Bonjour à tous,

Aujourd'hui je vais vous faire découvrir une curiosité ferroviaire, le chemin de fer suspendu de Dresde (Schwebebahn Dresden dans la langue de Goethe). Techniquement, il s'agit de la combinaison d'un monorail suspendu et d'un funiculaire. A ma connaissance, c'est le seul exemplaire du genre qui existe.

Schwebebahn Dresden 1

Ce monorail a été construit en 1900 par Eugen Langen, qui a aussi fait celui de Wuppertal. Celui-là, il faut que j'aille le voir un jour, mais en attendant, c'est le monorail de Dresde qui m'intéresse.

Mon voyage commence à la station inférieure, plutôt jolie.

Schwebebahn Dresden 2

J'achète mon ticket au distributeur automatique, puis direction le train pour un départ immédiat.

Schwebebahn Dresden 3

Vu comme ça, on dirait vraiment un funiculaire classique, mais dès la sortie de la station, le monorail s'élève pour passer une route.

funiculaire suspendu

Schwebebahn Dresden 13

Bon, c'est loin d'être aussi impressionnant que le monorail Shônan ou celui de Chiba, mais c'est sympa quand même ! Le parcours fait 274 mètres de long pour 84 mètres de dénivelé. Au total, il y a 33 piliers.

Schwebebahn Dresden 6

4 minutes plus tard, j'arrive à la station supérieure.

Schwebebahn Dresden 7

En haut, on a une superbe vue sur l'Elbe et la ville de Dresde, avec au premier plan le pont de Loschwitz dont le style s'accorde bien avec le monorail.

Schwebebahn Dresden 8

Schwebebahn Dresden 9

Depuis les terrasses du sommet, on peut admirer la technique inhabituelle utilisée par ce train : la caisse est suspendue par deux bras sur un unique rail porteur, identique à un rail classique de chemin de fer.

Schwebebahn Dresden 10

Comme sur un funiculaire classique, la caisse est tractée par un câble (que l'on devine sous la poutre de support du rail) et quand l'une monte, l'autre descend pour équilibrer le tout. Finalement, ça ressemble beaucoup à un téléphérique, le rail rigide replaçant le câble porteur.

Schwebebahn Dresden 11

Entre 1984 à 1992, le monorail a été profondément rénové. Derrière la station supérieure, il reste quelques vestiges du monorail original, un rail et une partie de la machinerie.

Schwebebahn Dresden 12

Sinon sur la colline d'à coté, il y a un vrai funiculaire, mais c'est tellement banal que j'ai passé mon tour !

Schwebebahn Dresden 14

 

Pour finir, voilà une vidéo qui résume tout le parcours (d'ailleurs, j'y fais une discrète apparition...)

à bientôt,

Erebos