10h 36, je suis toujours à Osaka eki.
Quai n° 10 un JR 681 'Thunderbird' est à quai. Il avale les queues de voyageurs qui l'attendaient.

Japon_2008_235
Japon_2008_237Japon_2008_246

Je reste sur ce quai 9-10 pour regarder tout cela.
Les trains grandes lignes 'Tokkyû' qui arrivent, les voyageurs, l'ambiance gare toujours si palpitante, l'ordre à la japonaise. Si quelqu'un arrive en courant en sortant des escalators, il viendra quand même se mettre derrière les autres à la queue et pas devant la porte près à se faire sa place en poussant tout le monde! J'admire toujours cette discipline si bonne à vivre au jour le jour.
Je m'adapte totalement à ce rythme et à ses habitudes à chaque fois avec délectation, je me fonds dans le moule nippon, nappé de chocolat comme un 'Toppo' c'est si bon!

Japon_2008_238
JR 681-500+681-500, Osaka eki.

Puis je vois le chef du quai 'ekichô' qui donne des instructions, agite son drapeau rouge, parle dans sa radio, comme d'habitude.
Sauf que cette fois-ci il a un double!

Japon_2008_244

Voici le 'jugyô'-le cours de l'ekichô à l'apprenti ekichô. Le vieil habitué, l'employé modèle ayant fait cela toute sa vie qui enseigne au jeune arrivé les rudiments du travail sur le quai d'un train au départ.
L'apprenti doit boire ses paroles et s'imprégner de chaque geste, son, mouvement, coup de sifflet, appel radio ...

Je me mets à l'écart, contre un poteau et je zoome sur ces deux hommes, le plus discrètement possible pour ne pas troubler le cours.

Japon_2008_247
Japon_2008_248
Japon_2008_250
Japon_2008_251

L'apprenti est presque en même temps que son maître, avec un petit temps de retard ou d'avance dans la gestuelle si précise du chef de quai japonais.
Ils sont beaux à voir, un coordonné en uniforme, yeux sur la montre, drapeaux rouges en main, regard perçant vers la tête du train.
Le signal (dernière photo) est donné par le maître, le train va pouvoir s'élancer.
Mission accomplie, vu petit!
"- Hai sensei!"

Japon_2008_252

Le train est parti.
Les hommes sont partis.

Euh ...ben moi aussi, je crois qu'il va falloir que j'y aille, que je continue mon périple. Un lourd programme m'attends encore aujourd'hui.
Je vais sur le quai n°1, Osaka Loop line, l'équivalent ici de la Yamanote à Tôkyô, ligne circulaire dans la ville, mais moins grande, moins fréquencée.
Par contre sur la Loop line il y a des trains que j'aime bien, des JR 103! Les vieux coucous du rail urbain nippon introduits dès 1957!
En voilà un qui arrive à quai et m'ouvre ses portes à mes pieds ...

Japon_2008_254
JR 103, Osaka Loop line, Osaka eki.

Mais je vais dans l'autre sens et je prendrai le prochain, qui sera pourtant un JR 201.
Que voilà!
Je monte à bord et y fais deux plans.
Ce premier, un duo de jambes bleues correspondant d'un wagon à l'autre grâce à la porte inter-caisse ouverte ...

Japon_2008_257

Et je finirai pour aujourd'hui avec une Densha girl, une salary-girl bien mignonne.
Comment ça elle à de grosses jambes?!
Oh làlà! ne faites pas la fine bouche car je suis sûr qu'il y en a certains qui aimeraient bien y mettre leur nez dedans!

Japon_2008_256

Osaka Loop line.
Osaka eki, direction Shin-Imamiya.
10h 57.

Mais que vais-je donc faire dans cette gare de Shin-Imamiya.
Qu'y a-t-il de si intéressant?
Si j'y vais c'est pour quelque chose de précis.
Je vais voir le train que j'ai en tête depuis des années, le fils légitime de Dark Vador!
Demain on en fera le tour ...