Densha Otaku 365 

17 juin 2021

Erebos en Catalogne 1 - Barcelone

Bonjour à tous,

Je vais prendre le relais de JeanMiSan pour quelques épisodes et vous montrer quelques photos ferroviaires ramenées de Catalogne et d'Occitanie en mai dernier. Il y aura même un petit rapport avec le Japon, mais ça sera pour un peu plus tard.

Commençons par Barcelone qui aura été mon camp de base pendant une bonne semaine, et par une belle gare, l'Estació de França.

Barcelone-França 1Gare terminus, elle accueillait les trains en provenance de la France (d'où son nom). Ses bâtiments actuels datent de l'Expo Universelle de 1929, rénovés pour les JO de 1992.

Barcelone-França 2

Barcelone-França 3Sa double marquise en courbe est vraiment magnifique, idéale pour sortir de belles photos.

Barcelone-França 4

Barcelone-França 5D'autant plus qu'on n'est pas trop dérangé par les voyageurs : la gare est trèèès calme. La faute à la gare de Barcelona-Sants construite dans les années 70, plus centrale et qui capte tout le trafic. L'Estació de França n'est plus que le terminus de quelques lignes de banlieue et de moyenne distance qui de toute façon passent par Sants.

Barcelone-França 6C'est d'ailleurs là que je me rends, mais avant de partir je jette un coup d'oeil à cette maquette de la gare à la grande époque, avec ses Talgo et ses trains internationaux.

Barcelone-França 7En gare de Barcelona-Sants, ce n'est pas la même ambiance. Les quais sont souterrains et il y a bien plus de mouvement. Les voies grande vitesse, à l'écartement normal, ne sont pas accessibles sans billet.

Barcelone - Sants 1Heureusement depuis les quais banlieues j'ai une vue dégagée sur la voie 6 qui est dédiée entre-autres aux nouveaux services Ouigo entre Barcelone et Madrid. Les mêmes que chez nous, mais en blanc. Après avoir suivi quelques acheminements de ces rames en Ile-de-France, je les voyais enfin en situation. J'aurai l'occasion d'en reparler.

Barcelone - Sants 2

Barcelone - Sants 3Je pars ensuite explorer le métro de la ville qui est bien développé : 12 lignes exploitées par deux compagnies (comme pour le métro de Tokyo) et 3 écartements : Ibérique pour la ligne 1, métrique pour la ligne 8, standard pour tout le reste. Le tout est résumé dans cette vidéo :

Petit crochet par le tramway moderne de la ville, des Citadis comme chez nous. Il y a aussi un tram historique, le Tramvia Blau, malheuresement en rénovation.

Tram BarceloneJe termine avec le funiculaire de Montjuïc qui m'emmène en haut de la colline du même nom pour y admirer la vue sur la ville.

Montjuïc

BarceloneLe prochain épisode, on va au musée.

Posté par ErebosSan à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 juin 2021

Kikoku ...

Les plus perspicaces d'entre vous, qui suivent depuis bientôt une année nos reportages sur ce blog, auront peut-être remarqué que, depuis début avril, le rythme des publications a légèrement baissé. Cela n'est pas un hasard, mais une stratégie "de résilience" du blog dans un environnement sanitaire tendu, où la sortie de crise n'est pas encore à l'ordre du jour.

Pour des raisons personnelles liées notamment à l'humidité, au climat et aux conséquences d'une pandémie mondiale qui a profondément modifié la vie internationale, nous avons décidé de quitter le Japon. Kikoku, c'est le retour en Suisse, où nous vivrons d'abord quelques mois à la montagne, sans internet, le temps de trouver un nouveau logement.

Afin de maintenir l'intérêt des fidèles qui suivent régulièrement ce blog, j'ai publié par avance les épisodes de plusieurs reportages que j'ai réalisés cette année au Japon avant le 25 avril. Cela permettra au-moins de garantir une présence régulière avec des "produits frais de 2021" jusqu'à fin octobre.

Qui sait, d'ici-là, peut-être la situation se décantera-t-elle un peu, au-moins pour les conjoint-e-s de Japonais-e-s ? Et sinon, on verra ce qu'on peut faire depuis la Suisse (l'art d'apprêter les conserves...).

2013-04-TPC-BVB-tour romandie(1)Nous serons dans le Chablais vaudois, quelque part entre Villars et Gryon, sur la ligne du Bex-Villars-Bretaye qui sera, pour quelques mois, notre lien avec le monde.

2013-11-TPC-BVB-flèche(1)C'est un réseau qui doit être profondément modernisé dans les années à venir, on peut même y rencontrer, les jours de très forte ou de très faible affluence, une "flèche" des années 1940... (photos de 2014 environ).

En tous les cas, merci de votre intérêt, et à très bientôt.

Posté par JeanMiSan à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juin 2021

Fukutetsu collection printemps/été 2021

On aime ou on déteste, mais on n'y échappe pas. En 2021, au Japon, le masque est partout. Flairant la "mode", quelques compagnies ferroviaires l'ont intégré à leur "collection printemps-été 2021". C'est chez Fukutetsu que je l'ai remarqué, bien en évidence dans la vitrine des "goodies".

upload_171

IMG-1202

IMG-1196Ce qui est intéressant, c'est que les motifs incluent des véhicules de service (chasse-neige, "boite-à-sel") qui ne roulent que très rarement mais sont devenus "culte" et tout aussi représentatifs de la compagnie que les véhicules récents. En Europe, le marketing intègre très rarement des véhicules de service, à fortiori anciens, dans l'image de marque de la compagnie. 

Posté par JeanMiSan à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

13 juin 2021

Tawaramachi, correspondance avec Echizen Tetsudo

2021-JP-Fukui(24)Après être revenu de la gare, le GT4 735 repart de Tawaramachi pour Takefu.

2021-JP-Fukui(25)Depuis la passerelle enjambant la route, on peut filmer alternativement le Fukuram...

2021-JP-Fukui(26)...et les automotrices d'Echizen Tetsudõ.

2021-JP-Fukui(27)A Tawaramachi, les automotrices d'Echizen Tetsudõ relèvent la correspondance de Fukutetsu. Certaines courses du Fukuram desservent également quelques stations d'Echizen Tetsudõ, mais pas le samedi.   

2021-JP-Fukui(29)Les lignes d'Echizen Tetsudo mériteraient également un petit reportage, mais ce ne sera pas cette fois. Nous n'avions que deux jours et utilisons nos dernières cartes journalières JR pour le retour en en futsu et kaisoku sur Nara.

10 juin 2021

Le parcours urbain de Fukutetsu

2021-JP-Fukui(20)La GT4 de Stuttgart poursuit sa route urbaine en direction de Tawaramachi, le terminus. 

2021-JP-Fukui(19)Pendant ce temps, une course locale qui suivait s'apprête à rebrousser pour desservir la gare. Il n'y a qu'une diagonale, le mécanicien change de cabine à chaque fois.

2021-JP-Fukui(21)La GT4 en reviendra un quart d'heure plus tard pour bifurquer vers la gare. Oui, nous sommes bien au Japon, en 2021... Le pays du soleil levant n'est pas le seul où des véhicules de cette importante série allemande roulent encore. En Roumanie, dans les villes d'Iasi et d'Arad, ils assurent même du service régulier. Ici, ce n'est qu'un service "rétro", quelques courses au printemps et en automne.

2021-JP-Fukui(30)La gare centrale de Fukui est au bout d'un embranchement à voie unique desservi par toutes les courses locales.

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


05 juin 2021

Double croisement à Sekijuji-Mae

2021-JP-Fukui(15)Petite pause à Sekijuji-Mae, pour "croiser" deux convois en sens inverse, semble-t-il. En fait, pas vraiment, puisqu'on est déjà sur le tronçon à double voie. Mais les dix minutes de pause servent en fait à insérer la circulation de la GT4 de Stuttgart dans un créneau favorable sur le tronçon suivant, où la desserte de l'embranchement pour la gare génère des rebroussements, des croisements de tracés et des courses supplémentaires entre la gare et le terminus de Tawaramachi.

2021-JP-Fukui(16)Le tram jaune de gauche est un véhicule de la série L, qui ne fait pas partie du parc de Fukutetsu. Il s'agit d'un exemplaire unique différent (2 caisses) et qui appartient à Echizen Tetsudõ. Les deux compagnies, qui se rejoignent à Tawaramachi, se partagent quelques services qui se prolongent sur l'autre compagnie. Les courses directes ne passent pas par la gare centrale.

2021-JP-Fukui(17)Une motrice ex Meitetsu suit cinq minutes plus tard et assure une course locale.

2021-JP-Fukui(18)

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

31 mai 2021

Blue Ribbon & Laurel Prize 2021

Pour cette édition 2021, il y avait deux grands favoris pour le Blue Ribbon : Le E261 Saphir Odoriko de la JR East et le 80000 Hinotori de la Kintetsu. Et c'est ce dernier qui décroche le ruban, le neuvième pour un train de la plus grande compagnie privée du Japon. Le jury du Blue Ribbon a apprécié la grande qualité de son aménagement et le fait qu'il s'adresse à la fois à des voyageurs de tourisme et d'affaires.

Hinotori

Du coup le E261 obtient un lot de consolation avec le Laurel Prize. Le jury souligne le confort relaxant du train très adapté à sa vocation touristique. 

Saphir Odoriko

Autre lauréat du Laurel Prize, le Shinkansen N700S. Evolution du N700A, il est moins gourmand et plus silencieux que ses prédécesseurs. Il est aussi équipé de batteries permettant de déplacer le train de quelques kilomètres en cas de coupure de courant dans la caténaire, suite à un tremblement de terre par exemple.

Shinkansen N700S

 

Le compte rendu en anglais du Japan Railfan Club.

Posté par ErebosSan à 09:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2021

Des étranges tunnels d’aiguille...

La ligne entre Takefu et Fukui est composée d'un long tronçon vicinal à voie unique et, en se rapprochant de Fukui, d'un parcours à double voie, qui devient carrément urbain (tram) en entrant en ville. Sur la première partie, un ouvrage particulier attire l'attention à chaque station de croisement: le tunnel d'aiguille.

A chaque évitement, les aiguilles d'entrée et de sortie, talonnables, sont protégées par un petit tunnel, afin d'en garantir le bon fonctionnement lors des chutes de neige qui, dans la région, peuvent être très importantes. Seuls le terminus de Takefu et l'arrêt du dépôt, qui disposent probablement d'un personnel plus nombreux, en sont dépourvues, tout comme les tronçons à double voie.

2021-JP-Fukui(3) (1)

2021-JP-Fukui(1) (2)Je n'ai jamais vu de tunnel d'aiguille sur d'autres lignes, même de montagne. Peut-être en existe-t-il ailleurs, au Japon ou dans d'autres pays? En Europe, beaucoup d'aiguilles disposent d'un chauffage pour éviter le gel et les petites chutes de neige. Dans le district de Fukui, il peut tomber plus d'un mètre en 24 heures, souvent lourde et humide.

DSC00943

2021-JP-Fukui(14)L'attente d'un train croiseur permet d'aller immortaliser cet ouvrage d'art aussi court qu'original autrement qu'au-travers de la vitre du tram...

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

25 mai 2021

Direction Fukui en GT4

2021-JP-Fukui(13)Toujours sur le Fukutetsu, dans le GT4 de Stuttgart, qui file en direction de Fukui...

2021-JP-Fukui(2) (1)Nächste Haltestelle: Asõzu

P1150201Le Deutsche Mark (DM) semble toujours en vigueur en 2021, l'amende pour les resquilleurs aussi... Pourtant, au Japon, le voyageur n'est pas criminalisé s'il n'a pas de billet. Affiche un brin rétro immortalisée par ma femme.

2021-JP-Fukui(4) (1)Asõzu. On attend un croisement...

 

 

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 mai 2021

Un petit goût d'Europe...

2021-JP-Fukui(10)Toujours à Takefu, le Retram 735 (GT4 ex Stuttgart) est en place pour le départ à 9h30, le Fukuram le précède à 9h25.

2021-JP-Fukui(11)Et juste avant le départ, le Fukuram framboise entre en gare.

2021-JP-Fukui(1) (3)Départ du GT4 pour Fukui, le fumikiri atteste qu'on est bien au Japon. Pourtant...

2021-JP-Fukui(12)Juste un peu plus loin, on pourrait croire que non seulement le tram est européen, mais aussi le "décor". Cette image a été prise à l'avant du "GT4 735" qui, au dépôt de Takefu, passe devant un véhicule "tagué"... Si en Europe il est courant de voir des véhicules "décorés" de graffitis, c'est extrêmement rare au Japon. 

2021-JP-Fukui(1) (1)On passe encore devant une "boite à sel" qui semble en état de marche...

Posté par JeanMiSan à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,