Densha Otaku 365 

17 janvier 2021

Encore un p'tit coup de blanc?

Quelques jours après la première livraison de blanc, Hatakeda a encore eu droit à un petit supplément. Ooh, juste un zeste de plus que l'autre jour, et cela a trop vite tourné en pluie. Mais j'ai quand même pu immortaliser une 221 et, plus rare, même une 201 qui ne fait que deux ou trois courses par jour jusqu'à Takada, tôt le matin ou tard le soir. Mais c'est  fou comme un poil de neige et de nature peut donner du charme à ces vieux trains de banlieue assez inesthétiques... 

2021-01-Pluie-neige sur le Kansai(1)La série 201 circule principalement entre Namba et Oji. Aux heures de pointe, ces rames à six éléments effectuent quelques escapades jusqu'à Takada. Ici à l'arrivée à Hatakeda.

2021-01-Pluie-neige sur le Kansai(1) (1)Ominprésente il y a quelques années, la série 221 a quasiment disparu de la ligne Oji-Takada avec la suppression des relations directes Takada-Namba, hormis aux heures de pointe. Même un léger supoudrage donne à la nature une touche toute particulière. La neige, par contre, est fort éphémère et disparaît généralement très rapidement.

 

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


14 janvier 2021

Petite neige sur Hatakeda

La neige tant attendue pour aller faire un petit tour sur Echizen Tetsudô est tombée en fin de semaine dernière et - ô rage, ô désespoir -  impossible de partir pour Fukui. Les chutes de neige ont été très importantes, tant à Fukui qu'à Toyama, le vent décoiffait les pilônes et JR ne garantissait aucun service au-delà du lac Biwa, plusieurs jours durant la plupart des Thunderbird ont d'ailleurs été supprimés, et même le Hokuriku Shinkansen a pour la première fois déclaré forfait devant la neige... Echizen Tetsudo ne roulait pas non plus d'ailleurs, en tout cas un jour ou deux, mais le chasse-neige, par contre, devait avoir son heure de gloire. Les voyages étaient aussi très fortement déconseillés dans tout le Hokuriku, quel que soit le moyen de transport, plusieurs milliers de véhicules étaient aussi bloqués sur l'autoroute... L'alerte était maximale, sans compter le Corona... Bon, ben tant pis, une autre fois. Peut-être. Pas toujours facile de se déplacer au Japon lorsqu'il neige...

Faute de grives, on mange des merles. Et mes merles, ils sont juste devant chez moi. Car oui, c'est extrêmement rare, il a neigé à Hatakeda, l'endroit où j'habite, près d'Oji, dans le district de Nara. Oui, il a neigé, mais pas comme du côté de Fukui. Quelques flocons un peu égarés, c'est tout. Et en plus, les trains de la Wakayama line qui roulent à ce moment de la journée n'ont rien de spécial: rien que des 226 très quotidiens. Mais quelques jolies ambiances quand même...

20210108091849(1)

20210108091105(1)

20210108091734(1)

20210108094214(2)

 

 

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

11 janvier 2021

Le "Trans-Koya-Express"

2020-JP-nankai-rapit(10)Le retour de l'excursion Rapi:t et Koyasan s'est effectué avec le Trans-Koya-Express que j'appelle affectueusement ainsi par analogie avec les rames quadricourant du Trans-Europe-Express (TEE) des Chemins de fer suisses (CFF) qui reliaient des capitales européennes voici quelques décennies et pouvaient circuler tant en Suisse qu'en France, Allemagne ou Italie, chacun de ces pays ayant des tensions ou des caractéristiques techniques différentes.

2017Un exemplaire du TEE (RAe 1053, uniquement première classe) a heureusement été préservé par CFF-Historique; on le voit ici au bord du lac Léman en 2017. Sur Nankai, il y a deux "30000" seulement, qui effectuent les courses directes Namba-Gokurakubashi (-Koyasan). Elles ne sont pas quadricourant, mais le concept de la rame est assez similaire, à l'autre bout du monde... L'une comme l'autre sont emblématiques de leur entreprise.

2020-JP-nankai-rapit(5)

2020-JP-nankai-rapit(4)

2020-JP-nankai-rapit(7) 

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2021

"Rapi:t" en vadrouille: la suite du voyage

2020-JP-nankai-rapit(1) (2)Lors de l'excursion du Rapi:t à Hashimoto, les participants au voyage ont poursuivi leur route en direction du Mont Koya, mais avec les compositions habituelles du réseau.

2020-JP-nankai-rapit(1)

2020-JP-nankai-rapit(2)

 Ils avaient quand même droit à la voiture-salon verte de Nankai qui ne circule qu'entre Hashimoto et Gokurakubashi, couplée à une "2050". Les infrastructures, les fortes pentes et des courbes serrées limitent les compositions à quatre éléments, ce qui n'empêche pas les sifflements désagréables dans les courbes, qui forment l'essentiel du parcours...

2020-JP-nankai-rapit(3)Bon, comme j'ai fait une demie heure de marche pour arriver à ce viaduc - qui vu de Hashimoto n'avait pas l'air si loin... - et qu'il y avait en plus un chantier pas très esthétique qui m'a amené à devoir ruser pour les prises de vues, on va en profiter pour "croquer" quelques compositions du service régulier... D'abord, un "2050" à deux éléments, en livrée "Koyasan".

2020-JP-nankai-rapit(13)Puis une rame "2000", qui remplace la "30000" qui redescendra le groupe du Rapi:t jusqu'à Namba. Va falloir attendre encore un peu pour avoir la "30000"...

 

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

05 janvier 2021

Les voeux 2021 enneigés et humanistes d'Echizen Tetsudõ

Certaines compagnies ferroviaires japonaises (et d'ailleurs aussi) publient leur voeux sur les réseaux sociaux. Les voeux 2021 d'Echizen Tetsudo, à Fukui, donnent très, très envie d'aller faire un petit tour sur cette compagnie, de préférence lors d'une prochaine chute de neige... Le texte, sincère et digne, résume assez bien la situation sociétale qui prévaut actuellement au Japon. Nous avons tenté, avec ma femme, de vous le restituer en français au plus proche de son esprit.

Article original et images d'Echizen Tetsudõ (Facebook, accessible également sans login). Photo Hiroshi Ito.

135342238_3571962086215643_1334862217603521023_o

1er janvier 2021. Nous vous souhaitons une bonne année et vous remercions de votre soutien. 2020 a été une année au cours de laquelle la propagation du coronavirus et les grandes catastrophes naturelles ont accéléré les divisions au sein de la société dans toutes les régions du Japon: "Je ne peux pas aller où je veux aller, je ne peux pas rencontrer les gens que je veux rencontrer, je ne peux pas retourner là où je veux aller, et je continue à faire face à des divisions dans ma communauté, ma profession et même au sein de ma famille ou parmi mes contemporains."

Il neige depuis le réveillon du Nouvel An à Fukui, la première grosse chute de neige depuis deux hivers. Ce que nous pouvons faire maintenant, c'est continuer à faire en sorte que les trains circulent, pour les gens qui les utilisent quotidiennement. Comme les enseignants ou le personnel médical, le train maintient le lien social. Les rails relient les villes, les gens et le monde parce qu'ils forment un véritable réseau.

La situation restera difficile en 2021. Les compagnies de chemin de fer qui s'efforcent de se remettre des catastrophes naturelles ou celles qui continuent à assurer leurs prestations malgré le contexte défavorable, travaillent dans le même esprit: relier les gens, rester au coeur des relations humaines...

Meilleurs voeux pour l'année 2021.

Echizen Tetsudõ

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


04 janvier 2021

La super-pointe de Nouvel an

Dans le dernier post, je vous ai fait prendre un petit "bain de foule" autour du sanctuaire de Sumiyoshi. Aujourd'hui, je vous montre quelques images prises à la tombée de la nuit, toujours début janvier 2020 (j'ai malheureusement dû renoncer à y aller cette année). Il y a plusieurs centaines de milliers de visiteurs qui se rendent à Sumiyoshi chaque jour au début de l'année, l'affluence est considérable, tant sur le tram que sur la ligne de Nankai, toute proche. 

20200101102502(1)Chorégraphie millimétrée pour l'embarquement. Le "maître de cérémonie" est à l'oeuvre...

2020-Osaka-Bain de foule(1)Le même tram repart direction Tennoji, bien rempli... 

JP-60 Hrz-Hankai-Bain de foule(4)Les tracés du tram sont protégés par une véritable armée de gardiens qui veillent au grain. Ils sont plus d'une centaine autour de Sumiyoshi Taisha,  et agissent de façon hypercoordonnée en fonction des feux tricolores réglés manuellement pour permettre à un maximun de trams de rouler et à une foule immense de traverser ces mêmes voies de tram, les centaines de milliers de personnes arrivant ou repartant par Nankai devant aussi traverser le tram... Sans compter les centaines d'otaku armés de leur matos XXL, qui tentent tant bien que mal de réaliser les meilleures prises de vues. Mais dans de telles circonstances, un camescope léger est beaucoup plus efficace lorsqu'on a l'habitude de filmer sans trépied!

2020-Hankai-Bain de foule(6)Retour au dépôt d'Abikomichi. Rideau.

 

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2021

Hankai: le bain de foule de Nouvel an

2020-Hankai-Bain de foule(1)

Chaque année à la nouvelle année, les Japonais vont purifier leur esprit au temple. C'est un passage presque obligé entre le premier et le cinq janvier, les trois premiers jours étant les plus chargés. A Osaka, sur le tramway Hankai, c'est aussi le rendez-vous presque obligé de tous les otaku du Kansai, car il y a sur la ligne Sumiyoshi Taisha, un très grand sanctuaire qui accueille au début de chaque année quelque 2 millions de visiteurs ... La compagnie garde, pour cet événement et le Sumiyoshi Matsuri à fin juillet, une importante réserve de matériel ancien, dont plusieurs motrices de 1928. Elles circulent peu le reste de l'année, mais ces jours-là, on est presque certain d'en voir trois ou quatre en ligne en même temps. Début 2020, j'avais eu les "162", "164" et "166", la "161" avait roulé les jours où je n'y étais pas...

Je ne sais pas encore ce qui roulera cette année 2021, ni si j'irai sur place. Il y aura surtout une forêt de masques cette année... Ce qui est sûr, c'est que, la "161" excepté, toutes les machines ont changé de livrée entre-temps. Voici donc déjà quelques images de l'édition de 2020.

2020-Hankai-Bain de foule(5)Les "166" et "162" se suivent.

2020-Hankai-Bain de foule(4)Les "166" et "505" en livrée Kintaro se croisent juste au bon endroit...

2020-Hankai-Bain de foule(1) (1)La "164", livrée petits nuages et pub, va faire le plein dans une minute...

Allez, ce sera tout pour aujourd'hui. Mais vous n'avez pas encore vu de trams vraiment pleins...

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

31 décembre 2020

Le dernier à Ebina

Dernier message de l'année, et c'est le patron qui s'y colle ! normal ? symbolique ? le hasard ? Oui tout cela à la fois.

Alors je finis cette petite séquence Odakyû qui nous a mené de Hakone-Yumoto à Ebina pour finir. 
J'ai pris un MSE 60000系 pour voyager à la cool, il fallait surtout trouver un 'tokkyû' qui s'y arrête.

A Ebina, puisqu'il y avait encore un peu de temps et de lumière du jour, je finis avec quelques dernières images sur ces super trains de la Odakyû et même une vidéo en time-lapse en gare.

DSC01474

DSC01476

Ensuite, la correspondance est toute trouvée avec la Sotetsu puisque je dois retourner à mon camp de base en plein Yokohama. Un tokkyû m'y téléporte à fond la caisse d'un terminus à l'autre, je me fais toute la ligne.

Trop fatigué en fin de journée après avoir crapahuté partout, je ne profite de rien, je m'endors et ne rêve que de dormir dans le lit de ma chambre d'hôtel.

Sur ce, clap de fin sur cette année 2020 qui fut vraiment difficile. La seule année depuis 17 ans sans voyage au Japon ! 
Et je dirai que 2021 ne va pas commencer bien mieux. Espérons qu'au fil des mois tout s'arrange pour que l'on retrouve tous de la liberté dans nos projets.

Posté par Otaku à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2020

Kazusamatsuri vers le ciel !

Depuis mon spot à Kazamatsuri, sous mon autoroute (que vous ne verrez pas), je continue d'attendre et de shooter tout ce qui vient. Une fois sur deux c'est le retour du 'local' Odakyû 1000系 rouge entre des Romance Car.
Voici les images de ce spot ...

DSC01459

Un MSE 60000系 rame simple avec donc sa 'face plate' en mode "Metro Hakone",

qui s'envole vers le ciel ...

DSC01462

DSC01463DSC01466

On finit (déjà !) avec le retour du GSE 70000系 qui s'en retourne vers Tôkyô.
Comme j'aimerais être à l'intérieur maintenant ! ...

DSC01470

Posté par Otaku à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 décembre 2020

GSE 70000系 à Kazamatsuri eki

Après la petite gare d'hier, Iriuda, juste après Hakone-Yumoto, nous allons faire un autre saut de puce +1 pour arriver à Kazamatsuri eki.

En fait, là aussi il est possible de voir se croiser les Romance Car, mais je viens là pour sortir de la gare et aller vers un spot plus loin, repéré sur Google Maps.
Avant de vous y emmener, on va se faire le dernier né de la famille 'Romance Car', le GSE 70000系, qui passe par là.

A quai, un 'local' attend son passage. Je suis sorti de la gare. Il y a un fumikiri juste à côté, je shoote ...

IMG_7990

DSC01451DSC01453

Ceci fait, je file vers mon spot pour je l'espère faire de bonnes images.

C'est spécial. Sous une autoroute ! A l'origine je pensais m'abriter du soleil de plomb de l'été japonais. Finalement, le temps est assez couvert.

Mais tout l'intérêt réside dans cette vue sur la voie qui s'élève vers le ciel ...

DSC01456

Il y a beau avoir des sales routes de partout autour de moi, j'en fais abstraction pour zoomer dans cette contre-plongée. La montagne d'un côté, le ciel de l'autre. Manque le bleu azur, dommage. Le spot reste assez 'nature', c'est bon.
Notre premier candidat est le 'yoyo' du bled, le sempiternel 1000系.

Posté par Otaku à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]