Aujourd’hui 3 octobre c’est le Jour de la fondation de la nation, ce qui explique la présence de drapeaux coréens partout dans les rues de Busan.

Drapeau

En fait en ce début octobre, la Corée du Sud est en vacances pour 10 jours grâce à une combinaison assez incroyable de week-ends et de jours fériés : le 4 octobre commence Chuseok, la fête des moissons, qui dure 3 jours. Enfin le 9 octobre est la journée du Hangeul, l’écriture coréenne. Et comme le lundi 2 était le seul jour travaillé de la semaine, le gouvernement a décidé dans son immense générosité de le rendre férié également.

Il fait beau, je fais comme les locaux, je vais à la plage d’Haeundae.

Haeundae Beach 1

Haeundae Beach 2

Mine de rien, le Japon n’est qu’à 60 km d’ici (île de Tsushima). Et Fukuoka est à 200 km. Les bateaux les plus rapides mettent 3 heures.

Haeundae Beach 3

Après la plage, je prends le métro pour traverser une bonne partie de la ville. L’occasion de vous montrer une particularité des stations en Corée du Sud : on trouve sur le quai des armoires avec masques à gaz, couvertures de survie, rations et bouteilles d’eau. Au cas où…

Métro Busan

Armoire métro

Métro Busan 2

Je descends à la station Toseong pour atteindre le « village culturel de Gamcheon ». Il s’agit d’un quartier populaire réhabilité il y a quelques années. Les maisons ont été repeintes de toutes les couleurs façon favela, des œuvres d’art sont exposées un peu partout et de nombreuses boutiques se sont installées. Le lieu est sympa, mais blindé de touristes (étrangers comme coréens).

Gamcheon 1

Gamcheon 5

Gamcheon 2

Gamcheon 3

L’œuvre qui a le plus de succès, c’est la statue du Petit Prince. Il y avait une queue impressionnante pour se faire prendre en photo.

Gamcheon 4

Il est temps pour moi de retourner à Séoul. Le moyen le plus simple et le plus rapide est de prendre le KTX. Mais en préparant mon voyage, j’avais lu que pendant la période de Chuseok, les gens se déplaçaient beaucoup et que les trains étaient bondés (comme pendant la Golden Week au Japon par exemple). Du coup j’ai joué la sécurité et j’ai réservé un vol Busan-Séoul avant de partir. En fait, je pense que j’aurais facilement trouvé un billet de train car comme expliqué plus tôt, Chuseok tombait cette année au milieu d’autres jours fériés, ce qui a réparti les voyages. Mais bon, comme j’avais déjà mon billet d’avion, je n’allais pas m’assoir dessus.

Au moins, j’ai l’occasion d’emprunter le métro automatique Busan-Gimhae qui mène jusqu’à l’aéroport.

Busan–Gimhae Light Rail 1

Busan–Gimhae Light Rail 2

Busan–Gimhae Light Rail 3

Ah, et pendant que j’y suis, petit conseil : ne laissez pas votre batterie externe dans votre valise, ça évitera qu’on vous cherche partout dans l’aéroport pour vous demander de retourner au comptoir… Au final ça n’aura pas eu de conséquences, l’aéroport étant relativement petit et les contrôles sont vite passés (tout ça ne me serait pas arrivé si j’avais pris le train !)

Busan Airport

A la semaine prochaine.