Bonjour à tous, γειά σου

εδώ είναι ένα μήνυμα για το σταθμό Erebos Αθήνα...

Aujourd’hui, je vous emmène en Grèce, et plus précisément à Athènes. Il va falloir se contenter de peu, le transport ferroviaire n’étant pas très développé, et ce n’est pas avec la crise grecque que cela va s’arranger…


On va commencer par ce qu’il y a de mieux, le métro d’Athènes. 3 lignes seulement, mais bien tenues, propres, performantes. Les JO de 2004 ont bien aidé ! Evidement, il ne faut pas arriver un jour de grève, comme ce fut mon cas. Heureusement, je m’en suis bien tiré avec le bus.

La ligne 1 est la plus intéressante. Déjà parce que c’est de loin la plus ancienne (1869) mais surtout parce elle est en grande partie dehors, ce qui est quand même mieux pour les photos et les vidéos.

Le passage le plus photogénique se situe le long de l’ancienne Agora, avec l’Acropole en toile de fond. Superbe ! Le seul bémol, c’est que c’est à contre-jour la majeure partie de la journée. Il faut donc attendre le soir pour avoir un bon éclairage.

SEP 1401

SEP 1402

Cependant, il semblerait que le passage du train au milieu des ruines ne soit pas du goût de tout le monde, mais bon, il est un peu tard pour protester…

SEP 1403

Autre point remarquable de la ligne, le terminus du Pirée, avec sa belle marquise restaurée à l’occasion des JO.

SEP 1404

Déformation professionnelle oblige, je vais jeter un coup d’œil du coté des dépôts de la ligne, même si j’avoue que l’esthétisme des rames de la ligne est loin de m’enflammer. Elles datent du milieu des années 80 et ça se voit ! Commençons par le dépôt du Pirée, directement visible depuis les quais.

SEP 1405

Un autre dépôt, près de la station Thissio. Il y a sûrement du matériel historique, comme cette draisine orange qui me rappelle des anciennes locomotives allemandes (http://de.wikipedia.org/wiki/DRG-Baureihe_E_69) ou suisses (http://de.wikipedia.org/wiki/SBB_Ee_3/3).

SEP 1406

SEP 1407

Un petit croisement de rames pour finir, et allons voir du coté des autres lignes.

SEP 1408

Contrairement à ligne 1, les lignes 2 et 3 sont majoritairement souterraines. Néanmoins, il y des stations « à thème », comme la station Akropolis qui propose une reproduction de la frise des Panathénées. Il y a même dans certaines stations des petits musées exposants les vestiges  retrouvés lors de la construction du métro.

SEP 1409

La ligne 3 est celle qui dessert l’aéroport. Très pratique (quand ça fonctionne, bien sûr !).

SEP 1410

L’aéroport est aussi desservi par les trains de banlieue, ce qui va me permettre de faire une transition vers la partie la moins glorieuse des chemins de fer grecs : les trains de surface.

SEP 1411

Première constatation : alors que le métro est impeccable, là les rames sont toutes taguées, même le matériel récent. Ca me rappelle l’Italie ça.

Je décide alors de faire un tour du coté la gare centrale d’Athènes. Le bâtiment principal fait un peu gare de province, mais bon, j’ai vu pire. Sauf que ce n’est plus là que l’on prend le train. Pour cela, il faut aller quelques centaines de mètres plus loin.

SEP 1412

On tombe alors sur 3 quais (dont un inutilisé), des voies à l’état passable et des vestiges qui doivent dater de l’âge de la vapeur (d’ailleurs, l’électricité n’a pas encore fait son apparition). C’est ça la gare principale d’Athènes ? Il y a bien des quais plus neufs derrière, mais il semble réservé au fret (si cela existe là bas).

SEP 1413

Le train à quai est l’intercity reliant la capitale à Thessalonique. Comptez 5 heures et demi pour le trajet.

SEP 1414

A part ça, il y a quelques rames de banlieue, taguées bien sûr !

SEP 1415

Et le pire dans tout ça, c’est que les photos sont interdites ! Cependant, je tiens à dire qu’on me l’a signalé avec une courtoisie dont quelques agents d’une certaine gare parisienne ferraient bien de s’inspirer. Et que cela ne m’a pas empêché de finir mes vidéos !

En parlant de ça, j’en ai fait 2 montages, l’un consacré à la gare d’Athènes, l’autre à la ligne 1 du métro.


Pour finir, voici un vieux wagon qui trône au milieu du port du Pirée. Lui au moins, il est pas tagué !

SEP 1416


La prochaine fois, je vous parle du tram coloré de Reims.

A bientôt, σας ευχαριστώ πολύ και να σας δούμε σύντομα

Erebos