Retour difficile, ça c'est toujours le cas quand on revient d'un voyage au Japon. Les différences sont trop grandes, abyssales entre les deux cultures, à tous points de vue.

Je dois dire que ce dernier voyage de juillet 2017 a été le plus catastrophique de tous.
Pour plusieurs raisons.
Je comptais faire des Rail Live, des vidéos en direct dans les gares, au moins une chaque jour.
J'avais acheté deux cartes SIM illimitées 7 jours. Elles n'ont pas marché !!? La première surtout pour toute la première partie du voyage. Aucun service n'était disponible nulle part. Donc auncun live. 4000¥ en l'air. J'ai acheté en désespoir au Yodobashi Camera d'Ôsaka eki une autre carte SIM pour au moins avoir internet et communiquer. 3750¥ de plus mais 2GB seulement dispo. pour les live ce n'est pas suffisant, ou je bouffais tout en 2 jours.
Pour les derniers jours sur Tôkyô j'ai essayé la deuxième carte SIM illimitée, qui fonctionnait ...parfois ! C'était très difficile, ça coupait souvent. Il me fallait éteindre puis rallumer tout pour retrouver une connexion. Pour lancer un live c'était hyper galère, je devais parfois m'y reprendre à 5, 10 fois pour que finalement ça marche. Et souvent ça ne marchait pas du tout, j'abandonnais.
Crises de nerf dans la chaleur étouffante de juillet, ce n'est pas bon !

Je me souviens du live au fumikiri Keikyû de Shinagawa. 30 minutes avant que ça prenne. Je n'en pouvais plus. Quand enfin ça s'est lancé j'étais assis sur un banc plus loin et tout à coup on voit ma pomme toute rouge, ultra transpirante qui apparaît à l'écran. Je me précipite sur le fumikiri, ça bouge dans tous les sens, c'était trop nul.
Le pire c'est qu'auparavant, abandonnant un temps cette histoire de live, je me mets à faire des 'vraies' vidéos avec ma bonne cam. Et là j'ai un truc de fou, le croisement des deux Keikyû blue Sky Train devant moi au passage à niveau. Super plan, séquence d'anthologie. Quand j'arrête la séquence après ces deux passages, le compteur démarre !??! Je comprends alors que la séquence n'est jamais partie, je n'ai rien enregistré du tout ! Putain de malchance quand tu t'accroches, salope !
J'étais ultra dépité et enragé à la fois.
Ni live, ni bonne séquence.
J'avais envie de tout foutre en l'air.

Autre gros ratage : le nouveau Tôbu 70000系. 
Un premier matin, je vais à Nishi-Arai pour faire des images. En vidéo ça va. Mais c'est l'appareil photo qui déconne ce coup-là ! Je n'arrive pas à avoir d'images nettes. Il y a un truc qui ne va pas mais je n'arrive pas à savoir quoi. Je cherche, je cherche et les trains qui défilent, c'est l'heure du rush 7h30 -8h30. Je chie le petit Tôbu 8500 en livrée verte que je cherchais depuis l'an dernier.

Jap'Summer 2017 198

Le plan est bon mais la netteté n'y est pas. 
Je vais me rater tous les trains ou presque.

En quittant Tôkyô en shinkansen pour une virée vers le nord je découvre que c'est simplement le décalage d'un bouton au devant de l'appareil que j'ai dû déplacer accidentellement sur 'mise au point manuelle' la veille au soir en rechergeant. Le problème est résolu, ouf c'est déjà ça.
Le lendemain matin je retourne à Nishi-Arai car je ne peux rester sur cet échec et tous ces ratages. J'avais devant moi les nouveaux Tôbu 70000系, Tôkyô Metro 13000系 et le petit Tôbu vert.
Pour le deuxième coup je veux réussir mes images de ces trains. 
Le petit vert n'y est plus, c'est le petit orange qui le remplace !? tant mieux je le voulais aussi depuis l'an dernier. Mais je n'aurais donc aucune image nette de ce vert.

Jap'Summer 2017 328

Ce petit orange mignon est très bien, c'est une bonne chose.
Pour les autres trains j'ai eu des fortunes diverses. 
Tout bon pour le Tôkyô Metro 13000系.
Pour le Tôbu 70000系, il me passe sous le nez quand j'arrive sur mon lieu de spot, c'est à dire le long des 4 voies dans les courbes. C'était le 70001. Il allait jusqu'au terminus de la Hibiya line à Naka-Meguro. Ça me fait donc presque 2 heures à attendre son retour.
Entre temps le 70003 s'est pointé. Avec les 4 voies, il y a le risque qu'il soit accompagné, ce fut le cas ! J'ai frôlé la catastrophe pour le premier passage ...

Jap'Summer 2017 376

Pour le retour un train lent croiseur me l'a complètement bouffé. J'étais vert. Tellement mécontent que j'ai quitté la zone illico. 1 minute après le 70001 revenait et je le voyais passer sans faire une image. C'était la goutte d'eau ...

Sinon je suis allé à Chichibu et Nikkô, il pleuvait à chaque fois et j'hésitais chaque seconde à plier bagages, revenir sur Tôkyô.

C'est finalement le voyage en famille qui fut le meilleur moment. Kyûshû, Nagasaki, Unzen, Kumamoto.

Il va bien falloir que je vous raconte tout ça, même si pour l'instant le retour difficile ne m'en donne pas envie.
Surtout que pour couronner le tout, les chiffres sur ma chaîne YouTube se sont complètement effondrés. Les vues - 300 000 durant juillet !?! La faute aux Rail Live ? ou à tous ceux que je n'ai pas faits ? A trop déconner, à montrer ma bobine je perds mon public japonais qui se détourne. Il n'y a plus le mystère de l'inconnu filmeur à travers tout le Japon comme auparavant. J'ai levé le masque et la magie n'opère plus. Il faut le reconquérir. Je dois bosser dur pour cela.