Densha Otaku 365 

15 septembre 2019

7h à 9h à Akita eki

Le temps passe vite à Akita eki, même s'il n'y a pas beaucoup de trains au tout début de la journée.

L'heure tourne quand même, et le soleil se lève de plus en plus, à tel point qu'à 7h passé, il faut déjà trouver des endroit à l'ombre pour attendre les trains. J'ai migré du quai n°1 au 5-6 pour voir arriver un train dont j'avais déjà oublié l'existence par ici, un JR 719系.
Deux exemplaires (H10 & H13) ont été transféré à Akita en 2017 depuis Sendai. Ils renforcent l'effectif pour circuler sur la Où line, et c'est pour cela qu'ils ont reçu la livrée typique de la région avec la bande rose comme sur les 701系.

DSC09396

Dans cette livrée, ils ressemblent un peu aux 719 que l'on trouve vers Fukushima-Kôriyama, avec la livrée 'Akabe' aux bandes rouge et noire. (image de février 2015 à Kôriyama) ...

ANA Win-tour 2015 710

Un train que j'aime toujours beaucoup voir, surtout en composition longue, je trouve que ça a de la gueule, ce sont les キハ40/47形. Il n'y en a que 4 sur cette compo ...

DSC09398

J'ai déjà eu mieux avec 6 engins en UM !
Encore en février 2015 ...

ANA Win-tour 2015 907

Un client plus 'prestigieux' s'annonce, le 'Shirakami', avec le tout dernier modèle, train hybride HB-E300系 dans la livrée 'Buna' la verte forêt, un design Ken Okuyama (comme le TRAIN SUITE Shikishima) ...

DSC09402DSC09406

Le Shirakami assure toujours quotidiennement la liaison Akita-Aomori par la Gono line. Un trajet à faire au moins une fois dans sa vie, la ligne est magnifique, les passages en bord de mer sont impressionnants, et dans ces nouveaux trains hybrides c'est encore meilleur !

Posté par Otaku à 16:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


14 septembre 2019

6h-9h à Akita eki

La gare JR d'Akita, une vieille connaissance !
Cela fait déjà de nombreuses années que je le pratique, que je l'arpente, que j'en connais ses moindres recoins, en toutes saisons. Je vois aussi son évolution, depuis les shinkansen E3 et autres trains de nuit Akebono aux Shinkansen E6 et train hybride EV-E800.

Golden Trip 013 648Golden Trip 013 682E6 Akita

Les archives sont sorties, avec même les débuts du E6系 en 2013.

Pour le train hybride, c'est récent, et je suis encore venu le chercher ce matin-là.

D'ailleurs, ce matin-là, dès 6h, il ne s'y passait pas grand chose très tôt. Déjà qu'au lendemain du Kantô matsuri, les rues étaient bien désertes. J'adore me balader dans les rues des grandes villes japonaises très tôt le matin, vers 5h, alors que rien ne bouge. 

En gare, c'était très calme jusqu'à ce que d'un coup deux trains arrivent ensemble, un 'local' avec les vieux キハ40/47形 et un train de marchandises avec une EF510-500 en tête, de celles qui à l'origine tiraient les trains de nuit comme Hokutosei et Cassiopeia.

DSC09378DSC09382DSC09386

La fin du chargement me posait question. Que sont donc ces drôles de wagons verts, que contiennent-ils ? J'en ai rarement vu de cette sorte. Je ne sais pas si l'un d'entre vous à la réponse à ces questions. Il faut être connaisseur.

Posté par Otaku à 10:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 septembre 2019

Kantô Matsuri à Akita

La première semaine de ce voyage est très touristique, et assez peu 'densha', alors dans la série 'les grands festivals de l'été' je vous propose le 'Kantô Matsuri' d'Akita.

DSC09323

Celui-là, ça faisait longtemps qu'il était sur la liste. Il reste quand même en première position le 'Awa Odori' de Tokushima (Shikoku), super chaud pour avoir des places et encore plus un hôtel dispo !!

Bon, pour aujourd'hui, ce sera celui d'Akita, qui fait partie des plus grands matsuri du Japon, avec le Neputa d'Aomori et le Tanabata de Sendai. 
En juillet 2011, avec Erebos nous avions eu un résumé de plusieurs matsuri du nord du Japon lors d'un super spécial à Sendai, en lien avec les événements malheureux qui frappèrent le Tôhoku en mars de la même année (tremblement de terre, tsunami et explosion nucléaire).

DSC09304

A Akita, tout se passe dans une très grande rue. Des gradins disposés au centre, et placements libres sur les côtés. Nous avions trouvé un très bon emplacement sur le trottoir. Et les groupes passent devant nous et s'arrêtent pour faire le spectacle. Ca tourne 3 fois comme ça. 
Au premier coup, un groupe de jeunes a fait le spectacle. C'était très bien.

DSC09317

Au deuxième coup (de bol), plusieurs groupes d'adultes très aguerris se sont arrêtés pile devant nous pour faire le spectacle, et là c'était extraordinaire ! Nous avons vraiment vécu le meilleur du matsuri d'Akita. Derrière nous, beaucoup de monde s'était alors massé pour apprécier aussi le spectacle, la preuve qu'ils étaient très bons.
Des hommes, à tour de rôle, tiennent en équilibre des grappes de lanternes tenues sur des tiges de bambous. Pour les jeunes, les tiges de lanternes étaient... petites ! Pour les plus grands, elles étaient plus grandes. Dans chaque lanterne, une bougie. Le jeu consiste à ne pas faire tomber les lanternes. Les hommes les plus habiles les font tenir sur la main bras tendu, sur le front, sur l'épaule et sur la hanche. C'est bien évidemment très spectaculaire et magnifique autant qu'un peu effrayant lorsque tout bascule !
Devant nous, les hommes s'affrontaient à coup de lanternes et d'adresse, faisant tanguer leur tiges contre celle du voisin.

DSC09342DSC09348DSC09362

Les plus forts (ou habiles) arrivent à faire se courber leur tiges de bambou, les lanternes pendent alors dans l'air et le public apprécie beaucoup cela.

IMG_2528

En vidéo, ça rend encore mieux, alors voici un montage de mes meilleures séquences ... 

Posté par Otaku à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 septembre 2019

Inaho sur toute la ligne

Retour sur la ligne de l'Inaho, la JR Uetsu line bien entendu !

Quelques dernières images en gare de Tsuruoka, avant de la quitter, d'un Inaho à destination de Niigata ...

DSC09267DSC09269DSC09272

J'essayais de faire rentrer dans le même cadre, le vrai Inaho et sa représentation sur le quai, pour que les enfants viennent même leur tête dans le poste de conduite. 

Puis ce fut l'heure de partir, direction Akita, notre prochaine étape, alors nous partîmes... en Inaho !

IMG_5727

Parfois, dans certaines gares où le train s'arrêtait, je bondissais pour faire un plan, histoire d'alimenter un compte Google Maps. ça m'amuse de faire ça, alors je le fais. A ce jour j'ai posté plus de 9400 photos de divers lieux, surtout des gares à travers tout le Japon, et sur la ville de Bordeaux.

Celle qui suit concerne la gare de Sakata ...

IMG_4912

C'est depuis le train, la vue sur les voies de garage me fit découvrir que l'Inaho en livrée bleue existait bel et bien ...

IMG_9440

Et ce charmant petit chéri était délicatement posé à côté du Kira Kira Uetsu, puisque nous étions en pleine après-midi ! Avec un local JR 701系, la brochette était sympa. J'aurais bien aimé descendre pour aller shooter tout cela bien mieux qu'à l'arrache depuis le train qui repartait. Cette vilaine barrière et le iphone a ses limites. On fait ce que l'on peut parfois !

IMG_2188

Prochain rendez-vous : Akita.

Posté par Otaku à 17:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 septembre 2019

2446 marches de souffrance

Aujourd'hui, je vous propose une balade.
Mais attention, une balade pas vraiment de tout repos, une balade qui n'en est pas une, un truc de malade comme on dit aujourd'hui dans les milieux autorisés (lesquels bordel, je ne les ai toujours pas trouvé ??).
Je vous invite à gravir les 2446 marches du mont Haguro.
2446 marches, cela ne se fait pas en 10 minutes, je dirais plutôt une heure et demi. Et ce n'est pas ma fille qui trainait le plus, car oui à 8 ans, on lui inflige ça, ce merveilleux supplice nippon. En plus, elle a aimé. Elle est forte cet enfant, courageuse, elle a de qui tenir !

Tout commence au pied de la montagne, une pagode perdue dans une forêt mystérieuse, qui s'ouvrait aux regards, et il paraît que c'était la première fois depuis Meiji, environ 150 ans.
Construite entre 931 et 939, mais refaite en 1372. Intacte depuis, elle est un Trésor National. 

DSC09280IMG_0158

Avant d'entamer réellement la montée vers le mont Haguro, nous devons 'subir' une bénédiction par un prêtre local. Durant quelques instants, il va psalmodier devant nous et agiter son bâton d'où s'agitent de fines bandes de papier au-dessus de nos têtes. Pas désagréable, on se sent prêt à tout affronter, les 2446 marches, la souffrance, la chaleur et les moustiques !

DSC09285DSC09286

Je ne vous fais pas un dessin, vous avez les photos !

Et je pense que vous pouvez bien imaginer le genre d'effort que demande un tel endroit.

DSC09287DSC09289

A part ça, l'endroit est magnifique. On a envie de prendre en photo chaque arbre. Il paraissent tous millénaires ! Si hauts, si beaux, on se sent tout petit, et ma fille l'est réellement !

A mi-parcours, les 6/10ème disons, il y a un café, une sorte de buvette locale, avec glaces et boissons, sur lesquelles on se jete comme des dingues ! C'est LE meilleur moment de la montée, cette pause bénéfique. Tout est prévu en fait. Ils sont malins les japonais. Et ma fille a droit à une sorte de 'diplôme' de grimpeuse, un document signé attestant de sa vaillance pour avoir affronté les 2446 marches, ...alors que nous ne sommes pas encore arrivés au bout, mais a-t-on vraiment le choix à ce niveau-là ? Non, il nous faudra bien aller jusqu'au bout pour en voir la fin. Il faut dire que nous n'avons pas vu d'autres enfants faire cela, elle l'a bien mérité son bout de papier. Elle préférait la glace en vérité. Mais maintenant, en France, au mur de sa chambre, ce bout de papier recèle une vraie valeur, des souvenirs et beaucoup de fierté.

Finalement, tous ces efforts pour quoi ?
Qu'y a-t-il au bout du chemin de pierres ?

Ca, je ne vous le dirai pas, à vous de vous taper les 2446 marches pour le découvrir ...

Posté par Otaku à 14:48 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,


10 septembre 2019

L'Inaho du petit matin

Un deuxième jour se lève sur mon (je crois) 21ème voyage au Japon.

Encore en décalage horaire, me lever avant 5h du matin n'est pas un problème, et c'est dommage de ne pas profiter comme il faut de superbe hôtel Suiden, enfin j'en profite à ma manière. En contemplant le soleil se lever en réflexion, tout comme je le regardais la veille se coucher en transparence dans Suiden.

DSC09246

Et je savais que je pouvais trouver très tôt un phénomène que j'adore, ces petites gouttes de rosée qui se fixent au sommet des plants de riz, et qui, avec le soleil levant, brillent comme une multitude d'étoiles ...

DSC09248

Le jeu va être de capter ce phénomène avec le premier Inaho du jour.
Il est parti de Sakata à 5h30. Il passe par Tsuruoka à 5h47. Je suis juste après la gare et il devrait être sur moi à 5h48.
L'exposition est bonne, éclairant toute la rame mais pas la face avant.
La situation est particulière, des champs de rizière d'un côté de la ligne, au soleil, et des maisons tout le long de l'autre côté de la ligne.
Et un fumikiri ...

DSC09254DSC09255

Rien que le fumikiri seul, avec ses rizières en fond, vaut le coup !

A l'heure dite, le train arrive.
Mais avoir dans un même plan le train et les petites gouttes de rosée n'est pas aisé. Il me faudrait faire plusieurs essais, mais je n'en ai qu'un seul. J'aurais aimé avoir un Fret pour ouvrir les hostilités, mais il n'y eu pas.

DSC09258DSC09262

Je ne persévère pas trop et change vite pour faire un plan 'normal' de cet Inaho... bien trop classique à mon goût. Le rose m'aurait empli de joie ce matin là, mais il ne vint pas !

Puis les rizières me plaisaient bien, la luminosité aussi, magnifique, par contre cette enfilade de maisons me gênait beaucoup pour sortir le plan dont je rêvais depuis des semaines.

Ce n'était pas un coup dans l'eau, plutôt un coup dans l'Inaho !

 

Posté par Otaku à 11:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 septembre 2019

Suiden par Shigeru Ban

Après ma première vraie journée au Japon de ce voyage 'Hot Summer 2019', qui nous a emmené de Tôkyô à Tsuruoka, dans la préfecture de Yamagata, nous allons vivre une belle expérience... d'architecture !

IMG_9279

Tsuruoka était un point de chute privilégié pour 'essayer' un hôtel très particulier et totalement novateur créé par l'architecte japonais Shigeru Ban.
Son nom ne vous rien ?

Ses réalisations sûrement. Le Centre Pompidou-Metz, inauguré en 2009 par exemple.

Lors du grand séisme qui a frappé Kobe en 1995, il a proposé des logements éphémères en papier et en carton pour loger les sinistrés le plus rapidement possible.
Il a gardé cette idée de la récupération et du recyclage des matériaux pour de nombreuses réalisations, en se posant la question de la finalité de l'architecture.

Lauréat du prix Pritzker en 2014, ses idées touchent, justes et profondément, tout à fait en lien avec les préoccupations environnementales actuelles, et sans doute plus que ça. De l'architecture responsable, éco-citoyenne, bienvenue dans un monde 'tape à l'oeil' ou le paraître est si important pour faire 'mousser' tel ou tel commanditaire.

Me voilà, dans un hôtel ou la réception n'est pas faite de marbre mais de tubes de carton !

IMG_0316

Ce carton fort en forme de tube se retrouve partout dans l'hôtel, réception, assise, mur, chambre, plafond, déco, ...
Le carton se marie au bois le plus possible, du bois issu des forêts locales de Yamagata.

C'est surprenant, mais très agréable, chaud, doux, accueillant.

Juste derrière la réception se trouve une immense bilbiothèque ouverte à tous avec des centaines de livres en consultation libre sur tous les sujets. On y passerait des heures.

 

IMG_1656DSC09243

Il y a même un 'ofuro' (bains publics) situé dans une espèce de 'soucoupe volante' pourtant bien posée sur l'eau, car tout autour de Suiden il y a de l'eau, comme des rizières au printemps.

DSC09225IMG_8335

Et une image dans les bains, finalement moins 'recyclables' que le reste, mais avec le vue au loin sur la JR Uetsu line, ça c'est la classe !

Juste à côté de Suiden, il y a 'Sorai' un grand espace de jeux pour enfants, lui aussi imaginé par Shigeru Ban. Ma fille a testé avec joie pendant que je chassais les trains sur la Uetsu line.

IMG_7059

DSC09235

Luminosité, transparence, respect de l'environnement, recyclage, carton-bois, les mots de Suiden & Sorai, une belle expérience d'architecture, jusqu'au bout de la nuit.

IMG_2054

Seul bémol, le restaurant de l'hôtel était complet. Alors, nous devions aller ailleurs. Pas grave, ma femme avait repéré un bon restaurant de tonkatsu, qui était excellent. C'est durant ce repas que nous avions ressenti un tremblement de terre, magnitude 6.4, dont l'épicentre était au large de ...Sendai !! Nous l'avons ressenti magnitude 3-4 à Tsuruoka, mais ça a bien vibré quand même. Une soirée sympa ! 😄

Posté par Otaku à 14:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 septembre 2019

Le meilleur de 'Hot Summer 2019'

J'ai ce qu'il vous faut pour sauver votre dimanche après-midi ennuyeux, à se regarder entre 4, 8 ou 1é yeux de chaque côté de la table à manger du salon...
Mon nouveau montage vidéo qui présente le meilleur de mon récent voyage au Japon 😃.
Alors vous branchez l'ordi sur le grand écran TV, tout le monde devant et vous plongez dans ces images, en poussant des "Oh !" et des "Whaoo !" enthousiastes, parce que je me suis défoncé pour faire tout ça. J'ai perdu des kilos, j'ai fait largement mes 10000 pas quotidiens, j'étais levé tous les jours vers 5h du mat' (couché à 21-22h !), rendu fou quelques chefs de gare qui n'en pouvaient plus de me voir entrer et sortir des quais, je me suis cramé sous le soleil brulant d'août... tout cela pour le plus grand des bonheurs sur Terre : faire des images des trains japonais.

Voici le meilleur de 'Hot Summer 2019' ...

 

Posté par Otaku à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 septembre 2019

Une loco yokai !

Retour en gare de Tsuruoka.
Mon (pas du tout) fidèle destrier m'a lâché, ou plutôt j'ai du le remettre à son écurie de bolides bienveillants,
bon enfin, me revoilà au point de départ, dans l'attente du dernier 'Inaho' du jour que je pourrais choper, et j'espère avoir le rose ou le bleu.

Alors, que je me mets en place à l'endroit le plus propice pour faire des images potables, une annonce indique qu'un train va passer sans s'arrêter. ça c'est bon, c'est tout ce que j'aime même.
Et c'est bien sûr, un train de marchandises qui s'annonce. Une bonne chose, mais quand en plus la loco de tête est intéressante, c'est parfait.
Donc voici un Fret du cru avec une EF 510-500, ou plutôt la EF 510-509 en livrée 'yokai' ou 'fantôme' comme on dit en France, 'grise' ça va aussi mais c'est moins glamour !

DSC09217DSC09218

Elle est toute grise car elle portait auparavant le livrée 'Cassiopeia' pour tracter le train de nuit du même nom.
Il n'y en a que deux comme ça, -509 et -510.

Voici notre -509 dans son habit de lumière en vraie star du rail, en tête du Cassiopeia, février 2015, peu avant son terminus de Ueno ...

ANA Win-tour 2015 1821

Ben je vais vous dire, je suis bien content de l'avoir prise dans les deux cas !

Et puisqu'il faut attendre presque une heure pour le prochain 'Inaho', je n'ai plus la patience ni l'envie, alors je rejoins ma sainte famille, qui de toute façon doit m'attendre.

Et vous verrez où on loge, la grande classe, j'en ferai un message spécial !

Posté par Otaku à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 septembre 2019

Kira Kira Ou es-tu ?

Il va venir le 'Kira Kira' de la Uetsu... line !
Après le douloureux intermède Keikyû d'hier, retour à Tsuruoka, où je patiente auprès de mon centre de recyclage bruyant et surchauffé par le soleil.

Alors voyons, j'avais promis un local train, un 'Inaho' et ce fameux 'Kira Kira Uetsu'. OK, je lance ...

DSC09203

Un 'futsû' très classique de cette ligne, jusqu'à présent. Vous savez que cela va changer.

Puis l'Inaho en suivant, mais toujours pas de livrée rose ni bleue, ...j'en désespère ! Je n'ai que ce moment pour faire de bonnes images des trains en ligne, alors encore un en livrée classique ne m'enchante vraiment plus.

DSC09205

Pour le 'Kira Kira Uetsu' de 16h30 (à Tsuruoka, donc un tout petit peu avant là où je suis), je me replace en haut de la berge pour une bonne vue et lancer une séquence vidéo.
Les photos suffiront, elles sont superbes. Et j'adore tout particulièrement la toute première, lorsque le train débouche tout juste du pont dans un éclair solaire !

DSC09208DSC09210

Ce JR 485系 va me manquer, sa livrée colorée est tellement belle. 

Vous aurez remarqué un 'head mark' à l'avant, il y en a un aussi, différent, à l'arrière, mais trop à contre-jour, ça ne donne rien.

Alors que je prenais le chemin du retour apparaissait un ultime local train キハ47形 que je shootais comme je pouvais sur le petit pont, et finalement j'aime bien ce plan.

DSC09213

Mon pote 'le vélo de Tsuruoka' m'attend pour un retour à l'envoyeur !

Posté par Otaku à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]