J'ai pris un train de la Euskotren à Hendaye pour en descendre déjà à Irun Colon.

Je me suis senti très attiré par la gare Renfe d'Irun.
Je cherche un peu mon chemin dans Irun mais tout ira bien, ayant repéré mon affaire à l'avance sur Google Earth, même si dans la réalité ce n'est plus aussi simple! Le grand mur qui bouche la vue n'apparaîssait pas sur Google Earth!?! tu m'étonnes!

Mais j'aperçois des caténaires puis des voies en nombre depuis un pont, j'y suis, et un bruit de train s'élève. Je cours vers le parapet, une Traxx passe juste sous moi, je dégaine au plus vite pour la shooter ...

Trains_2011_055

Là-bas au fond c'est vers la France!
Il y aurait un double système d'écartement ici car en France 1435 mm et en Espagne 1668 mm. De toutes ces voies il y a normalement les deux puisque le TGV vient jusqu'à Irun (derrière moi) mais que les trains espagnols y roulent aussi.
Bizarrement ce n'est pas très flagrant!? Sur la droite les trains français y roulent.
Mais en Espagne certains matériels ont l'écartement standard.
Pas simple l'histoire!?

Bref, je vais de l'autre côté du pont, en fait une grande dalle et arrive directement sur les quais de la gare d'Irun.

Ma première vision sera celle d'une grande gare perdue, sans personne, aux très longs quais.

A gauche, les trains français, et à droite ceux espagnols. Au milieu un long bâtiment qui sépare les deux camps.

Tout de suite je tombe sur une Class 66 côté français! OK les privés nous ont envahi et viennent jusqu'ici!

Trains_2011_056

A part cette anglaise côté français de la gare espagnole d'Irun ...rien c'est le néant! quelques wagons tout au plus.

Côté espagnol, c'est une vraie gare, avec des ..trains! si si!

Trains_2011_059

Il y a du soleil, c'est déjà un bon point, mais les nuages, nombreux, ne me permettront pas d'agir toujours dans ces bonnes conditions.

Alors, que voyons nous sur cette première image.
J'ai été tout de suite attiré par le vieux machin informe dans un état lamentable qui arrivait quai central.

Trains_2011_060

Derrière la chose verte (ou presque!) le nez plat d'une automotrice de la série 446 nombreuses par ici.

Avant de nous attarder sur cette chose, regardons un chef de gare espagnol à l'oeuvre ...

Trains_2011_063 Trains_2011_065

Cette vieille loque est une locomotive de la petite série 289.1, de 9 exemplaire seulement visible ici à Irun, prévue pour faire du fret jusqu'à Madrid.
Sa particularité est d'être double!

Trains_2011_087Trains_2011_088 

On appelle ça une 'tandem' de deux locos 289.0, de 1969, pour former une 289.1 depuis le début des années 2000, à la puissance décuplée.
Et vous savez quoi?
Ces locos 289.0 sont de construction japonaise, de la firme Mitsubishi! 
Mais après plusieurs années de service elles semblent salement accuser le coup les petites japonaises remaniées à la sauce espagnole!

Complètement à l'opposé, sur une voie de garage, traînait une loco dans un bien meilleur état, une Euro 3000, série 334 en Espagne ...

Trains_2011_066

L'automotrice série 446 à ses côtés vous commencez à la connaitre, mais cette jolie machine diesel de 2004 à un design plus séducteur.

Trains_2011_071

En France il paraît que l'on commence à voir des Euro 4000, dans le nord-est.
28 locomotives Euro 3000 ont été livrées pour la Renfe, en charge des trains de voyageurs comme le Talgo qu'elle remorque jusqu'ici, puis une loco française prend le relais pour la suite du parcours jusqu'à Paris Austerlitz.

Une petite locomotive de manoeuvre est venue se pointer aussi un moment, une série 311 ...

Trains_2011_081

Et un joli petit portrait de famille Renfe!

Trains_2011_080

En allant tout au bout du long quai d'où je shoote tout cela depuis le début, j'ai une vue sympa sur des engins au dépôt Renfe d'Irun ...

Trains_2011_073

Votre petite expérience vous permet déjà de reconnaître certaines machines, comme une seconde tandem 289.1 qui se cache, une 311 et des machins marro-range derrière! on reverra cela plus tard.

Plus loin, encore des 311 et une Traxx aux couleurs de la Renfe, série 253 de l'autre côté des Pyrénées, datant de 2008, donc les plus récentes du lot ...

Trains_2011_075

Caché loin derrière on aperçoit la caisse ultra taguée d'une automotrice 446, et il y en avait d'autres comme cela ailleurs!

Ce dépôt, si proche, me tendant les bras, je ne pouvais pas y résister. Mais pourrais-je m'en approcher plus? Voire y tenter une incursion comme je le fais si aisément en France avec mon autorisation universelle, que j'ai toujours avec moi?
Nous verrons cela demain ...

Trains_2011_076