Densha Otaku 365 

24 août 2019

Erebos Reiwa Tour Final

Pour retourner à l'aéroport d'Haneda, il y a le choix entre le Tokyo Monorail et Keikyû. Comme mon JR Pass a expiré, je choisis la compagnie aux trains rouges, histoire de changer de l'aller.

Keikyu

La dernière séance de spotting du voyage sera donc sur les quais de Shinagawa.

Keikyu 600 Shinagawa

Keikyu 1000 + 1500

Keikyu 2100 + 1000

En venant ici, j'espérais tomber sur les nouvelles rames de la ligne Asakusa. C'est chose faite.

Toei 5500 Shinagawa

Toei 5501

 Un modèle assez rare, le Chiba New Town 9100. Il va jusqu'à Imba Nihon-Idai sur la route de l'aéroport de Narita, une gare à l'architecture un peu spéciale.

Chiba New Town 9100 Shinagawa

Le train pour Hanada arrive, un Keisei 3050, qui devrait bientôt laisser sa place au nouveau Keisei 3100.

Keikyu 600 + Keisei 3050

Je jette un dernier regard vers le monorail avant de rejoindre le comptoir d'embarquement.

Tokyo Monorail Haneda 2

Tokyo Monorail Haneda

Et comme il est de tradition, la dernière photo est celle d'un avion pris depuis la terrasse d'observation de l'aéroport.

ANA 787 Star Wars

Voilà. Ce fût un très beau voyage, avec une chance incroyable pour la météo. D'accord au mois de mai on n'a pas les cerisiers (sauf si on va les chercher dans le nord), mais du coup on a moins de touristes. Et la Golden Week n'a pas été dérangeante. Je ne sais pas quand le sera le prochain voyage là bas, mais comme ça sera le dixième, il falloir le soigner !

Le Densha Otaku devrait rapidement reprendre la main, une fois revenu du Japon où il a dû faire le plein d'images. D'ici là, je vous parlerai de trains d'autres pays vus dernièrement.

Posté par ErebosSan à 19:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


22 août 2019

Erebos Reiwa Tour 52 - Les PN de Yoyogi

Je suis de retour à Tokyo en cet bel fin d'après-midi. Pendant que les frangins vont visiter le sanctuaire Meiji et le quartier de Harajuku, je vais naviguer entre les différents passages à niveau autour de la gare de Yoyogi.

E233 Saikyo PN Yoyogi 2

Sur les lignes Saikyô/Shônan-Shinjuku (officiellement ligne Yamanote fret), il y a 2 passages à niveau situés de part et d'autre du saut-de-mouton de la ligne Chûô (et vous remarquerez que les passants jouent aussi à saute-mouton !).

Yoyogi PN 2

Je suis d'abord allé au PN sud, mais je n'ai eu que du E231 ou E233 pendant le quart d'heure passé sur place.

E233 Shonan-Shinjuku PN Yoyogi 2

Je ne suis pas resté longtemps car j'avais besoin de séquences vidéos de RomanceCar aux PN d'Odakyu, en sortie de la gare de Shinjuku.

PN Odakyu Shinjuku

Odakyu 8000 Shinjuku

Odakyu VSE Shinjuku

Odakyu GSE Shinjuku

Entre deux RomanceCar, je suis allé à l'autre PN JR.

Yoyogi PN 1

Cette fois un peu de diversité avec le passage de 2 Narita Express.

Narita Express PN Yoyogi 1

E259 + E353 Yoyogi PN 1

La soirée se passe à Shimbashi où on tombe sur une brocante sur le parvis de la gare où il y avait pléthore de vieux magazines ferroviaires (mais au final j'ai pris une estampe !). 

Brocante raifan

Posté par ErebosSan à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 août 2019

Erebos Reiwa Tour 51 - Première chez Hanshin

Le voyage touche à sa fin. Je profite de ma dernière matinée à Osaka pour aller voir une compagnie qui m'avait toujours échappée, Hanshin. Certes j'avais déjà vu quelques rames de la compagnie sur le réseau Kintetsu, mais je n'étais jamais allé sur les lignes Hanshin.

Après avoir interrogé le Densha Otaku, le meilleur endroit est Amagasaki avec son torii au fond des voies. Direction donc Umeda pour prendre le premier express.

Hanshin Umeda

A Amagasaki, je me place au bout du quai 2-3 qui me semble être le mieux situé pour voir les trains qui viennent de Kobe.

Hanshin 9204 +8532

Un joli train pour commencer, le Hanshin 5001 (et pas 5000 bizarrement). La vue en courbe avec le torii rend pas mal, dommage qu'il y ait ces boîtiers gris.

Hanshi 5021 Amagasaki

Celui là je le connais, le Hanshin 1000. Il vient sur les lignes Kintetsu jusqu'à Nara.

Hanshin 1208 Amagasaki

Des trains Kintetsu, ça ne manque pas ici. Des séries 21 la plupart du temps. Ils ont leur terminus ici et manoeuvrent pour retourner vers l'est d'Osaka.

Kintetsu 9321 Amagasaki

J'aurais aimé voir plus de trains de la compagnie Sanyo dont la ligne principale est interconnectée avec le réseau Hanshin pour des services vers Himeji.

Hanshin 8215 + Sanyo 5022 Amagasaki

Voici le train que j'espérais voir, le Hanshin 5700, Blue Ribbon 2016. Comme sa couleur bleue l'indique, il est dédié aux services local. Chez Hanshin c'est simple : la livrée a du orange/rouge train rapide et express, bleu local.

Hanshin 5705 Amagasaki

Hanshin 5706 Amagasaki

Comme je l'ai dit au dessus, beaucoup de trains font demi-tour à Amagasaki, et celà permet d'avoir facilement 3 trains dans le cadre. Notez à droite le Hanshin 9300 qui n'existe qu'en 3 exemplaires.

Kintetsu 21 + Hanshin 9505 Amagasaki

Hanshin 8243 + Kintetsu 21 + 1127 Amagasaki

Un autre modèle de la Kintetsu, de la série 1020 (c'est assez galère la numérotation chez eux avec de multiples sous-séries).

Kintetsu 1126

Et pour finir, un Kintetsu 5800 avec une livrée spéciale marron que j'avais déjà vu à Tsuruhashi lors d'un précédent voyage.

Kintetsu 5802 Amagasaki

Voilà. C'est tout pour Hanshin et Osaka. On retourne à Tokyo pour une dernière nuit et ça sera le retour en France.

Posté par ErebosSan à 09:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 août 2019

Erebos Reiwa Tour 50 - Chez Randen

Après le défilé d'Aoi Matsuri, nous avions prévu de visiter le Palais Impérial de Kyoto. Mais à cause des cérémonies de changement d'empereur, il est fermé toute la semaine.

Palais Impérial

On change de plan : les frangins iront visiter le château de Nijô et moi je file chez Randen.

Randen 615

La série 601 est la plus représentée avec 14 exemplaires divisés en 3 sous-séries (611, 621, 631).

Randen 631

Plus rare, la série 501 avec seulement 2 exemplaires.

Randen 502

Tout comme la série 2001

Randen 2002

et la série 21 avec son air rétro.

Randen 26

Je récupère les frangin à Nijô et je propose de nous arrêter à la nouvelle gare du Kyoto Railway Museum, et passer à la boutique du musée. Mais j'avais oublié qu'il était fermé le mercredi...

Kyoto Railway Museum

Tans pis, je prends quand même quelques photos, hstoire de n'être pas venu pour rien !

Kyoto Railway Museum 2

Kyoto Shiden 2001

 Le retour à Osaka se fait en Super Hakuto et sa cabine hyper spacieuse.

Cabine HOT7000 Kyoto

Cabine HOT7000

Cabine HOT7000 Osaka

Et cette fois-ci, aucun souci en gare d'Osaka.

HOT7000 + 221

Posté par ErebosSan à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 août 2019

Erebos Reiwa Tour 49 - Aoi matsuri

Le festival de la rose trémière (Aoi matsuri) se déroule tous les ans le 15 mai. Il consiste en une longue procession d'environ 500 figurants en costumes de l'époque de Heihan. Le défilé part du Palais Impérial, passe par Shimogamo-jinja et finit au Kamigamo-jinja. Le mieux est de le voir dans ces lieux, mais il faut réserver sa place au préalable. Sinon il faut se placer sur le parcours de la procession, façon Tour de France. J'ai choisi de l'attendre au niveau de la confluence des rivières Kamo et Takano, juste avant le Shimogamo-jinja.

Comme sur le Tour, le spectacle commence par le passage de plusieurs voitures.

Police

Pas de caravane publicitaire, on enchaîne directement sur la course, enfin le défilé. L'avantage c'est que ça va nettement moins vite et on a tout le temps d'en profiter !

Aoi matsuri (1)

De nombreux rôles sont représentés dans ce défilé : religieux, cavaliers, servants, gardes, fonctionnaires, nobles, etc.

Aoi matsuri (4)

On voit de nombreuses furyugasa dans le défilé, des grandes ombrelles décorées de fleurs.

Aoi matsuri (3)

Un rôle important, le messager de l’Empereur.

Aoi matsuri (2)

Mais le rôle phare de la procession c'est celui de Saiô-dai, la grande prêtresse. Le rôle est tenu par une jeune femme de la ville (Ça me rappelle les fêtes johanniques ça).

Aoi matsuri (5)

Les petites filles de sa suite s'éclataient bien !

Aoi matsuri (6)

Derrière, on a les servantes et les cavalières.

 Aoi matsuri (7)Aoi matsuri (8)

 Le défilé se termine par un char à bœuf décoré de roses trémières.

Aoi matsuri (9)

Sinon voici un métier de merde, littéralement !

Pire métier du monde

Il est temps d'aller ailleurs, mais ça bouchonne sur la rivière aux canards !

Kamo-gawa

Posté par ErebosSan à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


16 août 2019

Erebos Reiwa Tour 48 - Chez Eiden

Aujourd'hui on va à la station Imadegawa du métro de Kyoto.

Kyoto Metro

De là on rejoint la confluence des rivières Kamo et Takano. Pourquoi venir ici ? Deux raisons : c'est sur le trajet du défilé d'Aoi Matsuri qui a lieu aujourd'hui, et c'est à coté du terminus de la compagnie Eiden.

Tadasu-gawara

En attendant la procéssion, j'ai le temps d'aller chez Eizan Dentensu, alias Eiden.

Gare de Demachiyanagi

Je fais un passage rapide au terminus de Demachiyanagi puis je pars un peu plus loin sur la ligne.

Gare de Demachiyanagi 2

Premiere rame à passer, un Eiden 800. Ne vous étonnez pas du logo Keihan, c'est le propriétaire d'Eiden depuis 2002. Mais avant cela, elle avait contribué à relancer la fréquentation en creusant (à grands frais) la ligne Ôtô, qui permet une liaison directe depuis Osaka jusqu'au terminus d'Eiden.

Eizan 801

Voici venir l'Eiden 900 "Kirara", qui était tout à l'heure au terminus. C'est le train panoramique de la compagnie. Il existe un autre modèle en rose.

Eizan 904

Entre chaque passage, des travailleurs s'activent sur les voies. Mais ils n'ont que quelques minutes devant eux.

Travaux

Et voilà ce que je suis venu chercher ici, l'Eiden 732 "Hiei".

Eizan 732

On ne peut pas considérer que c'est un nouveau train car il s'agit de la rénovation profonde d'un Eiden 700 dont voici la forme classique.

Eizan 711

Mais la transformation est tellement radicale qu'on lui a attribué plusieurs prix (Good Design Award, Laurel Prize) comme si c'était un modèle neuf. Le design peut surprendre, mais moi il me plaît bien.

Eizan 732 2

Ma mission étant accomplie, je retourne doucement vers la rivière, mais en m'arrêtant à chaque passage à niveau.

Eizan 852

Eizan 724

Gare de Demachiyanagi 3

Demain, on retourne à l'époque Heian.

Posté par ErebosSan à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 août 2019

Erebos Reiwa Tour 47 - Nara sous la pluie

Après presque deux semaines de beau temps, il fallait bien qu'on ait une journée pourrie. C'est tombé sur la visite de Nara. Comme il n'y aura pas beaucoup de trains aujourd'hui, voici quelques spécimens vus à Tennôji : les 201 de la ligne Yamatoji, toujours vaillants,

201 Yamatoji

et un 323 de la Loop line que je vois enfin, après l'avoir loupé de quelques semaines lors de mon précédent voyage.

323 Tennoji

Pour aller à Nara, ça sera en 221, classique.

221 Nara

Ca faisait 12 ans que je n'étais pas venu à Nara. La gare était alors en grands travaux pour surélever les voies et l'ancien bâtiment voyageurs au milieu des palissades de chantier.

Gare de Nara

Sarusawa-ike

Autre nouveauté, le Kôfuku-ji a reconstruit son bâtiment central. Il a rouvert fin 2018.

Kofuku-ji

Sinon pour le reste, ça n'a pas changé, les daims du parc de Nara,

Daim

les lantenes du Kasuga-taisha,

Daim Lanterne

Kasuga Taisha

la vue depuis le Mont Wakakusa,

Mont Wakakusa

Mont Wakakusa 2

Et bien sûr le Tôdai-ji. On a attendu le dernier moment pour y aller car Nara était envahie de classes en voyage scolaire. On était plus tranquille à Kyoto la veille, c'est dire !

Nandaimon

Partout, il y en avait partout !

Todai-ji

Bouddha Nara

Et à 15 minutes de la fermeture, disparus !

Todai-ji 2

On est retourné à Osaka par un train direct, mais ça a coincé à la fin. Finalement arrivés en gare d'Osaka, on a vite compris que c'était le bordel sur à peu près toutes les lignes JR du coin.

Bordel à Osaka

Bordel à Osaka 2

Fort heureusement on a pu avoir rapidement un train local pour Tsukamoto et enfin pouvoir nous sécher !

Posté par ErebosSan à 20:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 août 2019

Erebos Reiwa Tour 46 - La gare de Kyoto au crépuscule

En gare de Kyoto, on a chacun nos intérêts : il y en a qui cherchent des spots pour voir les trains et d'autres des hotspots gratuits pour se connecter à Internet !

Gare de Kyoto

Je me place au bout du quai 0 où j'ai attendu à une autre époque des trains de nuit. Aujourd'hui il n'y a plus rien, le Sunrise Express ne faisant que passer sans s'arrêter.

Thunderbird Kyoto

Je suis toujours étonné de voir encore des 113 et 117 ici, mais ils sont toujours utilisés sur les lignes Kosei et Kusatsu et ils viennent jusqu'à Kyoto. Lors de mon précédent voyage j'en avais même vus à Osaka, mais je ne sais pas s'ils poussent encore jusque là.

113 Kyoto

113 Kyoto 2

223 + 117 Kyoto

Un petit Super Hakuto pour la route et je passe de l'autre côté en récupérant les frangins au passage. On prendra un Haruka pour rentrer à Osaka.

Super Hakuto Kyoto

J'ai le temps de voir un 221 et un fret en EF 510 et on y va.

221 Kyoto

EF 510-11

Pas de livrée spéciale Hello Kitty pour notre Haruka.

Haruka Kyoto

Mais par contre joli coucher de soleil sur la ligne JR Kyoto !

Kyoto railway Museum

Sunset

Posté par ErebosSan à 20:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 août 2019

Erebos Reiwa Tour 45 - Tourisme à Kyoto

Depuis l'explosion du tourisme au Japon, j'ai un peu d'apréhention dès qu'il s'agit de passer à Kyoto : sites surchargés, bus blindés et autres joyeusetés. Surtout que là, j'emmène deux personnes qui découvrent la ville et qu'il est dommage de passer à côté des lieux les plus connus.

321 + 117 Kyoto

Alors on s'adapte. Pour éviter l'attente aux bus et surtout pour acheter le pass journalier sur le parvis de la gare de Kyoto, je décide de prendre la ligne Sagano jusqu'à Hanazono (pour le pass de bus, je découvrirai plus tard qu'on peut aussi l'acheter à l'entrée du métro en sous-sol, et là il y a nettement moins de monde).

287 + 221 Hanazono

De là on peut gagner les sites du nord-ouest de la ville après un peu de marche qui nous fait croiser les tramways de la Randen.

Randen 2002

Pendant que les frangins vont visiter le Ryôan-ji et son famaux jardin, je vais de mon côté au Ninna-ji voisin, beaucoup plus tranquille.

Ninna-ji

Le temple est réputé pour son école d'ikebana, et justement de nombreuses oeuvres étaient exposés (je pense même que c'était un concours).

Ikebana

Je retrouve les frangins devant le Pavillon d'or et ô surprise, il n'y a pas tant de monde que ça. Il n'y a même pas la queue pour acheter son billet. Allez ça fait 12 ans que je ne suis pas allé le voir, je les accompagne.

Pavillon d'or

On prend un bus qui traverse une bonne partie de la ville et nous dépose devant le Yasaka-jinja.

Yasaka-jinja

Après la pause déjeuner, on enchaîne avec le Chion-in.

Chion-in

Puis on flâne dans les petites rues Shimokawaracho et Kiyomizu jusqu'au Kiyomizu-dera.

Hokan-ji

Ruelle Kyoto

Ryôzen Kannon

Du Kiyomizu-dera, on se contentera de la porte et de la pagode, car le bâtiment principal avec la terrasse est en restauration jusqu'en mars 2020.

Kiyomizu-dera

Reste plus qu'à trouver un bus pour retourner à la gare de Kyoto.

Kyoto

Posté par ErebosSan à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

10 août 2019

Erebos Reiwa Tour 44 - Tsukamoto

Avant d'aller passer la journée à Kyoto, je vais d'abord voir comme se déroule l'heure de pointe à Tsukamoto, première gare de la ligne JR Kôbe après Osaka.

207 Tsukamoto

S'il y a effectivement du mouvement, on voit un peu tout le temps la même chose.

207+223 Tsukamoto

Sur les 2 voies centrales circulent les local, assurés par des 207 et des 321. Ils sont les seuls à desservir la gare.

321 Tsukamoto

321 + 207 Tsukamoto

225 + 207 Tsukamoto

Sur les voies extérieurs, les trains rapides en 221 (pas vu), 223 et 225.

223 Tsukamoto

225 Tsukamoto

Et au milieu de tous ces trains de banlieue, quelques Limited express comme ce 683 Thunderbird qui doit venir du dépôt à côté de Shin-Osaka.

683 Tsukamoto

Ou ce 289 Kônotori.

289 Tsukamoto

Les Super Hakuto et Hamakaze passent aussi par ici, mais pas vu lors de cette session matinale.

Posté par ErebosSan à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,