14h10. JR Hakata eki.

Me voilà revenu chez JR, dans cette bonne vieille gare de Hakata, que j'adoooore!
Gare qui depuis plusieurs années a beaucoup évoluée. Maintenant c'est Hakata Station City, comme Tôkyô ou Ôsaka. On ne se refuse rien à Kyûshû.
Ils ont raison, ici on est bien, les gens sont sympas, il fait beau, c'est la joie de vivre. Et les trains sont supers!
D'ailleurs je suis là pour en prendre un très intéressant, le 'ゆふいんの森  Yufuin no Mori', un train plus ou moins joyful, plutôt touristique en fait, qui circule chaque jour au départ d'Hakata jusqu'à Yufuin mais aussi Ôita et Beppu (ça fait longtemps que je n'y suis pas retourné dans ces endroits merveilleux, j'ai envie ...!).

En gare d'Hakata je me fais pour commencer quelques plans vidéo de l'ambiance, trains JR et shinkansen. Jusqu'à ce qu'arrive le Yufuin no Mori en manoeuvre pour aller se placer à quai, juste une petite dizaine de minutes avant l'heure du départ ...

Yufuin no Mori Hakata

Je fais donc ce plan depuis le quai d'en face, il m'arrivait dessus avant de bifurquer sur son aiguillage, c'était une belle vue.

Sur mon quai un JR 783系 'Midori Express' cache le Yufuin no Mori, un JR キハ72系 (1999). Il existe un autre train qui lui ressemble beaucoup qui assure le même service, c'est un キハ71系 de 1989.

 

IMG_5657

IMGP0438

ゆふいんの森 
 キハ71系 Hakata eki, août 2005.

IMG_5660

Avec un aussi beau sourire on ne résiste pas, on saute tout de suite ...
...dans le train!
La JR Kyûshû a la culture de l'hôtesse de charme. Dans tous les tokkyû (Limited Express) il y a au moins une hôtesse pour vous servir. Dans ces trains touristiques c'est encore plus, comme pour celui-là où 3 hôtesses sont à votre disposition.
Délit de faciès assumé par la JR, elles sont toutes mignonnes.
Ah le plaisir de voyager en train prend ici tout son sens.

Alors j'embarque.

IMG_5668IMG_1931

Si vous êtes physionomiste vous remarquerez que ce n'est pas la même hôtesse sur ce plan à l'intérieur.
Intérieur très classe avec ce 'pont' reliant deux voitures. L'accès au quai étant en contrebas.
On sent la griffe d'un designer, j'ai nommé ...Eiji Mitooka bien entendu!
Je n'ai pas fini de vous en parler car je prendrai d'autres trains pour lesquels il a imprimé son style.

Cette deuxième hôtesse était très sympathique, je ne peux dire mieux.
Elle s'était prise d'affection pour moi. Après la petite séance de pose sur le pont, je la retrouvai près du bar, elle m'offrait alors une glace et un porte-clé.
Même plus besoin de les acheter sur le comptoir du bar où pourtant il y a un choix qui donne toujours envie, et où souvent je craque ...

 

IMG_1933

IMG_1937

IMG_1936

Sinon dans le train le confort est parfait.
Ce train commence à dater un peu, il fait partie de la première vague de Joyful des années 1990.
A part les quelques points que je vous ai montré, le reste est classique d'un train pour voyager.
Les Joyful d'aujourd'hui, de Mitooka ou d'autres designers sont bien plus évolués, avec des décorations et agencements originaux ou somptueux. Nous le verrons dans les prochains trains spéciaux que je prendrai.

IMG_5665

Après un petit tour devant pour goûter l'ambiance derrière le conducteur, pas très bien fait car il y a des sièges tout de suite sans espace comme pour des Joyful plus récents. Heureusement les deux sièges juste derrière le conducteur étaient libres, j'y suis resté quelques minutes pour filmer, avec la bénédiction de ma gentille hôtesse préférée.
Ensuite je suis allé m'asseoir à ma place, à côté d'un homme, un touriste qui venait d'un autre pays asiatique, Thailande, Indonésie,  je ne sais plus. Il voyageait avec sa famille.

IMG_5670

Mon aventure à bord du Yufuin no Mori ne dura que peu de temps car je descendais en gare de Kurume, juste 30 minutes de trajet. A 15h06 me voilà sur le quai de cette gare à dire adieu à ma belle hôtesse, des larmes dans le beau sourire (ou presque).
Il vous faut revoir ma vidéo 'Best Shots ...' de ce voyage pour y voir cette séquence. Elle me dit 'bye bye' d'une façon qui ne peut laisser insensible.

Yufuin girl 2

Yufuin no Mori Kurume

Le ゆふいんの森 quitte Kurume eki sous l'objectif de ma caméra vidéo.