Densha Otaku 365 

17 janvier 2019

Nankai Matsuri, étape ouverte

La visite continue, on en a pas encore fini, et on garde le meilleur pour la fin.

Après l'étape sportive, j'étais moins en jambe, et moins en verve pour trouver un titre accrocheur,
à part que ce qui me frappe toujours dans ce genre d'événement c'est le fait que tout nous soit montré. Rien de caché, jusqu'au moindre petit détail de la 'fabrication' d'un train (même si ce n'est pas là qu'il sont fabriqué), du moins l'entretien, la maintenance quotidienne. Mais quand même, c'est déjà beaucoup d'avoir accès de cette façon à tout ce monde d'ordinaire si fermé.
Quand je pense que même, en France, sur un quai de gare je me fais virer (plus depuis un an car je n'ai fait presque aucune photo de trains !! serai-je malade ? ou redevenu 'normal' ?) parce que l'on m'accuse d'espionnage industriel. C'est n'importe quoi !!
Alors que dire de pouvoir prendre des photos et faire des vidéos au coeur d'un dépôt comme celui-ci ...

DSC08158DSC08171DSC08177DSC08178

Vous voyez, on voit tout. Et c'est même dans ces parties des ateliers que je suis le plus tranquille pour faire mes images. Tout le monde se presse à bord des trains, qu'ils doivent pourtant prendre tous les jours, bizarre !? Et il n'y a personne vers les sites 'sensibles' où tout le matériel est exposé, les bogies, les systèmes de fermetures des portes, les pantographes, les ateliers de reprofilage des roues, ...etc. Et c'est ce que j'aime le plus, me balader librement la dedans, faire mes images.

DSC08196

Posté par Otaku à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 janvier 2019

Nankai Matsuri, étape sportive

Je commence à bien m'amuser avec les titres relatifs aux différentes étapes de ma virée dans le dépôt ouvert de la Nankai.

Voici l'étape sportive car les enfants, qui viennent en masse, ont besoin de montrer leurs muscles aux adultes. Alors l'épreuve qui leur est réservée consiste à déplacer un train en le tirant avec une corde.
Rien que ça !

Et vous croyez que c'est possible ?

DSC08162DSC08167

Regardez bien dans le fond de l'image, derrière les bambins casqués en cas de chute, quelques employés de la Nankai tirent de toutes leurs forces pour faire bouger les tonnes de la voiture disposée à cet effet. Y'en a qui vont bien dormir le soir ... ! Surtout après avoir renouveler plusieurs fois l'opération.

Une autre attraction consistait à présenter le système de fermeture des portes, genre shashô. Mais le bouton était en bas d'une voiture et les enfants candidats se succédaient pour l'actionner. A chaque fois, un employé de la Nankai, bons à tout faire décidément, se plaçait entre les deux portes, faisant mine de se faire écraser pour prouver que le système justement ne le coupe pas en deux comme une rondelle de... sushi, parce que le saucisson au Japon ...

DSC08174

Posté par Otaku à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2019

Nankai Matsuri, étape interne

Suite de la visite du grand dépôt de la Nankai à Chiyoda (Ôsaka).

Après avoir fait longuement la queue pour monter à bord d'un Rapi:t que j'aurais dû prendre depuis longtemps, je vais voir le reste du dépôt. Un bâtiment où se cache les ateliers principaux, là où les trains sont en maintenance, en rénovation.

Je laisse alors pour un temps les voies extérieures, comme celles sur lesquelles se reposent des trains de l'autre côté de la ligne derrière la rangée de susuki ...

DSC08145

DSC08148

Là encore il y a des trains à visiter, avec de longues files d'attente, mais j'en ai eu assez. Puis monter à bord d'un train 'classique' de la Nankai, je peux le faire quand je veux d'une certaine façon !

Je préfère m'attarder sur un exemplaire bien différent, en totale rénovation, tout désossé ...

DSC08151DSC08153DSC08155

'9001' joli numéro pour ce premier exemplaire de la série 9000 de 1985 dans son beau corps d'athlète inoxydable. 
On aurait presque du mal à le reconnaître par rapport à la normale lorsque on est en gare, Namba, décembre 2011 ...

Jap11 2324

Dedans, y'a plus rien ! ...

DSC08156

Posté par Otaku à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 janvier 2019

Nankai Matsuri, étape Rapi:t !

DSC08115

Nankai Matsuri, étape Rapi:t, mais pas une étape rapide ! Car ce fut long pour y arriver. Alors une fois dedans, j'ai pris le temps de faire mes plans comme je l'entendais. J'aime bien attendre qu'il n'y ait personne, mais là il ne fallait pas rêver c'était impossible.
Avant de monter à bord, j'avance très doucement, petits pas après petits pas, ce qui laisse le temps de bien détailler le 'physique' de bodybuilder de ce train au design incroyable, dont je le répète une fois de plus, j'attends avec impatience le remplaçant. Comment vont-il faire mieux, ...ou pire ?!

DSC08126DSC08131

Vous le voyez sur ce plan lorsque je suis entre les deux trains, le soleil ressort enfin. Etait-ce pour me permettre de faire tous les plans précédents sans mauvaises ombres ou contre-jour ? Ou au contraire pile pour m'emmerder quand je pouvais faire de bons plans ?

Allez entrons ...

DSC08133DSC08135

Enfin le découverte de ce train de l'espace. 

La rondeur semble être de mise à l'intérieur, comme la forme des fenêtres, et de tout l'espace. Si l'extérieur fait un peu peur, l'intérieur est très beau, bien pensé, agréable.
Les gens s'amusent à tourner les sièges en permanence, comme si c'était super rare alors qu'il y a ce système sur tous les trains japonais ! Je ne comprends pas parfois ?!?

Petite digression : l'autre jour j'ai pris un TGV Océane entre Bordeaux et Pau, en 1ère classe, où justement il devait y avoir enfin le système des sièges que l'on peut faire pivoter. Et bien non, pas tout à fait ! Les sièges sont tous tournés dans le sens de la marche, c'est déjà ça. Mais moi j'ai voulu essayer de faire pivoter une rangée de 2 sièges. Ce n'était pas possible car l'espace avec les autres rangées n'est pas assez important, ça bute contre !?? Il y a une pèdale, ça commence à tourner mais ça bloque. Et pour le siège seul (c'est en 2+1 en première classe) il n'y a pas de pédale, rien à faire. 
C'est donc en gare, le personnel qui décide de les tourner, un peu comme au Japon quand au terminus on voit tous les sièges tourner automatiquement.

Et en plus dans le TGV, quand j'ai voulu remettre la rangée en place parce que je me suis aperçu que ça bloquait, c'était super dur de la remettre en place. Il fallait forcer comme un âne. La pression de je ne sais trop quoi sûrement. Bon, donc l'expérience n'est pas à rééditer. Un monsieur m'ayant vu faire s'étonnait que ce soit possible, et découvrait cette possibilité.

Bref, France : 0, Japon  : 1, comme d'hab' !

Deux vues du poste de conduite ...

DSC08137

DSC08139

DSC08125

Posté par Otaku à 15:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 janvier 2019

Nankai Matsuri, étape 1

On va se faire un truc bien sympa tous ensemble,
Un "Densha Matsuri" !

C'est à dire la visite d'un dépôt ouvert à tous. Et pour cette première dans une compagnie privée ce sera chez Nankai à Ôsaka.
Un moment mémorable que je vous invite à partager.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce ne fut pas qu'une partie de plaisir. 
Tout d'abord parce que j'ai galérer pour trouver une consigne pour ma valise, que bien entendu je ne voulais pas trimballer avec moi pour la visite du dépôt. 
Puis il m'a fallu depuis Shin-Ôsaka, prendre la ligne de métro Midôsuji, puis à Namba changer pour la Nankai, sans se tromper de train. Depuis le centre d'Ôsaka, il y avait un train bon à prendre toutes les 30 minutes pour relier la gare de Chiyoda. Si, si le même nom que la Chiyoda line de la Tôkyô Metro. 
C'est sur la Nankai Kôya line. Puis ensuite, même si c'est fléché, il y a un bon bout de chemin à faire à pied. 15-20 minutes. Puisque j'y arrivais en début d'après-midi, je croisais tous ceux qui y étaient depuis le matin. Le dépôt est ouvert de 10h à 16h. J'y arrive vers 14h, donc un peu au dernier moment.
Arrivé sur place, ouf enfin ...

DSC08100

Il y a bien evidemment vous vous en doutez un monde dingue. 

C'est la sortie familiale par excellence. Tout le Kansai s'y presse. Et pourtant la concurrence est rude, la Kintetsu ouvre aussi ses portes avec même deux dépôts ! Il y a aussi d'autres compagnies privées vers Kobe qui font de même.

Dès l'entrée, le personnel vous accueille avec de grands sourires. Plus ou moins surpris de voir un 'gaijin' venir jusqu'ici, surtout seul. Il y en a en famille, genre femme japonaise et enfants.

Il y a immédiatement les stands de goodies qui s'offrent à vous. Il ne faut pas craquer tout de suite. Le choix est vaste, et pour tous les goûts. De la Nankai bien entendu, mais pas que, cela m'a beaucoup étonné sur le moment. Pas protectionniste par ici, il y a des stands d'autres compagnies ferroviaires. 

DSC08101

Je verrai tout cela après. J'ai trop envie d'aller découvrir les trains en exposition que la Nankai a préparer cette année.

Sans surprise il y a un Rapi:t 50000系. Plus intéressant, un 7100系 dans une livrée spéciale 'Medetai Densha', exclusivité pour le "Nankai Matsuri". On ne vient pas pour rien, c'est déjà ça !

Sinon, il faut faire la queue, durant une bonne demi-heure...

DSC08105

Ce 8300系 ci-dessous, un train plutôt récent de la Nankai, est là pour 'amuser' les enfants en même temps qu'il montre la marche à suivre en cas d'incident. Une sorte de banquette de secours a été disposée pour évacuation d'urgence. Les enfants y glissent dessus comme sur un toboggan ! La queue pour cette 'attraction' est longue. Je n'ai pas essayé, mais je suis juste monté plus tard à bord du train pour faire des images ...

DSC08107DSC08141

Il y a aussi l'essai de ce petit véhicule sur rail interne au dépôt, qui rencontre beaucoup de succès ...

DSC08111

Je cherchais le soleil, juste disparu à mon arrivée au dépôt !! pas sympa. Il est revenu au bout d'une heure.

Je me rapproche du Rapi:t pour tenter la visite à bord. Rien d'exceptionnel non plus. Depuis le temps j'aurais pu le prendre dix fois, mais voilà que je ne l'ai jamais fait, alors c'est l'occasion. 

DSC08121

Posté par Otaku à 14:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2019

Les lignes tokyoïtes les plus chaudes !

Chaud Tokyo

Rien de graveleux, on parle ici de température.  Il y a quand même un sacré paradoxe dans les trains japonais : l'été on y gèle et l'hiver, on y cuit (l'inverse de chez nous en fait). Voici le classement des lignes à Tokyo où vous n'aurez pas besoin de votre doudoune Uniqlo !

1 - Ligne Chûo : 26,7°C

2 - Ligne Seibu Ikebukuro : 26,1°C

3 - Ligne Keiô : 25,7°C

4 - Ligne Tôkyû Tôyoko : 24,8°C

5 - Ligne Saikyô : 24,7°C

6 - Ligne Tôkyû Den-en-Toshi : 24,6°C

7 - Ligne Keihin-Tôhoku : 24,2°C

8 - Ligne Keiô Inokashira : 24,0°C

9 - Ligne Tôkaidô : 23,6°C

10 - Ligne Tôbu Tôjô : 23,3°C

source : Jerome Ydarack

Posté par ErebosSan à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2019

Re-Keikyû, Pas re-Toei !

Encore un titre pas bien facile à traduire par Google Translate pour nos amis américains, ou japonais (qui viennent plus pour les albums photos).
Mais un titre qui exprime ce que je vais vivre pour mes derniers instants sur Tôkyô avant de fuir pour mon grand voyage vers l'ouest et le sud du Japon.

Je crèche pour une dernière nuit à Oimachi. On ne peut faire plus proche de... Shinagawa mon amour ! Que j'aime encore plus chez Keikyû et tous ses potes, que chez JR. La variété, il n'y a que ça de vrai. Et chez Keikyû, on peut voir les trains de la Keisei, de la Toei, de Hokusô, Chiba New Town et même celui de la Shibayama Tetsudô. La plus petite compagnie japonaise, un seul train et une seule gare !! Rien que pour voir ça, ça vaut le coup !
On commence avec un Keikyû 1500系 et un Keisei 3050系 Narita Sky Access ...

DSC08069

DSC08071

J'aime jouer avec les reflets, vous le savez bien, alors une bonne grande flaque d'eau fera très bien l'affaire, avec mon style de prise de vue au raz du sol, c'est impecc'

Et si en plus un Keikyû Blue Sky Train vient se mêler à la fête ...

DSC08076

Une Keikyû 600系 en version 'Blue' et un autre en version normale rouge mais avec 'head mark' ...

DSC08079

Bon super tout ça mais je suis venu passer 2 heures en gare de Keikyû Shinagawa pour :
- Faire une vidéo time-lapse orienté sur les quais et voies JR, que l'on voit très bien depuis Keikyû.
- Revoir le nouveau Toei 5500系 pour en faire de 'vrais' bons plans, de jour, avec une bonne luminosité.

Mais...
Il fait tout gris, et il se met rapidement à pleuvoir. Pas cool. Après une demi-heure, je suis obligé d'interrompre le time-lapse, qui pourant était sympa.
Pour la bonne luminosité, c'est donc râpé. Ce n'est pas nul non plus, il fait jour, c'est déjà bien. Je vais quand même devoir changer de quai pour attendre ce nouveau Toei. Le point de vue est meilleur d'en face.
Sur ce plan d'un Keikyû 800形 (j'ai oublié que chez Keikyû on écrit 形(gata) et pas系(kei)) vous percevez bien qu'il pleut ...

DSC08083DSC08086

Sur ce futsû le shashô en a même protégé sa casquette avec du plastique !

Pas de nouveau Toei 5500, mais par contre pas mal d'ancien 5300. J'en devenais fou. L'heure tournait, je devais bientôt aller prendre mon shinkansen pour Shin-Ôsaka.

DSC08088DSC08092DSC08097

Un dernier Blue Sky Train puis s'en va ...

Pas de nouveau Toei. Je resterai avec mes plans de la veille, pas géniaux, et pas de bonne séquence vidéo non plus. Déçu.

Je pars pour le Kansai.

Au revoir ...

DSC08098

Posté par Otaku à 14:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 janvier 2019

Nouveau Toei 5500系

Après les va-et-vient ici et là-bas de ce début d'année, retour à Tôkyô, suivre le fil de mes dernières aventures. Il ne faudrait pas que je laisse des 'trous' en ce moment dans ce blog vu l'affluence record qu'il rencontre ! Je ne me l'explique pas d'ailleurs, mais certaines journées dépassent les 1000 visiteurs !!! en grande partie venus des USA. Ces américains attirés par les trains japonais comprennent au moins les images, c'est déjà ça !

Et pour cette première image, une énigme ?!? Je ne sais plus du tout dans quel train j'étais. Peut-être un Tôkyô Métro, ou Toei car depuis Kasai eki (Tôkyô Metro Tozai line) je suis allé jusqu'à Nihombashi pour un changement sur la Toei Asakusa line direction Shinagawa. Le choix est vaste à cause des partenariat de ces compagnies.
Alors, qu'en pensez-vous ?

DSC08055

Me voilà en gare de Shinagawa... mon amour pour toujours ! (j'imagine les américains qui passent ce blog à la moulinette de Google Translate. Les résultats doivent être bizarres !)

A Shinagawa donc, sur les quais Keikyû, avec un train de la Keisei qui arrive, alors que j'attends surtout le nouveau Toei 5500系 (le charme des partenariats !) ...

DSC08057

Je n'attendrais pas très longtemps pour voir arriver ce nouveau Toei 5500系. Tant mieux. Le problème est que la nuit tombe, je n'ai donc pas une bonne luminosité pour le shooter comme je le voudrais. On va faire avec ce qu'il y a ...

DSC08060DSC08062DSC08063

J'adore le design et la livrée que la Toei a créé pour son nouveau joujou, ce 5500系 prévu pour pousser le 5300系 vers la sortie. 
J'étais surpris de voir arriver l'exemplaire n°5 alors que je pensais qu'il n'y en avait que 2 ou 3 seulement en piste. Tout va très vite aujourd'hui, dans le ferroviaire aussi, surtout au Japon. Quand le remplacement d'un train est décidé, on ne traine pas.
Je n'ai pu faire que ces 3 malheureux plans, qui me satisfont à peine. 

Je reviendrai lorsqu'il fera jour pour recommencer. Et pas plus tard que le lendemain matin.

Posté par Otaku à 21:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

06 janvier 2019

Fumikiri of the new year !

Puisque j'ai lu dans un commentaire que mes vidéos de trains vous plaisaient, alors je ne me refuse pas à vous en proposer une de plus, et pas n'importe laquelle celle du 1er janvier sur ma chaîne "Dotaku Channel", date importante pour laquelle je poste un montage spécifique qui me demande du travail.

Cette année, c'est un spécial 'Fumikiri', un peu comme le quatrième épisode de cette saga à succès (même si le succès d'antan n'est plus), avec pas mal de trains à des passages à niveau dans la neige, c'est de saison, profitons-en !

Posté par Otaku à 17:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2019

Enorme neige sur la Jôestu line

C'était au passage de la nouvelle année, les 31 décembre et 1er janvier 2019, d'énormes chutes de neige dans le centre du Japon, et sur la Jôestu line, régions de Niigata et Gunma, vers Minakami. 
Des densha otaku du bled ont filmé dans des conditions dantesques, parfois jusqu'à s'en prendre plein la gueule (j'ai trop envie d'y être !) les passages de quelques trains en mode chasse-neige, dont un fret avec une EH200 exploitant là toute sa puissance !
Impressionnant !

Et ces E129系 bien costauds aussi ... 

Posté par Otaku à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]