Salut à tous, 

c'est le retour du Densha Otaku 365.

J'ai laissé le blog libre à Erebos, qui en a fait très bon usage. 
Autant c'est un 'vrai' travail, il faut de la motivation pour rédiger son message quotidien, mais il y a du plaisir à partager avec vous nos aventures. On se dit que l'on a pas fait tous ces kilomètres et toutes ces images pour rien.

Pour Erebos c'est fini.

Pour moi aussi !
Ce 28 février marque la fin de mon contrat de travail, après 10 ans en tant que prof de FLE et Histoire de l'art auprès d'étudiants étrangers.
La fin fut rude, houleuse, difficile. Des nuits d'insomnie.
Là je suis vidé, comme jeté sur la berge de ma vie.
Demin matin c'est le Pôle Emploi qui m'attend, et je n'en attends pas grand chose.

Pour me changer la tête, penser ailleurs et aller vers autre chose, j'ai fait ce que font peut de gens dans la même situation que moi, j'ai pris des billets d'avion pour aller au Japon. Ce sera du 30 avril au 11 mai 2017. Un bon petit périple me fera le plus grand bien. Depuis le temps ( un an en fait) que j'attends ça.

Puis j'ai vendu mon matériel photo. 
En réalité, après avoir vanedu mon objectif Tamron 16-300mm, je suis resté avec mon seul 50mm 1.4. Puis en janvier j'ai acheté un Tamron 17-50mm F/2.8.
Puis j'ai découvert l'exisence de l'incroyable Sony RX10 Mark III.
Un bridge.
Oui un bridge, comme ceux que j'avais il y a une dizaine d'année. 
C'était à l'époque des gros jouets avec des zoom de dingue. Mais la qualité n'était pas au rendez-vous.
Puis Sony a bouleversé le marché des compacts numériques avec son RX100, un compact expert.
Erebos l'utilise.
Moi j'ai attendu que Canon, ma marque fétiche riposte avec son G7x, que j'ai acquis.
Puis Sony a révolutionné le secteur des bridges avec la gamme RX10. Créant la nouvelle gamme des bridge expert. Le premier était déjà très bien, mais l'évolution Mark III est une vraie tuerie. Des performances à faire pâlir les possesseurs de reflex, que je suis.
C'est marrant mais je n'avais jamais oublié ces bridges avec lesquels vous faites tout.
Puisque dorénavant la qualité est au niveau et que ça vaut un reflex pourquoi hésiter ?
Plutôt que d'avoir plusieurs objectifs, c'est lourd, pas pratique en voyage, et c'est cher, le tout en un du RX10 M3 revient quand même à 1700€ pour un boîtier solide d'un bon kilo, et c'est tout.

Sony RX10 III

J'ai donc redonné illico l'objectif Tamron 17-50mm pour l'échanger contre ce RX10.
Dès que je l'ai découvert avec ses performances de fou je me suis dit 'il me le faut !'
Une semaine après je l'avais.

Je n'ai pu le tester en situation qu'une seule fois depuis l'achat, pas plus de temps, le temps trop mauvais, et trop de problèmes à régler ces derniers temps. Temps, temps temps !!!

Une première image :

DSC00027

Cenon, jour de pluie, un TGV A arrive. Gros coup de zoom et clic. Condition lumineuse délicate et ça sort nickel.
Pourtant à côté de mon 50mm 1.4 il en faut beaucoup pour me contenter et là ça le fait. C'est aussi pour ça que depuis un an je n'arrive pas à trouver 'chaussure à mon  ...boîtier' !

J'ai hâte de faire joujou lors de mon prochain voyage au Japon.

Mais d'ici là je ne sais pas ce que je vais vous raconter ?...  des vieilles histoires, c'est toujours possible.
Laissez-moi le temps de me retrouver, de me retourner