Lorsque je suis allé visiter le Kenrokuen, reconnu comme étant l'un des 3 plus beaux jardins du Japon, il était recouvert d'une belle couche de 60cm de neige fraîche. Et là, on ne pouvait faire mieux dans le genre magnifique jardin sous la neige. Une vision comme en rêve tout amateur de jardin, de Japon traditionnel et de nature en état de grâce.

DSC05693

La célèbre vue avec la lanterne de pierre à "deux pattes" au bord de l'étang et la maison de thé en fond s'en trouvait ... rafraichie ! C'est le cas de le dire. 
Déjà au naturel, sans artifice, ce jardin est beau, mais là, dans ces conditions exceptionnelles, c'est... c'est... enfin vous comprenez.

DSC05687Japon 2010 243

Une vue du même endroit, avec le pont en plus, datant de décembre 2010, un début d'hiver calme.

DSC05698

La technique du "yukitsuri" est ces cordes destinées à soutenir les branches des pins afin qu'elles ne cassent pas sous le poids de la neige. J'ai vu cela à travers tout le Japon durant plusieurs hivers en me disant que c'était bien plus esthétique que pratique. Mais force est de constater que cette fois-ci le yukitsuri avait enfin une réelle utilitée. Il fallait même que des hommes viennent faire tomber un peu la neige accumulée pour qu'il n'y ait pas de dégâts. Dans le reste de la ville, j'ai vu pas mal de branches cassées dans des jardins particuliers.

DSC05709DSC05711

Chaque pierre, pont, branche, aspérité était recouvert de son chapeau de neige.
Bien sûr pour que les images soient encore plus belles, un rayon de soleil aurait tout magnifié. Je ne boude pas mon plaisir, rassurez-vous, j'étais déjà très content des merveilles s'étalant devant mes yeux.

Cet étang au centre du jardin, qui lui donne toute sa noblesse, complètement gelé, paysage inédit, avec même une couche de neige sur la glace !

DSC05712DSC05713

Et alors que je me concentrais sur la maison de thé de l'autre côté, sa belle couleur bois, son toit faiblement pentue retenant bien la belle couche de neige, ...justement une bonne averse de neige se mit à tomber à ce moment-là, pour une fois de plus modifier le paysage, le sublimer d'une nouvelle façon.

DSC05715DSC05717DSC05719

Une petite soif ? Non là ce n'est pas la peine d'y penser, c'est la neige qui occupe le territoire.
Et à bien y regarder, la dernière chute de neige a un aspect particulier. Un peu comme une grêle légère, des petites boules se posant sur tout, restant même sur les vêtements sans bouger, ni fondre, ni glisser. Très différents des gros flocons moutonneux.

Puisque j'étais en visite au Kenrokuen assez tôt dans la journée, vers 9h, il n'y avait pas les foules des grands jours, ça arrivera plus tard. Tout autour de l'étang, il y a quand même du monde. Alors ceci vu, je m'éloigne vers des contrées moins courrues, vers les chemins bas du jardin, et là c'est la tranquillité, seul dans la neige, le silence.

DSC05720DSC05725

Ce panneau indique une pierre couchée sur le sol, mais avec l'épaisse couche de neige, bien entendu, plus rien d'autre à apprécier qu'une forme blanche. C'est très beau aussi.

Et cette petite rivière avec ses pierres chapeautées de blanc, j'adore ...

DSC05727DSC05734

Par moment encore l'horizon se bouche et c'est une nouvelle chute de neige qui se produit. Cela m'enchante, c'est tout ce que j'aime, un vrai hiver, du blanc, du froid, un paysage transformé. Tout près de la maison de thé, des bancs sur lesquels on peut se reposer un instant pour déguster une boisson sont transformés en sommier avec matelas de neige moelleux. D'ailleurs des touristes chinois, juste avant que je fasse ce plan, s'amusaient à se coucher dessus pour laisser la trace de leur corps et se prendre en photo. 

Pour prendre de la hauteur, m'éloigner de ces pénibles, je monte sur la colline pour une vue panoramique bien que la neige tombe à nouveau.

DSC05740

Puis retour au point de départ, avec la lanterne à deux pattes, son reflet et un très léger soleil qui pointe ...

DSC05743

La visite vous a plu ?
Merci pour le guide m'sieurs dames !
(je tends ma casquette !)