Je ne vous oublie pas, je devrais même dire que je pense tout le temps à vous, à ce blog, aux messages que je dois faire
mais ...
Vraiment je vis une année pleine de rebondissements et d'aventures, avec du bon et du mauvais.
Pas mal de mauvais sur toute la première partie, surtout concernant ma vie professionnelle. Perte d'emploi, revenus en forte baisse, ennuis judiciaires. Plus des requalifications qui ne fonctionnaient pas du tout. 
J'attendais avec impatience la fin de ce passage perturbé.
Puis le ciel a commencé à se dégager à l'automne. Un premier contrat qui revient, des cours d'Histoire de l'Art pour des graphistes. 
Puis il y a quelques jours, deux nouveaux contrats qui tombent littéralement du ciel, d'un coup, et me voilà avec d'autres cours d'Histoire de l'Art pour des architectes d'intérieur et des scénographes-décorateurs.
A chaque fois la méthode est simple, mais demande beaucoup de travail préparatoire, je cible mes cours en fonction du public. Je me suis donc 'tapé' toute l'histoire du graphisme, donc la naissance de l'écriture, de l'imprimerie, de la typographie, des livres, affiches ... pour créer mes cours. Et voilà que je vais devoir faire de même en ce qui concerne l'architecture/Design/décoration. Sauf que pour ces derniers je n'ai pas 3 mois de préparation devant moi mais juste ... 2 semaines !!

Pourquoi je vous raconte tout ça, qui entre nous n'a rien à voir avec les trains au Japon ?
Parce que, vous l'aurez compris, j'ai tout à coup une masse de travail à abattre très conséquente, et que par conséquent mon esprit est totalement absorbé par ces nouvelles missions. Le blog va souffrir de mes occupations nouvelles. Je crains fort que je ne puisse plus vraiment assurer la rédaction de messages quotidiens, même si j'aime ça et que j'en ai envie.
Veuillez me pardonner.
Heureusement que Erebos est là pour vous donner un peu de lecture et d'aventures fraîches coréennes.
Moi ce sera au compte-gouttes ...