Densha Otaku 365 

20 octobre 2019

Bordel étouffant !

Nous étions un samedi, mi-août, départ en vacances de Obon au Japon.
Enormément de monde dans les gares et les trains. Je n'avais pas réussi à obtenir la moindre place libre dans un shinkansen, même dans un pauvre Hikari !

Venant de Karuizawa, par la Nagano Shinkansen line, ça allait. Puis en gare de Tôkyô, entre la chaleur étouffante de l'été et le monde fou, je me sentais défaillir.
Reprends-toi mon Densha, reprends-toi, tu as une mission à assurer, une toute simple pour commencer, un aller simple pour Toyohashi, ce n'est pas grand chose.
Oui, mais quand même, rien que pour accéder aux quais, c'est l'horreur ...

IMG_7359

J'passe toujours devant tout le monde avec mon JRPass, mais là, il m'a fallu faire la queue derrière des tas d'gaijin, chinois-américain-franco-allemand ...j'sais pas quoi bien pénible, pas capable de préparer leur Pass d'avance et qui vous bloque 10 minutes rien que pour le retrouver tout au fond du sac de 60 litres ! Y m'énerve y m'énerve !!!

Sur le quai, la chaleur tue la moindre envie de faire des images.

Il y a ces espaces climatisés, ou d'habitude je ne fous jamais les pieds, trop bien avec mes trains moi, mais là ... j'y vais illico. Les portes automatiques n'arrivent même plus à se refermer tant il y a du monde entassé là'dans et du coup, toute la chaleur rentre et ça ne climatise rien du tout !!! Sont cons les mecs aussi, méritent des coups de pieds au cul. De gros américains (facile à reconnaître) restent devant et bloquent le système. Moi j'ai réussi à me faufiler et à me poser dans un petit coin en attendant le dernier moment pour aller attendre à l'emplacement des jiyuseki pour mon Hikari.

Au moment où il faut, j'y vais, je serai le deuxième à rentrer dans le train, qui partant d'ici, m'offrira une place à coup sûr.

J'ai bien joué, j'ai ma place. Une femme viendra s'asseoir à côté de moi mais ne m'adressera pas la parole du voyage. M'en fiche, je ne suis pas là pour ça. Ce sera musique dans les oreilles jusqu'à Toyohashi.

A plus tard ....

Posté par Otaku à 13:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 octobre 2019

Karuizawa final

Avant de quitter ma petite famille pour un grand périple tout seul en mode "Super Densha Otaku", nous prenons un train de la Shinano Tetsudô à destination de Karuizawa, terminus de la ligne.

Un dernier plan de ma petite chérie sur un 115系 en gare de Komoro ...

IMG_1987

Une autre 'petite chérie' mais pas la mienne, en mode 'yukata' dans son densha, pour se rendre à un matsuri quelconque par ci par là, avec guetta aux pieds !

 

IMG_9262

AKaruizawa, il y a toujours du matériel exposé, genre petit musée ferroviaire. Avec une relique de locomotive qui assurait auparavant les tractions dans la région, une EF63 et une série 10000.
Elles ont bien été rénovées car il y a quelques années encore la rouille attaquait dur ici !

IMG_3700IMG_2281

Je me suis amusé à refaire un plan marquant de l'hiver 2014, avec cette EF 63 2 en premier plan et 70cm de neige fraîche ! En février 2014, la région avait été bloquée 2 jours à cause de fortes chutes de neige. J'atterissais tout juste au Japon et je devais me rendre à Nagano pour ma première nuit. Pas grand monde dans les shinkansen vers Nagano, alors qu'en sens inverse ils étaient bondés à mort après 2 jours d'interruption. ça c'était la veille. Le lendemain matin, je revenais à Karuizawa constaté l'ampleur du phénomène, magnifique ...

IMG_2848IMG_2882

Sur ces images en plein hiver, alors que j'y suis en plein été, de très froid à très chaud, je vais changer de région. Avant d'aller à Kyûshû, il va y avoir une halte à Toyohashi, en plein Tôkai.

Posté par Otaku à 13:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

18 octobre 2019

Derniers trains à Hirahara

Hirahara eki, dernière séance.

Derniers trains de ce matin, shooting entre 6h30 et 8H00.

Un 115系 aux couleurs classiques de la Shinano, rouge et gris avec fines bandes blanches ...

DSC09692DSC09697DSC09701

Puis deux 115系 en livrée Shônan pour finir. 

Le premier depuis le milieu des rizières, 
et le deuxième depuis le quai où j'attends mon train pour revenir vers Komoro.

DSC09705

DSC09708

DSC09711

DSC09714

Posté par Otaku à 07:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2019

Un matin à Hirahara

Retour aux affaires ...
parce qu'il le faut bien, que j'aime ça, que ce blog sert à cela et que vous êtes là pour ça !

Je ne vais pas passer mon temps à me lamenter, à vous lamenter, la vie est trop courte, ...de plus en plus courte !

Alors retour à Nagano, et plus précisément à Hirahara, la petite gare improbable de la Shinano Tetsudô.

J'y étais allé avec ma fille un après-midi d'orage.
M'y revoilà le lendemain matin tôt, seul, pour y refaire de bonnes images. 

DSC09662

On commence avec ce 115系 classique de la Shinano, qui avance en contre-jour vers le quai de Hirahara. J'ai laissé en fond la petite pointe de la colline arborée.

Puis je me concentre à nouveau sur le bâtiment de la gare, cette fameuse voiture datant de... Mathusalem ! Ce plan vous en montre toute sa décrépitude ...

DSC09667

Puis je vais me placer au bord des rizières, sur une petite route d'accès à cette gare. Un petit parking attend ses 6 à 8 voitures maximum, qui arrivent au compte-gouttes.

Malheureusement, en voulant inclure de hautes herbes au premier plan dans mon cadre, je ne vois pas que la netteté se fait dessus, et pas sur le joli train qui arrive !

DSC09670

Mais lorsqu'il arrive en gare, je le shoote avec le bâtiment cradingue devant. On ne peut pas rater le nom de la gare écrit en gros caractère hiragana dessus ...

DSC09673DSC09676

Je vous ai déjà montré cette image de l'intérieur, que je faisais en réalité à ce moment-là. On voit bien en arrière-plan le train à la livrée Shônan orange et verte. Et lorsqu'il quitte la gare, avec la 'peau' rouillée-décrépie de cette vieille voiture ...

DSC09679

Là, j'ai fait la totale !

Pour le prochain train qui va venir, je repars au milieu des rizières, mais de l'autre côté. 
Ce sera un Shinano classique, en incluant la gare pour un premier shot, puis le paysage de rizières en second.

DSC09685DSC09690

15 octobre 2019

Réflexion globale

Bon, pour tout vous avouer j'ai un peu de mal à reprendre le fil de mes aventures... comme si de rien n'était.
Car 'de rien' n'est pas !

Ce qui vient de se passer au Japon, avec la désolation à cause du typhon n°19, me bouleverse profondément.
Il y a beaucoup de victimes, plus de 70 à ce jour, et le bilan augmente encore.

Pour une mi-octobre c'est incroyable.

Les typhons, c'est un phénomène (malheureusement) habituel, durant l'été, de juillet à septembre.

Tout le monde sait (quoique je me demande, et il paraît qu'en France une personne sur 4 n'y croit pas !) qu'il y a un déreglement climatique, un réchauffement global de notre planète et que cela entraîne des catastrophes en séries, des événements violents comme ce que vient de subir le Japon. Finalement en France, nous sommes plutôt épargnés... pour l'instant ! Le pire est à venir, et il viendra. Alors imaginez pour les pays qui subissent déjà des catastrophes ce que l'avenir leurs réserve.
Personnellement, je suis complètement pessimiste. Il ne faut pas dit-on. En s'y mettant tous ensemble, avec de la solidarité, nous pouvons changer les choses.
Ok, je veux bien, je n'attends que ça. Ce n'est pas pour rien que j'ai foutu ma bagnole à la casse depuis 8 ans.

Mais dans nos rues, qu'est-ce qui change ? Qui est-ce qui change ? Si les gens ne sont pas capables de se prendre en main, de prendre conscience de la situation et de changer leurs habitudes de vie, il va falloir les contraindre. Qui va, qui veut les contraindre ? Nos gouvernants ? Trop peureux, trop dépendants eux-même au dieu (sans majuscule sur ce coup là) pétrole.
L'humanité, surtout en Occident, est allé trop loin, dans son confort, ses sevices, ses loisirs, et chaque pas en arrière paraît trop difficile à faire même si on sait que c'est pour nous sauver.

Tout le monde veut continuer de se déplacer comme bon lui plaît, pour le boulot, les vacances, les loisirs, les visites chez mémé, les copains, ... 
Tout le monde veut se chauffer comme il faut l'hiver, se climatiser l'été.
Tout le monde veut continuer de consommer, de manger à sa faim, même avec beaucoup de kilos en trop, d'acheter des produits, du matériel, tout ce qui fait sa vie quotidienne sans se priver.

La situation actuelle n'est déjà plus à "Il faut sauver la planète". ça c'est mort.
Il faut déjà penser à "réparer la planète", bien trop abimée. Si les +7° d'ici 2100 se réalisent, attendons-nous au pire du pire.
Il faut "sauver l'humanité", c'est à dire nous, chacun de nous, notre peau, nos enfants, car 2100, moi je ne le verrai pas et tant mieux. Déjà que 2050 s'annonce terrible. 

Alors, faut-il encore faire des enfants ?

Le problème est l'explosion démographique. Il y a bien trop d'hommes sur cette planète, qui en veulent toujours plus sans se soucier des conséquences de leurs actes, de leur surconsommation.

 

Je m'éloigne de ma zone habituelle de récit exclusivement ferroviaire, n'est-ce pas.

Et pourquoi ne pas traiter d'un tel sujet.

A la façon Greta Thunberg, je suis dans le catastrophisme, la culpabilité de chacun. Et je ne propose rien, c'est ça ?

Si vous voulez que je propose, je peux, je n'ai que ça en tête car quand je vois chaque jour que rien ne change, ça me rend fou !! et donc, tous les jours je ne fais que pester contre tous ces connards irresponsables et égoïstes dans leur voiture/camion/motos.

Abandonnez vos véhicules polluants. Apprenez à vous en passer.

Prenez les transports en commun, le vélo, co-voiturage au moins dans un premier temps.

Marchez le plus possible, cela vous fera un bien fou, 10 000 pas par jour d'exercice physique est excellent pour le corps et le mental. Je le fais et cela me fait un bien fou.

Chauffez moins chez vous, mettez un pull en plus. Isolez votre logement.

Installez des panneaux solaires.

Arrêtez de faire vos courses dans des hypermarchés. Le marché, auprès des producteurs locaux en week-end est parfait. Gardez le supermarché pour le sucre, les pâtes, le PQ, la farine,... tout ce qui ne se trouve pas au marché !

Consommez moins, mais mieux. Moins de viande, plus de légumes, fruits, et de saison si possible.

... il y a tant d'autres choses. A faire, à défaire, à refaire, à commencer.

N'attendons pas que les dirigeants nous imposent leurs vues, nous contraignent. Pour l'instant ils ne le font pas car ils ne veulent pas être contraints eux-mêmes. Trop de confort, de privilèges qu'il va falloir abandonner. Impensable !

Le seul vrai combat qui vaille actuellement, c'est de sauver l'humanité, nous sauver. 

Vive Extinction Rebellion. Putain j'en rêve depuis des années, bloquer toutes ces routes grouillantes de véhicules polluants. Et tous les matins la même litanie, des accidents et embouteillages à n'en jamais finir. Et en France on a droit à ces connards de gilets jaunes qui geulent pour tout, pour rien, pour rien du tout. Ils crèveront comme les autres dans leur flaque d'essence.

Changer, évoluer positivement, c'est possible. Le Danemark y arrive très bien, alors quoi, pourquoi pas les autres, pourquoi pas nous !

 

J'arrête là, c'est déjà pas mal. 

J'en ai gros sur la patate. 
Je ne suis pas parfait, loin de là. La preuve je prends l'avion pour aller au Japon au moins une fois par an. Les suédois ont honte de prendre l'avion, je les comprends. Mais c'est mon deuxième pays, si je n'y vais plus...
Ok, je suis comme tous les autres, ceux que je critique, chacun à ses excuses, "oui mais moi j'ai besoin de..." et donc c'est pour cela que rien ne change, ou beaucoup trop lentement.

Et pendant ce temps, la température augmente sur la planète. Les glaces polaires fondent. Les glaciers disparaissent. La biodiversité s'effondre. Les forêts brûlent.
Et chacun est dans sa bagnole chaque matin, tout seul, dans les bouchons, clope au bec, portable à la main, deux cafés dans le ventre, insultant les autres autour.

Nous courrons à notre perte.

 

Posté par Otaku à 23:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 octobre 2019

Bad news pour les shinkansen !

On va dire que ce message spécial 'colle' à l'actualité malheureuse japonaise du moment.

Le typhon n°19 vient de passer. Il fut très violent, destructeur et meurtrier (une vingtaine de morts pour l'instant).

En ce qui concerne le ferroviaire, les mauvaises nouvelles viennent de Nagano, là où je vous raconte mes histoires actuellement.
Je vous montre les trains de la compagnie privée Shinano Tetsudô, mais non loin il y a la Ueda Dentetsu. La rivière Shinano, en forte crue a emporté le pont de la compagnie, qui donc n'est pas prête de remmetre en service ses trains !

Encore plus grave, la perte de 7 shinkansen E7系 !!! Ces trains étaient stationnés dans le dépôt de Nagano. La rivière a largement débordé et innondé totalement le dépôt. La JR East annonce que ces trains seront 'jetés' à la casse. Cela coûte trop cher de les remettre en état. Les bogies-moteurs ne supportent pas ce genre de conditions. C'est dingue, non ?!

Nagano Shink E7

Et toutes les informations qui nous arrivent aujourd'hui ne relatent que des catastrophes.

Même vers Tôkyô ça va mal ! La gare JR de Musashi-Kosugi, sur la Yokosuka line, est inondée.

Et ce n'est rien à côté de la ligne Hakone Tozan Tetsudô qui a extrêmement souffert aussi. 

J'ai vécu un typhon cet été, mais pas de cette ampleur, du moins pas dans la zone où j'étais (Shikoku).

Posté par Otaku à 14:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 octobre 2019

Retour en taiwanais

Et nous sommes donc retournés vers Komoro, l'orage grondant à nos trousses !

Quel dommage, alors que nous commencions juste à nous 'amuser'. Car oui, c'est amusant de prendre des photos de trains, en pleine campagne japonaise, au milieu de la nature, à attendre le bon densha et rêver de sortir un super image.

Et c'est le même train qui nous avait amené jusqu'ici, le 115系 taiwanais qui revient nous chercher.

DSC09646DSC09650

Nous voici en gare de Komoro, pour un plan du taiwanais en double effet 'Densha in the mirror' ...

DSC09651

Un peu plus tard, il y aura de jolis croisements dans cette gare, avec du JR sur les côté, le point de départ de la Kômi line, avec soit un JR キハ110, soit l'un des tous premiers trains hybrides mis en service au Japon, depuis 2007, un JR キハE200 comme là avec des potes 115系 ...

DSC09656

Posté par Otaku à 10:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2019

Les photos de la petite chérie

A Hirahara eki, nous prenons notre destin en main, et surtout les trains de la Shinano Tetsudô en photo.

Ma fille s'était déjà un peu entrainée à Tazawako avec les shinkansen E6系 Komachi, mais les trains passaient tout près d'elle.

Là, au milieu des rizières, il y a des petites routes et chemins de partout, ce qui donne des points de vue multiples. Il suffit de se placer avec le soleil dans le dos et de shooter ce qui arrive. Vous ne verrez donc que et exclusivement les images faites par ce cher enfant d'amour !

Notre première cible mouvante sera un 115系 en livrée Shônan, il y en a plusieurs comme cela à la Shinano.

IMG_9731

Et si vous avez l'impression de voir un ciel assez chargé, noir, orageux, c'est bien la réalité de ce moment ! Ce qui malheureusement écourtera notre belle séance de shooting familiale. Et je peux vous dire que ma fille en fut dégoûtée. Car elle aime ça la petite chérie, faire des photos avec son Papa, attendre les bons densha du bled, trouver le bon angle de prise de vue, chercher le positionnement, le cadre idéal, en changer pour faire mieux, varier les plaisirs. 

Sa première image me plaît déjà beaucoup. L'ambiance, justement, est intéressante. Quand le cadre est bon, comme c'est le cas à Hirahara, c'est plus facile aussi. Mais cela ne fait pas tout. On peut prendre 20 photographes différents, chacun aura sa vision et sa manière de faire.

Après un premier train d'un coté, nous changeons pour l'autre.

A suivre, un Shinano classique et quelques minutes après, le retour du Rokumon, que je n'attendais pas du tout à ce moment-là, presque une heure d'avance sur ce que j'avais noté. Ce fut donc à l'arrache lorsqu'il déboula, et en vidéo je ne vous raconte même pas !

IMG_3532

IMG_5336

Nous n'avons eu droit à du soleil que pour notre arrivée et le tout premier train. Puis ce fut nuageux, venteux et après le passage du Rokumon, un grand bruit de tonnerre grondant nous fit déguerpir. Malheureusement, alors que nous étions si heureux de shooter tous les deux, le cadre idéal, du temps pour cela, mais la seule chose sur lequel nous n'avons pas de prise : le temps qu'il fait !
Et ce coup-là, l'orage arrivait.
Puisqu'il n'y avait pas d'abri, je ne voulais pas prendre de risque avec ma fille, alors nous avons fui... la mort dans l'âme de quitter un si bon spot. Alors que j'avais tout prévu, le soleil devait se coucher parfaitement dans l'axe des voies.

Sitôt sur le quai, 2 minutes à peine après un train arrivait. Heureusement car les premières grosses gouttes tombaient déjà et les rafales de vent nous déstabilisaient.

Retour à Komoro.

10 octobre 2019

ひらはら駅

Je suis arrivé à Komoro, petite ville de la préfecture de Nagano, non loin de Karuizawa. 
Avec ma fille, nous nous faisons une après-midi 'densha'. En mode shooting père-fille

Cela me rappelle une photo gagnante du concours photo Canon d'il y a presque 10 ans, sur laquelle on voyait un père (je pense) et sa fille en train de shooter un Panorama Car 7000 de la Meitetsu. A l'époque je me disais que je rêverai de faire cela un jour !

8504

Ce jour est arrivé !

Après avoir voyagé à bord du Rokumon, ce qui était déjà une belle expérience, nous voici embarqués dans une autre aventure. Nous reprenons un train local de la Shinano Tetsudô, pour nous rendre à Hirahara eki (c'est le titre pour ceux qui ne maitrisent pas le basque !!).

J'ai repéré ce petit bijou en pérégrinant sur Google Maps, lorsque nous avions choisi Komoro comme point de chute pour une nuit. Je voulais juste un bon spot sur la Shinano Tetsudô line pour shooter tous les trains spéciaux de cette compagnie.

Et là, je découvre Hirahara.

Ce n'est même pas une gare ce... 'truc' !! c'est mieux que ça, c'est un joyau vous dis-je !
Quand tu le découvres, tu n'y crois même pas tellement c'est improbable. 

Il n'y a rien, ici. Une halte avec un bâtiment qui est une sorte de vieille voiture des années... je ne sais pas, 1930-40-50 ??! posée là au bord des voies. Et des rizières partout autour, et des collines boisées qui englobent le tout. Magnifique. Ce sera notre écrin pour notre shooting père-fille. 

Et en plus c'est un train à la livrée spéciale qui nous y amène, un 115系 à la mode taiwanaise ...

Shinano 115 Taiwan

Une première image lors de notre descente du train taiwanais, dans la livrée des trains de là-bas (je n'ai jamais vérifié sur place) mais c'est en lien paraît-il. J'aime bien en tout cas et il faisait partie de mes objectifs.
Nous laissons filer le train taiwanais sous l'objectif de la caméra.
Puis nous filons découvrir cette incroyable gare. Pour cela il faut emprunter un chemin protégé de barrières au milieu des voies, passer un mini-fumikiri rien que pour les piétons et revenir vers ce bâtiment improbable ...

DSC09637DSC09640DSC09676

A l'intérieur, ce n'est pas le grand luxe. S'il ne pleut pas à fond, ou grand froid, pas la peine d'y rester, c'est plutôt glauque. Il y a plus de grandes toiles d'araignée qu'autre chose. Mais ça vaut le coup d'oeil. Le parapluie oublié, ça c'est un grand classique du Japon.

Cette 'gare' est dans un état lamentable, d'énormes traces de rouille parsèment l'extérieur. Des 'plaques' de peinture tombent.

A part ça, le coin est magnifique. 

J'ai les horaires de quelques trains qui vont passer, alors il faut se mettre en place pour le boulot.
Je serai à la vidéo, ma fille aux photos, mon iphone en main (vivement que je lui paye un bon APN pour Noël).

Une vue de loin, au milieu des rizières en étages, avec un 115系 livrée Shônan à l'arrêt en gare ...

DSC09643

09 octobre 2019

Voyage en Shinkansen 200

Aujourd'hui je vous propose un revenir 30 ans en arrière pour un voyage en cabine de Shinkansen 200. A l'époque la ligne Shinkansen Tôhoku partait de Ueno et le matériel n'était pas très diversifié : que des 200 !

Posté par ErebosSan à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,