Les japonais n'ont pas aimé cette 'oeuvre' vidéo, sûrement trop le reflet de leur triste condition quotidienne, et le côté 'remix' en avant, en arrière, ils l'ont pris pour de la moquerie.

Non, c'est de l'art vidéo, sans plus.