Sur la ligne Yamanote, les E235 replacent les E231-500 à vitesse grand V (on en est presqu'à la moitié du parc).

E235 Yamanote

Mais du coup que deviennent ces dernières ? Les rames ont à peine 15 ans de service.

E231-500 Yamanote

Et bien on les repeint en jaune, on enlève une voiture et on les envoie sur la ligne Chûô-Sôbu.

E231-500 Chuo-Sobu

Mais que faire alors des 209-500 et E231-0 de la ligne ? Les jeter ? Mais non, on les envoie également sur d'autres lignes :

  • E231-0 sur la ligne Musashino (où il y a déjà des E231 ex-Keiyô)

E231-0 Musashino

  • E231-3000 et 209-3500 sur les lignes Hachikô et Kawagoe :

E231-3000 Hachiko

Mais que vont devenir les 205 de ces lignes ?

205 Musashino

C'est simple, on les refourgue aux Indonésiens qui ont un réseau compatible (construit par les Japonais...).

205 Indonesie

Et pour celles qui restent, elle seront envoyées à la casse pour être recyclées et qui sait, serviront à construire de nouvelles rames. C'est de cercle de la vie des trains !