son sanctuaire.

Kayashima shrine

Kayashima Station platform

La nouvelle gare est inaugurée en 1980. Le sanctuaire est situé sous les voies et un trou a été aménagé dans le quai direction Osaka et sa toiture pour laisser passer l’arbre. Et à priori, ce dernier se porte encore bien !

Sources : Nikkei, Wikipédia, vidéo NHK