Densha Otaku 365 

23 novembre 2017

Erebos en Corée 7 - Busan 2

Aujourd’hui 3 octobre c’est le Jour de la fondation de la nation, ce qui explique la présence de drapeaux coréens partout dans les rues de Busan.

Drapeau

En fait en ce début octobre, la Corée du Sud est en vacances pour 10 jours grâce à une combinaison assez incroyable de week-ends et de jours fériés : le 4 octobre commence Chuseok, la fête des moissons, qui dure 3 jours. Enfin le 9 octobre est la journée du Hangeul, l’écriture coréenne. Et comme le lundi 2 était le seul jour travaillé de la semaine, le gouvernement a décidé dans son immense générosité de le rendre férié également.

Il fait beau, je fais comme les locaux, je vais à la plage d’Haeundae.

Haeundae Beach 1

Haeundae Beach 2

Mine de rien, le Japon n’est qu’à 60 km d’ici (île de Tsushima). Et Fukuoka est à 200 km. Les bateaux les plus rapides mettent 3 heures.

Haeundae Beach 3

Après la plage, je prends le métro pour traverser une bonne partie de la ville. L’occasion de vous montrer une particularité des stations en Corée du Sud : on trouve sur le quai des armoires avec masques à gaz, couvertures de survie, rations et bouteilles d’eau. Au cas où…

Métro Busan

Armoire métro

Métro Busan 2

Je descends à la station Toseong pour atteindre le « village culturel de Gamcheon ». Il s’agit d’un quartier populaire réhabilité il y a quelques années. Les maisons ont été repeintes de toutes les couleurs façon favela, des œuvres d’art sont exposées un peu partout et de nombreuses boutiques se sont installées. Le lieu est sympa, mais blindé de touristes (étrangers comme coréens).

Gamcheon 1

Gamcheon 5

Gamcheon 2

Gamcheon 3

L’œuvre qui a le plus de succès, c’est la statue du Petit Prince. Il y avait une queue impressionnante pour se faire prendre en photo.

Gamcheon 4

Il est temps pour moi de retourner à Séoul. Le moyen le plus simple et le plus rapide est de prendre le KTX. Mais en préparant mon voyage, j’avais lu que pendant la période de Chuseok, les gens se déplaçaient beaucoup et que les trains étaient bondés (comme pendant la Golden Week au Japon par exemple). Du coup j’ai joué la sécurité et j’ai réservé un vol Busan-Séoul avant de partir. En fait, je pense que j’aurais facilement trouvé un billet de train car comme expliqué plus tôt, Chuseok tombait cette année au milieu d’autres jours fériés, ce qui a réparti les voyages. Mais bon, comme j’avais déjà mon billet d’avion, je n’allais pas m’assoir dessus.

Au moins, j’ai l’occasion d’emprunter le métro automatique Busan-Gimhae qui mène jusqu’à l’aéroport.

Busan–Gimhae Light Rail 1

Busan–Gimhae Light Rail 2

Busan–Gimhae Light Rail 3

Ah, et pendant que j’y suis, petit conseil : ne laissez pas votre batterie externe dans votre valise, ça évitera qu’on vous cherche partout dans l’aéroport pour vous demander de retourner au comptoir… Au final ça n’aura pas eu de conséquences, l’aéroport étant relativement petit et les contrôles sont vite passés (tout ça ne me serait pas arrivé si j’avais pris le train !)

Busan Airport

A la semaine prochaine.

Posté par ErebosSan à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


21 novembre 2017

Shinkansen 500

C'est le plus beau d'entre tous !

Ce reportage date de 1997, année de sa mise en service.

Posté par ErebosSan à 22:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 novembre 2017

Iyotetsu 5000

J'avais raté l'info, mais la compagnie Iyotetsu de Matsuyama (Shikoku) a reçu 2 forts jolis tramways en septembre dernier, la série 5000.

Iyotetsu 5000

Comme souvent dans les petites compagnies japonaises, il y a quelques exemplaires ultra-modernes au milieu d'un parc très vieillissant. OK ça coûte cher d'investir dans du nouveau matériel, mais multiplier les modèles ne doit pas aider à faire des économies. Enfin, ça fait de la diversité pour le spotter !

Et puisqu'on est à Matsuyama, j'ai lu récemment que la mignonne petite gare de Dogo Onsen allait devenir un Starbucks. Dans mes souvenirs, je crois qu'il y avait une petite boutique de la Iyotetsu. Bon je suppose que ça rapportera un peu d'argent à la compagnie.

Gare Matsuyama

Posté par ErebosSan à 21:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 novembre 2017

Erebos en Corée 6 - Busan 1

Je suis en gare de Busan et je vais emprunter un nouveau joyful coréen, le S-train. Rappelez-vous, je l'avais déjà vu en gare de Séoul. En réalité, il y a deux S-trains : celui qui part de Séoul pour un trajet vers le sud, et celui qui part de Busan et qui suit la côte sud du pays. Les deux trains se croisent à Suncheon, donc si vous avez du temps, vous pouvez aller de Séoul à Busan rien qu'en S-train !

S-Train 1

La locomotive évoque un bateau tortue, un bateau de guerre qui a notamment été utilisé contre les japonais au XVIe siècle.

S-Train 2

A l'intérieur, une voiture est dédiée à la dégustation du thé de Boseong.

S-Train 5

Dans les autres voitures, on trouve une cafétéria, un karaoké, une bibliothèque, un stand de tir...

S-Train 3 S-Train 4

S-Train 6 S-Train 7

Ce n'est pas que je n'ai pas envie de découvrir les merveilles du sud de la Corée, mais cela me prendrait toute la journée. De plus la météo n'est pas géniale. Je quitte donc le S-train à Gupo, une gare au nord de Busan.

S-Train 8

MugunghwaMalgré la pluie, je me motive et je prends le métro puis un bus jusqu'au Beomeosa, un temple situé sur les pentes du mont Geumjeong. Le lieu est splendide et pour ne rien gâcher, le soleil a refait son apparition.

Beomeosa 1

Beomeosa 3

Le temple a été fondé il y 1300 ans, mais les bâtiments actuels datent du XVIIIe siècle.

Beomeosa 2

Beomeosa 5

Beomeosa 4

Je retourne ensuite vers la ville et je prends la ligne 1 du métro jusqu'à la station Oncheonjang. Une passerelle à la sortie me permet d'apercevoir les rames série 1000 (1ere et 2eme génération) de la ligne.

Métro Busan 1000

Métro Busan 1000 2

Le temps de me restaurer, je me dirige ensuite vers le téléphérique du parc Geumgang.

Geumgang Park 1

Geumgang Park 2

Au sommet la vue sur Busan est superbe, mais elle n'est pas facile à trouver. Donc petite indication pour ceux qui passeraient par là : à l'arrivée du téléphérique, il faut aller droite puis redescendre sur un petit chemin sur 300 mètres pour arriver sur deux endroits dégagés.

Geumgang Park 3

Geumgang Park 4

 et avec un bon zoom, on voit le métro !

Métro de Busan

La station du téléphérique est aussi le point de départ pour des randonnées vers la forteresse du mont Geumjeong, dont elle occupe une bonne partie avec 17 km de murailles. Je me contenterai d'aller à la porte Sud.

Geumgang Park 5

Sur le chemin du retour, je tombe sur un ermitage.

Geumgang Park 7

Geumgang Park 6

En soirée, j'irai faire un tour au Busan CInema Center, qui possède le toit en porte-à-faux le plus grand du monde. Il abrite plusieurs cinémas, dont un en plein air. La nuit, la toiture est éclairée par des LED. Et ça a bien plus de gueule que la canopée du forum des Halles...

Busan Cinema Center 1

Busan Cinema Center 2

Busan Cinema Center 3

à la semaine prochaine.

Posté par ErebosSan à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 novembre 2017

Extrême-Orient-Express

Vous en avez peut-être déjà entendu parlé, l'Orient-Express a fait une virée au Japon en 1988 après un long voyage entre Paris et Hong-Kong. Ce projet un peu fou était organisé par Fuji TV pour célébrer ses 30 ans, ainsi que par Hitachi.

Orient_Express_88_Paris-Tokyo

Le train est parti de la Gare de Lyon à Paris le 7 septembre 1988 après un voyage préliminaire depuis Zurich. Il est d'abord tiré par la 230 G 353 (la locomotive qui était exposée en 2014 devant l'Institut du Monde Arabe pour l'expo sur l'Orient-Express), puis la BB 22399. Ensuite le train a traversé la RDA, la RFA, la Pologne, L'URSS, la Chine pour arriver à Hong-Kong le 26 septembre.

230G Orient Express

Le train a alors pris le bateau pour le Japon où il fût préparé pour l'écartement 1067 mm. L'Orient-Express commença une tournée de presque 3 mois dans tout le Japon, de Sapporo à Kumamoto.

EF65_1136_ORIENTEXPRESS'88

Orient Expess 88

Plusieurs tours ont été organisés, et lors du dernier, l'Orient-Express fût tiré par la D51 498, qui officie aujourd'hui notamment sur le SL Minakami.

D51498_19881223

Finalement le train retourna par bateau en Europe en janvier 1989.

 

On trouve sur YouTube une émission diffusée le 25 décembre 1988 sur ce voyage unique. Ca parle beaucoup, mais il y a de nombreuses images d'archives, comme le passage du grand pont de Seto tout juste inauguré.

Partie 2 - Partie 3 - Partie 4 - Partie 5

 

Sources : Wikipédia, le forum du N

Posté par ErebosSan à 19:02 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


12 novembre 2017

Hamamatsuchô webcam

Les caméras montrant les trains japonais en direct se multiplient sur YouTube. Celle-ci montre le trafic entre les gares de Shimbashi et Hamamatsuchô, avec au programme les Tôkaidô Shinkansen, les trains des lignes Yamanote, Keihin-Tôhoku, Tôkaidô et Ueno-Tokyo, les navettes de la ligne Yurikamome et même le Tokyo Monorail tout au fond à droite.

Guettez le passage du Sunrise Express vers 23 h, il arrive en gare de Tokyo à 7h08 (heure locale).

Hamamatsucho

 

Posté par ErebosSan à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2017

Erebos en Corée 5 - Daegu

De bon matin, je gagne la gare de Gyeongju pour prendre le train pour Daegu, troisième agglomération du pays.

Gare de Gyeongju

C'est une rame RDC (pour Refurbished Diesel Car), version modernisée des CDC (Commuter Diesel Car), qui m'y emmène. C'est le même modèle que le DMZ train vu à l'épisode 2.

Refurbished Diesel Car

A l'intérieur, c'est simple et plutôt confortable. Je me crois revenu dans nos bons vieux TER, style Z2.

Refurbished Diesel Car 2

J'arrive à Dongdaegu (Daegu-est), qui est devenu la gare principale de la ville avec l'arrivée du KTX en 2004.

KTX

Mais je ne m'attarde pas. Je mets ma valise à la consigne (super moderne, avec reconnaissance digitale), et je file vers le "Sky Rail".

Monorail Daegu 0

Formellement, il s'agit de la ligne 3 du métro de Daegu. Et vous l'avez reconnu, il s'agit d'un monorail comme il en existe plusieurs au Japon. Il a d'ailleurs été construit par Hitachi et fonctionne depuis 2015.

Monorail Daegu 2

Monorail Daegu 3 Monorail Daegu 4

Les rames étaient initialement jaunes et blanches, mais aujourd'hui, elles ont toutes une livrée publicitaire. Beaucoup sont destinées aux enfants (qui adorent le monorail !).

Monorail Daegu 5

On a par exemple la livrée "Gaspard et Lisa", une série de livres pour enfants d'origine française, mais qui a cartonnée au Japon, et qui a l'air de suivre le même chemin en Corée.

Gaspard et Lisa

Là, c'est la livrée "Mecard", qui a l'air d'être un mix entre Transformers et Yu-Gi-Oh!.

Mecard

Et puis il y a le monorail bleu (le seul qui ne soit pas jaune), avec sa livrée "Robocar Poli" (dont les épisodes passent chez nous sur Gulli). Et pour les amateurs, il y a une série dérivée avec des trains !

Switch Daegu Monorail

Robocar Poli

Même à l'intérieur, on n'y échappe pas !

Robocar Poli 2

Robocar Poli 5 Robocar Poli 4

Les monorails sont à conduite automatique, même si j'ai toujours vu un agent présent "au cas où"...

Robocar Poli 3

Dernière particularité, les vitres s'opacifient à certains endroits de la ligne, quand elle passe trop près des immeubles d'habitation (il y a la même technologie sur le téléphérique de Brest). Sauf que les vitres avant et celles des portes n'ont pas ce système, donc pour l'intimité, on repassera !

Window Daegu Monorail 1

Window Daegu Monorail 2

Pour en finir avec le monorail de Daegu, la vidéo :

Daegu Monorail (Daegu Metro line 3)

Après cette grosse session monorail, je rejoint le centre-ville avec le métro classique et ses portes palières intégrales (comme c'est de plus en plus le cas dans les métros du monde).

Metro Daegu

Notez au passage qu'en Corée, on n'indique pas le temps d'attente, mais la position des prochaines rames sur la ligne. Pourquoi pas !

Ecran

La ville en elle-même n'est pas très touristique. Les guides de voyage vantent tous du marché aux herbes médicinales, mais ça n'a absolument rien d'exceptionnel. Mais le petit musée (gratuit) consacré à la médecine traditionnelle coréenne vaut le coup (surtout quand il se met à pleuvoir !)

Daegu 1

Daegu 5

Daegu 3 Daegu 4

Daegu 2

Du coup je retourne à la gare de Dongdaegu pour rejoindre ma destination finale, Busan.

Dongdaegu 1

Je n'ai pas encore mon ticket, mais les trains pour Busan, ce n'est pas ce qui manque.

Dongdaegu 2

J'ai le choix entre le KTX, le SRT (pour "Super Rapid Train", mais c'est en fait un KTX qui emprunte la nouvelle LGV arrivant à Suseo, en banlieue est de Séoul) et Mugunghwa, le train classique. Je choisi le premier, car je veux enfin tester le KTX-I (les SRT utilisent des rames KTX-II).

Dongdaegu 3

Avec le KTX-I, au moins, je suis en terrain connu !

KTX 2

A l'intérieur, ça ressemble bien à nos TGV, les écrans au plafond en plus.

KTX 4

KTX 3

Il y a aussi des distributeurs entre certaines voitures.

KTX 5

Profitant du WiFi à bord, j'ai signalé que j'étais à bord du train pour Busan, mais que je n'avais pas encore vu de zombie. Tout le monde a saisi la référence, à part un certain Densha Otaku qui après explications, a déclaré ne pas regarder les "films de flippe" (oui je balance !)

KTX Busan

Bref me voilà arrivé à Busan sans encombre. Reste plus qu'à poser mes affaires à l'hôtel, et à dîner dans le quartier animé de la ville.

Busan 1

Busan 2

A la semaine prochaine.

Posté par ErebosSan à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 novembre 2017

Je ne vous oublie pas, je devrais même dire que je pense tout le temps à vous, à ce blog, aux messages que je dois faire
mais ...
Vraiment je vis une année pleine de rebondissements et d'aventures, avec du bon et du mauvais.
Pas mal de mauvais sur toute la première partie, surtout concernant ma vie professionnelle. Perte d'emploi, revenus en forte baisse, ennuis judiciaires. Plus des requalifications qui ne fonctionnaient pas du tout. 
J'attendais avec impatience la fin de ce passage perturbé.
Puis le ciel a commencé à se dégager à l'automne. Un premier contrat qui revient, des cours d'Histoire de l'Art pour des graphistes. 
Puis il y a quelques jours, deux nouveaux contrats qui tombent littéralement du ciel, d'un coup, et me voilà avec d'autres cours d'Histoire de l'Art pour des architectes d'intérieur et des scénographes-décorateurs.
A chaque fois la méthode est simple, mais demande beaucoup de travail préparatoire, je cible mes cours en fonction du public. Je me suis donc 'tapé' toute l'histoire du graphisme, donc la naissance de l'écriture, de l'imprimerie, de la typographie, des livres, affiches ... pour créer mes cours. Et voilà que je vais devoir faire de même en ce qui concerne l'architecture/Design/décoration. Sauf que pour ces derniers je n'ai pas 3 mois de préparation devant moi mais juste ... 2 semaines !!

Pourquoi je vous raconte tout ça, qui entre nous n'a rien à voir avec les trains au Japon ?
Parce que, vous l'aurez compris, j'ai tout à coup une masse de travail à abattre très conséquente, et que par conséquent mon esprit est totalement absorbé par ces nouvelles missions. Le blog va souffrir de mes occupations nouvelles. Je crains fort que je ne puisse plus vraiment assurer la rédaction de messages quotidiens, même si j'aime ça et que j'en ai envie.
Veuillez me pardonner.
Heureusement que Erebos est là pour vous donner un peu de lecture et d'aventures fraîches coréennes.
Moi ce sera au compte-gouttes ...

Posté par Otaku à 21:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 novembre 2017

Train Racing !

Voici l'une des mes meilleures vidéos de cette année, une compilation de 'course de trains' au Japon. 
Que je sois sur un quai quand au moins deux trains roulent ensemble, ou à l'intérieur de l'un à côté d'un autre à la même vitesse, voici ce que cela donne ...

Posté par Otaku à 23:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 novembre 2017

Erebos en Corée 4 - Hahoe et Gyeongju

Les deux jours qui viennent vont être bien plus culturels que ferroviaires, je vais donc les regrouper en un seul épisode.

Andong

Direction le village historique d'Hahoe, à 3/4 d'heure de bus d'Andong. Au passage, petit conseil aux voyageurs de passage en Corée du Sud, procurez-vous une carte T-Money. C'est l'équivalent des Suica, Pasmo et autres cartes de paiement japonaises, et c'est valable dans les métros et la plupart des bus du pays. Et ça se recharge dans le métro ou dans les konbini (tout aussi présent ici).

Hahoe est un village qui a préservé ses hanok, les maisons traditionnelles coréennes. Il est classé au patrimoine mondial et il a la particularité d'être toujours habité. Les résidents se sont engagés à le préserver et à perpétuer le mode de vie traditionnel (en échange de subventions bien sûr !).  C'est le même principe qu'à Shirakawa-gô, que j'avais visité en 2013.

Hahoe

Hahoe 1

Hahoe 2

Hahoe 3

Hahoe 4 Hahoe 5

Retour dans l'après-midi à Andong où je vais prendre un train vers ma prochaine destination, Gyeongju.

Gare d'Andong

Gare d'Andong2

Gare d'Andong3

Mon train est annoncé avec 15 minutes de retard, ça commence a devenir une habitude...

Gare d'Andong4

Quand j'arrive à destination, la nuit est déjà tombée.

Gare de Gyeongju

Gare de Gyeongju 2

Mais celà ne m'empêche pas de découvrir les multiples tumuli qui parsèment la ville.

Tumuli

Gyeongju était la capitale du royaume de Silla, qui a existé au 1er millénaire de notre ère. Aujourd'hui, la ville est un centre culturel avec ses nombreux sites archéologiques et religieux. C'est le coup de coeur de mon voyage.

Le lendemain matin, je prend le bus pour le Bulguksa, un grand temple situé à une dizaine de kilomètre du centre-ville et lui aussi classé par l'UNESCO.

Bulguksa 1

Bulguksa 2

Bulguksa 4 Bulguksa 3

Un peu plus haut dans la montagne, la grotte de Seokguram et son grand Bouddha (photo interdite, mais qu'on trouve facilement sur le net !)

Seokguram

Seokguram 2

De retour en ville, je tombe par hasard sur le parc botanique en voulant rejoindre le musée national de Gyeongju.

Botanique

C'est le week-end avant Chuseok, le temps est splendide, et de nombreux coréens viennent se prendre en photo en costume traditionnel, pour mon plus grand plaisir !

Botanique 1 Botanique 3

Botanique 2

Je passe très vite sur la visite du superbe (et gratuit) musée national...

Musée

... et je termine la journée au parc des tumuli, où sont enterrés les anciens roi de Silla.

Parc des tumulus 1

Parc des tumulus 2

Promis, la semaine prochaine, on revient aux trains !

Posté par ErebosSan à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]